Mystérieuse Bosnie-Herzégovine!


Nous poursuivons notre périple autour de l’Adriatique (été 2014) par la traversée de la Bosnie-Herzégovine. Ce pays, en guerre il y a encore 20 ans, est en pleine métamorphose. Vous y trouverez des paysage préservés, des coins authentiques et surtout des habitants attachant qui ont à cœur de vous faire découvrir les richesses de leur pays…

 

Informations pratiques

Les campings traditionnels sont encore peu développés en Bosnie-Herzégovine. Bien souvent, ce sont des particuliers qui ont transformé leur jardin en camping. Nous en avons testé quelques uns et à chaque fois l’accueil fut chaleureux et convivial! Voici quelques adresses:

  • Aire de camping du Parc National de la Una (à l’entrée du village de Martin Brod). Cet air de camping/pique-nique est géré par les Rangers du parc et contient quelques abris pourBosnie-Herzégovine pique-niquer et deux toilettes. Le prix est plus que dérisoire: 1.5 euros/pers. Idéal pour une nuit ou deux au milieu des paysages sauvages du nord de la Bosnie.
  • Camping Rafting Center (Parc de la Una/ Kulen Vakuf). Une famille a transformé son jardin en petit camping. Vous y trouverez des sanitaires très bien entretenus et la possibilité de pratiquer diverses activités comme le rafting ou le kayak. Le soir, vous avez la possibilité de dîner dans le petit restaurant familial pour déguster les spécialités du pays! Tarif par nuit: 15 euros. Site du Rafting Center en cliquant ici!
  • Autocamp Blagaj (Blagaj bb, 88201 Blagaj/prés de Mostar) Ce camping familial se trouve à seulement quelques kilomètres de Mostar. Sur place le camping est très bien entretenu, des emplacements ombragés et possibilité d’emprunter des kayaks. Tarif par nuit: 15 euros pour 2 personnes et un emplacement.

Dans cet article, les prix sont mentionnés en Euro afin que vous puissiez vous faire une idée du budget visites. Cependant, la monnaie de Bosnie-Herzégovine est le Mark convertible (BAM ou KM). Pour avoir des infos sur le taux de change cliquez ici!

Si vous venez en Bosnie en voiture, vérifiez bien les assurances de votre véhicule. Elles sont systématiquement contrôlées par les douaniers (vous devez avoir les originaux de la carte grise et de la carte verte)

Le Parc National de la Una : la Bosnie-Herzégovine authentique

Le parc de la Una se situe au Nord-Ouest de la Bosnie-Herzégovine. Ce parc naturel représente l’un des joyaux du pays avec ses cascades, sa végétation luxuriante et ses nombreux sentiers de randonnées. Depuis Bihać, il vous devez payer 3 euros/pers aux Rangers pour avoir le droit de traverser le parc jusqu’au chutes de Štrbački buk (cet argent sert notamment à l’entretien du site). Voici quelques lieux incontournables à visiter lors de votre traversée dans le parc:

  • Bihać : la ville ne possède pas un charme fou mais elle mérite un détour ne serait ce que pour son Office de tourisme. En effet, le personnel est très accueillant et vous donne un tas de conseils pour visiter les environs! La balade dans les jardins, le long de la Una, est très agréable notamment après plusieurs heures de routes.
  • Chutes de Štrbački buk (3 euros/pers): c’est LE coup de cœur de notre voyage en Bosnie-Herzégovine! Un chemin, fait de sentiers et de passerelles en bois, permet d’avoir de magnifiques points de vue sur les chutes. L’endroit est réputé pour être un excellent spot de rafting! Un Conseil: venez visiter les chutes en fin d’après-midi, vous aurez l’impression d’être seul au monde…Si vous allez en Bosnie-Herzégovine, n’hésitez pas à découvrir ses paysages sauvages et naturelles!
  • Chutes de Martin Brod (2 euros/pers): les chutes sont moins impressionnantes que celles de Štrbački buk mais elles méritent également un arrêt visite! Une passerelle en bois permet d’avoir une vue panoramique et en hauteur sur l’ensemble du site: attention aux éclaboussures! Un sentier permet d’accéder à un petit village en hauteur. Vous pourrez aller découvrir l’hospitalité et le sourire des Bosniaques!
  • Kulen Vakuf: c’est un petit village, avec quelques bars et une mosquée, au bord de la Una. Cette mosquée, datant du XVIème siècle, fut détruite à trois reprises dont la dernière fois durant la guerre d’ex-Yougoslavie. Au dessus du village se trouve le château d’Ostovica: une route à l’entrée du village y mène (chemin sur 5km). Enfin, si vous passez par là, n’hésitez pas à vous recueillir devant le monument dédié à la mémoire des combattants de la guerre d’ex-Yougoslavie (la plupart avaient à peine 16 ans…).
  • Activité Rafting sur la Una avec le Rafting Center (Kulen Vakuf, même site que le camping Rafting Center, tarif 50 euros pour 2 pers). Le centre propose trois circuits différents: de la promenade découverte à la descente des gigantesque chutes! Bon, pour une première, on a choisi le niveau moyen pour évitez de trop grosses frayeurs! Le responsable du centre nous a accueillit chaleureusement et il s’est montré très disponible pour échanger avec nous sur son pays. Le soir, nous sommes restés diner afin de découvrir quelques spécialités culinaires du pays. Si vous visitez la Bosnie-Herzégovine, n’hésitez pas à tester le rafting (d’ailleurs c’est une des spécialités du pays!) Pour plus d’infos cliquez ici!

 

Sur le chemin de Mostar : le visage méditerranéen de la Bosnie-Herzégovine

Changement de décors, nous quittons le parc de la Una pour le Sud du pays. Nous découvrons des paysages totalement différents: ici nous ressentons l’atmosphère méditerranéenne de l’Herzégovine!

  • La route entre Martin Brod et Mostar: pour rejoindre le Sud du pays, nous empruntons l’itinéraire Dvar-Bosanko-Grahovo-Livno-Tomislavgrod-Mostar (4 à 5h de route). Sur cette route, nous ressentons une incroyable sensation de liberté! La route est complétement déserte et, chose étrange, nous traversons des paysages dignes des Highlands! C’est sur cette route que nous ressentons véritablement l’âme de la Bosnie: découverte de la diversité de ces paysages, traversée de petits villages (souvent abandonnés durant la guerre), le sourire des habitants…Si vous souhaitez découvrir ce pays, prenez la route pour découvrir ses paysages verdoyants!
  • Mostar: c’est le symbole de la guerre d’ex-Yougoslavie notamment à cause de la destruction de son pont médiéval. Aujourd’hui, le centre historique s’est reconstruit et la ville tout entière se lance dans le tourisme (un peu trop à mon goût!). En effet, la ville est sublime avec ses mosquées, son pont, ses petites rues pavées…Cependant, les commerçants surfent beaucoup trop sur le passé turc de la ville! A chaque coin de rues, vous trouvez des souvenirs à l’effigie d’Istanbul ou encore des serveuses habillées à la turque! Toutefois, Mostar mérite une visite d’au moins une journée pour découvrir son histoire, admirer les plongeurs du pont et poussez la porte de ses multiples mosquées! Une ville à l’image du pays: colorée, chaleureuse et riche d’une grande diversité ethnique et religieuse. Un Conseil: visitez l’expo qui se tient dans l’une des tours du pont (3 euros/pers). Elle retrace, à l’aide de photos, la vie quotidienne des habitants durant la guerre.
  • Chutes de Kravica: les chutes se trouvent à seulement 30 min en voiture de la ville de Mostar. Après être tombé sous le charme des chutes de Štrbački buk, je dois dire que l’on a été déçu par le site. Ce jour là, il faisait extrêmement chaud, les habitants du coin s’étaient donnés rendez-vous pour venir se rafraichir en masse au pied des chutes! Le site est très exploité pour le tourisme: un parking payant (3 euros, attention le prix se fait à la tête du client!), trois snacks et une foule monstre! Sur place, nous apprenons que les chutes sont un passage obligé pour les bus de touristes après la visite de Mostar….Bref, nous restons le temps de quelques photos et d’une pause baignade (l’eau est glacé!).

Le coin des gourmets

Des adresses de restos ou bars pour déguster les spécialités de Bosnie-Herzégovine.

  • Restaurant du Rafting Center (Kulen Vakuf): ici l’accueil est chaleureux et la cuisine familiale! Nous avons pu déguster quelques spécialités bosniaques comme « les cevapi » (sortesBosnie-Herzégovine de rouleaux de viandes hachés et grillés). Un endroit à ne pas louper lors de votre visite du Parc National de la Una.
  • Restaurant Ascinica Misla (Mala Tepa br.14 Mostar): un petit restaurant sympathique en plein cœur de la ville de Mostar. Les avantages: le service est rapide, la carte contient uniquement des spécialités bosniaques et les prix sont correctes. Seul bémol: les portions sont trop petites notamment pour l’accompagnement des viandes.
  • Dégustation des Kikos Kiflice de Mostar: petits gâteaux en forme de croissant de lune aromatisés à la noix de coco. Un véritable délice avec un thé à la menthe!
  • Tester la bière Preminger: LA bière artisanale de Bihac, un vrai délice!

A voir aussi

Des références de sites et de livres pour préparer votre séjour en Bosnie-Herzégovine.

Nous sommes complétement tombés sous le charme de ce pays! On a adoré: le sourire des habitants, les paysages sauvages et surtout son caractère authentique et préservé. Nous avons particulièrement apprécié le Nord du pays avec la découverte du Parc national de la Una et de ses magnifiques chutes. Bref, un pays à découvrir sans modération loin des circuits touristiques!

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *