Sur les routes de Grèce! 5


Nous arrivons au but de notre voyage autour de l’Adriatique: la visite d’Athènes et de son Parthénon (un rêve pour moi!). Dés le passage frontière avec l’Albanie, nous sommes subjugués par le pays: les plages grecques sont magnifiques surtout au coucher du soleil! Nous avons adoré parcourir les routes de bord de mer, déguster les spécialités locales et visiter les sites antiques. Nous avons été envahi par une incroyable sensation de liberté surtout en dormant chaque nuit dans notre van face à la mer…Bref, on ne peut que tomber amoureux des paysages grecs. Pour découvrir notre roadtrip en Grèce par ici la visite (été 2014)!

Arrivée en Grèce et traversée de l’Epire

Nous commençons notre visite de la Grèce par la route entre Igoumenista et Astakos dans la région d’Epire. Au programme : des paysages de cartes postales et la découverte des spécialités grecques!

Nous ne sommes pas déçus du voyage: les longues plages de sable défilent sous nos yeux! Nous n’avons qu’une envie: garer notre van et plongée dans les eaux grecques… Nous faisons un premier arrêt à la plage de RIZA (suivre indication RIZA Beach, à 1h de route au sud d’Igoumenista). C’est un arrêt farniente pour profiter des premiers jours en Grèce. Au programme baignades et repos à volonté!

Je vous conseille de déjeuner à la taverne du Camping Acrogiali à quelques mètres de la plage de Riza. Sur la carte, vous trouverez les différentes spécialités grecques réalisées à base de produits frais et à prix modiques. Côté budget, il faut prévoir entre 15 et 20 euros pour un repas pour deux personnes avec plats, desserts et vin.

Si vous êtes plutôt sites archéologiques, je vous propose de visiter deux sites le long de la côte:

  • La site de Nekromantio (sur la commune de Mesopotamos, entrée payante): l’endroit était connu dans l’ensemble du monde antique comme étant « la porte des Enfers » car les prêtres permettaient aux vivants de dialoguer avec les morts (via une quantité importante de plantes hallucinogènes!). Un site à ne pas manquer lors de votre passage dans la région de l’Epire.
  • La cité antique de Nikopoli (à 8km de Preveza, entrée payante): c’est dans le golfe d’Arta que se joua l’une des batailles les plus mythique de l’Antiquité: la bataille d’Actium entre les troupes d’Antoine et d’Octave. Suite à sa victoire, Octave décida de fondé la cité de Nikopoli dite « la ville de la victoire ». Sur le site, vous pouvez visiter: l’enceinte byzantine, la basilique Doumetios, la bailique d’Alkilson, le théâtre d’Auguste ainsi que le petit musée archéologique de Nikopoli.

Pour rejoindre la Grèce centrale, vous pouvez emprunter le Tunnel de Preveza: 3 euros pour les voitures et 5 euros pour les campings-car.

Balade le long des côtes de la Grèce centrale

Après l’Epire, nous partons à la découverte d’une seconde région de Grèce : la Grèce Centrale! La route suit constamment la côte avec de sublimes points de vue sur les fjords grecs… Voici une petite synthèse de nos visites!

  • La lagune d’Etolikou (Etoliko): les paysages de cette lagune tranchent avec les plages grecques. Ici c’est le règne des marai, le paradis des flamands roses et du kitsurf! Si vous souhaitez vous éloigner des plages, ce sites est fait pour vous!
  • ♥ Marathias: c’est un petit village de pêche au bord de la mer ionienne avec en prime une vue imprenable sur les montagnes du Péloponnèse. Le village invite au repos: il ne comprend qu’un petit port de pêche et quelques hôtels et tavernes essentiellement fréquentés par des Grecs. Le soir, le bord de plage s’anime au moment de dîner avec quelques spectacles en bord de mer. Mention spéciale pour le Kebab situé non loin du port de pêche: la terrasse se situe en bord de mer et les pita gyros sont à tombés parSanctuaire de Delphes terre (1.80 euros le pita gyros)
  • ♥♥ Delphes (adulte: 6 euros pour le site, 6 euros le musée et billet couplé 9 euros/ étudiant 3 euros le site, 3 euros le musée et billet couplé 5 euros). C’est le site archéologique le plus visité de Grèce après le Parthénon. Le sanctuaire abritait le célèbre oracle d’Appolon (par l’intermédiaire de la Pythie, le Dieu parlait aux hommes) ainsi que le nombril du monde (Omphalos). Le site est en hauteur, entouré des Roches Phédriades, avec une vue panoramique sur la plaine de Kirfis. Il est riche en monuments, il faut donc prévoir une bonne matinée pour en faire le tour. Au programme en suivant la voie sacrée: le quartier des ex-voto, les temples des cités dont le Trésor des Athéniens, l’omphalos, l’oracle primitif, le temple d’Apollon, le théâtre et le stade. Vous pouvez terminer la visite du sanctuaire par le Musée archéologique: présence de diverses frises des temples des cités, des sculptures, la maquette du site et le célèbre Aurige de Delphes!

L’incontournable : Athènes et son Parthénon

Nous arrivons enfin dans la plus emblématique des capitale européenne: Athènes. La première vue sur le Parthénon est tout simplement magique: je réalise un rêve! Pour avoir toutes les infos sur Athènes cliquez ici!

Passage par le Péloponnèse : entre mer et montagnes

Pour rejoindre Patras, et prendre le ferry pour l’Italie, nous longeons la côte de Péloponnèse en faisant un petit crochet par les montagnes: histoire de varier les paysages! Une fois encore, nous sommes éblouis par les paysages et nous n’avons plus du tout envie de quitter la Grèce, ses magnifiques plages ainsi que ses sites historiques…

  • ♥ ♥ Canal de Corinthe: réalisé entre 1829 et 1869, il permet de relier la mer Ionienne à la mer Égée. C’est un passage obligé pour quiconque veut visiter les montagnes du Péloponnèse! De nombreux petits ponts sont présents tout au long du canal: les points de vue en hauteur sur les bateaux de croisière sont impressionnants. Pour avoir les vues « cartes postales », je vous recommande: le pont d’Isthmia et le pont de Posedonia. Le site est vraiment impressionnant, surtout au coucher du soleil, car les derniers rayons du soleil se reflètent sur les parois du canal…
  • Grotte de Kastria (prés de Kalavrita, tarif adulte 9 euros et étudiant 4.50 euros). La Mémorial de Kalavrita - GrèceGrotte de 2km de long contient une succession de 13 lacs souterrains répartis sur 3 niveaux. La visite commence par un tunnel artificiel contenant des photos des différentes campagnes d’exploration. Puis, à l’aide d’un parcours sur passerelles, vous découvrez les merveilles du site: les lacs, les stalactites en forme de méduse, les cavités ressemblant à de petites chapelles, des chauves-souris…Seul bémol: vous êtes accompagné d’un guide qui fait une visite limite au pas de charge (bon peut-être parce qu’on était en fin de journée) mais surtout uniquement en grec (sympa pour les touristes étrangers…). Enfin, la visite doit être davantage impressionnante au printemps, à la fonte des neiges, car le débit d’eau doit être abondant notamment au niveau des cascades!
  • ♥ Kalavrita: c’est un petit village au cœur des montagnes du Péloponnèse. En hiver, c’est une petite station de ski avec chalets et auberges. Le village a eu une histoire mouvementée: il fut incendié en 1896 par les Turcs puis à nouveau en 1943 par l’armée allemande. En décembre 1943, l’armée allemande, en représailles contre la résistance grecque, fusilla les 1496 hommes du village avant d’y mettre le feu. Sur les hauteurs de Kalavrita, un mémorial commémore cette tragédie: l’aîné des martyrs avait 80 ans et le plus jeune 12… Le village est un endroit idéal pour une petite halte. Le cœur historique est piéton et de nombreuses petites boutiques proposent des produits artisanaux des environs. Sur la plage du village, n’oubliez pas d’admirer les très belles mosaïques de l’Église orthodoxe ainsi que son horloge arrêtée à 14h34, heure à laquelle les allemands fusillèrent les hommes de Kalavrita…

Pour rejoindre l’Italie (Bari) depuis Patras, nous avons fait le trajet avec la compagnie de ferry Superfast. Le plus de cette compagnie c’est l’option « Camping à bord ». En effet, nous avaons pu dormir dans notre van durant la traversée de nuit (c’est quand même plus agréable que de dormir par terre dans les couloirs!). Tarif: 161 euros pour 2 pers et un van (avec option camping à bord). Plus d’infos cliquez ici!

Le coin des gourmets

Quelques adresses de restos pour déguster les spécialités de Grèce.

Tarif Kebab MarathiasEn préambule, j’ai envie de vous dire que tout est bon en Grèce. Les produits sont frais, la nourriture est légère et surtout les prix sont vraiment modestes. Bref, je suis une fan du régime grecque!

Taverne Acrogiali (prés de Riza Beach): cette petite taverne, à quelques pas de la plage de Riza, est vraiment sympa. Au menu: des spécialités grecques à base de produits frais et à des prix modestes! Il faut compter environ 20 euros pour 2 avec plats, desserts et boissons. Plus d’infos, cliquez ici!

Gyros à Marathias: si vous voulez goûter un pita gyros avec vue sur mer, c’est l’endroit idéal. Les produits sont frais et la note est vraiment allégée (1.80 euros le pita). Le Kebab se situe juste après le port avec une terrasse en bord de mer!

O Gyros Pou Gyrevis (rue Athanassiou Diakou, Athènes): c’est le meilleur pita gyros auquel j’ai gouté lors de mon voyage! Il se situe rue Athanassiou Diakou (rue juste en face du métro Akropolis). Les pita sont à 4 euros et vous avez le choix entre bœuf et poulet. Un endroit idéal pour une pause lors de votre visite à Athènes!

 A voir aussi

Quelques références de sites et de livres pour préparer votre voyage en Grèce.

  • Guide Lonely Planet Grèce, édition 2014, 27 euros.
  • Site de l’Office de Tourisme de Grèce cliquez ici!
  • Site de la ville d’Athènes cliquez ici!
  • Site du Ministère de la Culture Grec (avec une description pour chaque site) cliquez ici!
  • Tout savoir sur le site archéologique de Delphes cliquez ici!

Comme vous avez pu le deviner à la lecture de mon récit, j’ai tout simplement adoré notre roadtrip en Grèce. J’ai été ébloui par sa richesse culturelle (j’ai pu réalisé l’un de mes rêves: visiter Delphes et le Parthénon!!) et par la beauté de ses paysages! Après avoir visité la Crète et avoir découvert un peu de la Grèce continentale, j’ai bien envie d’aller me balader dans les Cyclades pour compléter ma découverte de ce pays (sûrement le plus beau d’Europe à mes yeux!) Affaire à suivre…


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

5 commentaires sur “Sur les routes de Grèce!

  • Bernard Lefranc

    Bonjour
    J’ai parcouru vos divers textes assez sympa car nous devons nous déplacer bientôt sur un parcours Croatie vers La Grèce via Albanie
    Nous avions par un passé lointain, années 73 et 80, suivi un itinéraire assez proche ( sauf pour Albanie alors fermée); j’ai trouvée dans votre blog quelques idées.
    j’ai apercu sur une photo votre combi Liberté: vous l’avez acheté aménagé ou vous l’avez aménagé…si je peux me le permettre.
    Merci.
    B

    • PepetteEnVadrouille Auteur de l’article

      Bonjour,

      Malheureusement, nous avions loué ce van pour 5 semaines…Depuis, nous regardons pour en acheter un mais les prix sont assez élevé surtout pour les vans aménagés!

  • Tremblay Sylvie

    Bonjours, merci tout d’abord de partager avec nous vos précieux conseils!
    Je demeure au Québec, Canada, mon conjoint et moi partons en septembre prochain
    pour notre prochain roadtrip en Grèce.

    Quels sont les routes payantes et non payante et comment ça fonctionne?
    A-ton besoin d’une vignette TRANSPONDEUR?

    Merci beaucoup
    Sylvie

    • PepetteEnVadrouille Auteur de l’article

      Bonjour,

      Tout d’abord, merci pour votre commentaire. Désolé de répondre uniquement maintenant mais votre commentaire était dans dans « les commentaires indésirables ». J’ai du également le déplacer afin que celui-ci s’affiche en dessous de l’article sur la Grèce.

      Pour répondre à votre question, voici les autoroutes payantes en Grèce:
      – Athènes – Thessalonique
      – Igoumenitsa-Alexandroupoli
      – Athènes-Tripoli-Kalamata
      – Athènes-Corinthe-Patras
      A cela, il faut ajouter le pont Charilaos Trikoupisbrug ou Antirio (entre Antirio et Rio, 13.20 euros pour les voitures) et Tunnel Akteo (3 euros pour les voitures).

      Personnellement, je pense que la vignette transpondeur n’est pas nécessaire. Si vous avez le temps, privilégiez les routes aux autoroutes pour profiter des sublimes paysages (surtout au bord de la mer!)

      N’hésitez pas si vous avez d’autres questions!

      Bon voyage