Comment bien choisir sa voiture de location?


C’est une des questions qui me revient le plus souvent par mail ou commentaire : « Comment bien choisir ma voiture de location ?  » On commence à avoir un peu d’expérience dans le domaine dûe à nos nombreux voyages et aux heures passées sur internet pour comparer et trouver le bon plan en matière de voiture de location. Les sites de location et de comparateur se comptent par dizaines tout comme les options de location… On peut vite se perdre dans ces méandres et au final ne pas savoir quel loueur, quelle voiture et quelles options choisir… Voici un petit guide pour réserver sa voiture en toute tranquillité et partir sur les routes en toute liberté!

Étape 1: Choisir sa catégorie de voiture

Ben oui on ne voyage pas de la même façon si on est à deux ou avec enfants! Pour plus d’économies, il faut donc adapter la voiture à la taille de la famille!

  • pour les couples: la petite voiture reste très pratique. Elle s’avère économique, en prix et en essence, et pratique pour circuler en ville ou même se garer dans les lieux touristiques! Étant un couple sans enfants, on a toujours privilégié les petites voitures sans aucun soucis à l’arrivée que ce soit sur les routes crétoises, sur les pentes de Madère ou sur les longues, très longues, routes finlandaises!
  • pour les familles: oui pour la petite voiture à condition de n’avoir pas trop de bagages. Sinon, la taille au-dessus peut s’avérer indispensable avec la poussette, le kilo de couches et le fameux doudou éléphant!
  • le 4×4: c’est la voiture à la mode en ce moment. Avant de partir en Crète ou à Madère, j’avais lu que ce type de voiture était indispensable au vue de l’état des routes. Oui mais si on regarde bien les contrats de location, la plupart des loueurs n’assurent pas les bas de caisse même pour les 4×4! Nous avons pris une petite voiture en Crète, et cela a été suffisant même pour passer les nids de poules. En conclusion, 4×4 ou pas, les bas de caisse ne sont pas assurés donc autant prendre une petite voiture on est assuré de la même façon mais pas pour le même prix…

Étape 2: Comparer les offres

« Rien ne sert de courir, il faut partir à point« . Cette devise est également applicable à la location de voiture! Ne vous précipitez pas sur la première offre venue mais comparez sur différents sites ou comparateur de prix: vérifiez le tarif, la franchise, l’assurance, les options… Pour cela, vous avez une multitudes de possibilités avec les grandes enseignes comme Avis, Europcar, Sixt… Vous avez également les agences « low-cost », comme InterRent ou EasyCar. Nous sommes passés par ces deux compagnies sans avoir de difficultés! Enfin, vous pouvez utiliser les comparateurs d’offres comme le site www.carigami.fr

Étape 3: Étudier les franchises

En règle générale, les franchises vont de 500 à 900€. A la prise du véhicule, les loueurs demandent une empreinte de carte bancaire afin de couvrir le montant de la franchise. Il ne faut pas s’inquiéter, le montant est débité uniquement en cas de problème. Par contre, lisez bien le contrat avant de réserver afin de ne pas avoir de surprise lors de la remise des clés!

Le montant des franchises varie d’un pays à un autre, il n’y a vraiment pas de généralité! Par exemple, en Uruguay, le système de franchise n’est pas obligatoire, il faut alors rembourser les dégâts jusqu’au montant du véhicule! Dans ce cas là, il faut sérieusement réfléchir à prendre une franchise! En Finlande, la franchise était de 4000€ avec possibilité de payer 6€/jour pour la réduire à 900€. Je me répète mais il s’agit de bien lire les conditions du contrat avant de réserver votre véhicule pour éviter toutes surprises, histoire de ne pas gâcher le début des vacances…

Si vous voyagez beaucoup, l’obtention d’une carte Mastercard Gold ou Visa Premier peut vite devenir avantageux! En effet, ces cartes coutent entre 0€ (banque en ligne) et 150€ par an et peuvent rembourser jusqu’à 900€ de franchise en cas de problème. Elles deviennent donc vite rentable sans compter qu’elles couvrent également l’annulation des voyages pour raisons impératives.

Étape4: assurances or not assurances?

Plusieurs choix s’offrent à vous:

  • l’assurance annulation souvent en cas de forme majeure. Cette option est prise en charge avec les cartes Mastercard Gold et Visa Premier d’où l’intérêt de réfléchir à en prendre une…
  • LDW (Light Damage Waiver)/CDW (Collision Damage Waiver). Il s’agit de garanties responsabilité réduite en cas de collision ou dommage au véhicule, couvrant les dégâts. Ces garanties vous couvrent plus ou moins contre les dommages matériels, le vol et les pertes subies par votre voiture. La LDW permet de réduire la franchise de 800-1500€ alors que la CDW, plus complète, permet de réduire la franchise de 0 à 500€. Concrètement, en Uruguay, il fallait mieux payer la LDW pour être sûr de ne pas avoir à payer 10 000€ en cas de vol!

Étape 5 : plein ou pas plein d’essence

Dans ce domaine, il y a trois options qui dépendent, bien sur, des différents loueurs:

  • Option avec plein: comme cela l’indique vous devez rendre le véhicule avec le plein d’essence. C’est généralement le modèle appliqué en France.
  • Option « rendre le véhicule avec le même niveau qu’au départ » : attention à bien identifier le niveau d’essence lors de la prise du véhicule pour éviter les déconvenues au retour.
  • Option ‘rendre le véhicule avec le réservoir vide » : avec cette option, lors de la remise du véhicule, vous payez le plein d’essence. Souvent le plein est facturé plus cher que dans une station service à l’aéroport mais dans certaines agences c’est la règle donc pas le choix! Attention: il faut gérer son réservoir pour ne pas rendre la voiture avec trop d’essence tout en évitant de tomber en panne… Ben ouais ça serait dommage de finir les vacances à bord d’une dépanneuse…

Étape 6 : la condition d’age ou d’ancienneté de permis

Encore une fois, il n’y a pas de règle établie cela dépend de l’agence, du pays, des assurances… Il faut donc bien étudier les conditions générales de vente pour trouver le montant de la surtaxe!

  • moins d’un an de permis: impossible de louer dans 99% des cas. A vous le bus, le train, le taxi ou le stop…
  • moins de 21 ans : bien souvent, les loueurs appliquent une surtaxe assez élevée quand ce n’est tout simplement pas impossible!
  • entre 21-25 ans : application d’une surtaxe « jeune conducteur ». Elle varie énormément d’un loueur à un autre et d’un pays à un autre. La surtaxe peut être journalière (entre 3 et 20€/jour !!!), avec ou sans plafond ou encore fixe pour la durée de location. En général, la taxe « jeune conducteur » est aux alentours de 7€/jour. Il faut donc bien comparer les différentes offres en incluant la surtaxe. En effet, les sites de réservation ne prennent que rarement en compte l’âge pour déterminer le tarif, la surtaxe est donc généralement appliquée sur place.
  • à partir de 25 ans: aucun problème…enfin jusqu’à 70 ans!

Dans certains cas, il vaut mieux payer un peu plus cher sa location de voiture et avoir une surtaxe réduite car parfois la surtaxe peut tout simplement doublée le prix de la réservation. Par exemple, à Majorque, avec Interrent, la location était un peu plus chere qu’avec d’autres compagnies comme Adamo/Gold mais la surtaxe était largement moins cher. Au final, en passant avec Interrent, nous avons gagné 70€!

Étape 7: sélectionner les options

Les fameuses options peuvent très vite faire grimper la note! Alors réfléchissez bien pour choisir les options dont vous avez besoin, et encore une fois : COMPAREZ

le siège bébé : au vu des prix, il est parfois plus rentable d’en acheter un sur place plutôt que de prendre l’option.

le GPS: pour cette option, les tarifs peuvent facilement grimper jusqu’à 10€/jour voir plus! Trois options s’offrent à vous: emmenez le votre, en acheter un sur place (tarif de base 100€) ou alors utiliser son smartphone comme GPS, en mode hors ligne, grâce une application telle que « Here WeGo ». Il faut juste penser à charger la carte du pays avant de partir ou via un réseau Wifi.

le second conducteur: ça peut varier entre 5 et 10€/jour…pour le choix de la prendre ou non cela dépend de chacun…

En résumé, pour réserver une voiture au meilleur tarif, il ne faut pas se précipiter mais COMPARER les offres, et bien vérifier le montant des options ou encore de la franchise. A tarif équivalent, privilégiez les grandes compagnies car en cas de problème, leur service client est en général plus performant. Si vous décidez de louer une voiture une fois arrivé dans le pays, méfiez-vous des offres trop alléchantes, car souvent il y a anguille sous roche! 

Il me reste plus qu’à vous souhaitez de bonnes vacances et surtout une bonne route!