Italie: escapade entre Bari et la Toscane 2


Après un mois passé sur les routes des Balkans, nous voici arrivés à notre dernière semaine de voyage: la visite de l’Italie! Nous avions déjà commencé à visiter quelques villes italiennes à l’aller, Vérone et Sirmione, nous reprenons donc la route depuis Bari en direction de la frontière française. Au programme, des plages, des châteaux, des petits villages et surtout de nombreuses dégustations. Bref, l’Italie est un pays de rêve aux multiples visages où il fait bon de passer ses vacances! Suivez-vous pour une immersion dans la dolce vita italienne…

Carte de notre roadtrip en Italie

Voici une petite carte afin que vous puissiez visualiser notre roadtrip d’environ 10 jours à travers l’Italie!

Traversée de la Lombardie et de la Vénétie : sur les traces de Roméo & Juliette

La Lombardie est la première étape de notre périple à travers les Balkans! Avant d’arriver en Slovénie, nous nous arrêtons quelques jours afin de découvrir cette région d’Italie. Les paysages, surtout autour du lac, sont sublimes et nous commençons nos dégustations par les pizzas et les célèbres gnocchis…un délice!

  • Sirmione (Lombardie, Lac di Garda): notre premier coup de cœur du voyage. Cette petite cité colorée se situe sur une presqu’île au sud du Lac di Garda. Le principal attrait de Sirmione est sa situation géographique, sur une presqu’île donc constamment avec vue sur le lac, et ses petites rues bordées de palais et de jardins ombragés. A l’intérieur des remparts, vous pouvez admirer sont château fort, sa plage de galet dites « plage des blondes », ses petites ruelles et enfin ses nombreuses boutiques. Par contre, la ville est assez huppée donc prévoyez un budget confortable si vous décidez d’y rester quelques jours! Si vous êtes un amateur d’Histoire, profitez de votre séjour pour visiter « les grottes de Catulle » à seulement deux kilomètres au nord de Sirmione. Il s’agit des restes d’une immense villa romaine qui aurait pu appartenir à la famille de Catulle. Un bon moyen de coupler détente et visites culturelles! Tarifs des grottes de Catulle: tarif plein 6 euros/réduit 3 euros. Pour plus d’infos: cliquez ici!
  • Vérone (Vénétie). De passage dans la région, nous nous sommes arrêtés durant uneItalie - Vérone journée pour visiter la ville de Roméo&Juliette. On a aimé ses places ombragées, son arène antique, son ambiance romantique et surtout ses palais colorées. A visiter à Vérone:
    • Piazza Bra: place centrale de Vérone avec ses bars et ses célèbres arènes antiques (tarif plein 10 euros/réduit 7.50 euros). La place est vraiment une très bonne entrée en matière avant de se plonger dans la visite de la ville. Les jardins, au pied des arènes, sont très agréables surtout en fin de journée.
    • Piazza delle Erbe: c’est le lieu de rendez-vous des véronais surtout le jour du marché aux légumes. La place est pleine de charme avec ses palais baroques, dont le palais Maffi (Galerie d’art moderne Achille Forti, tarif plein 4 euros/ réduit 2.50 euros), sa Torre del Gardello (plus ancienne horloge à cloches de Vérone), sa fontaine de Madonna Verona et sa colonne St Marc.
    • Piazza dei Signori: cette petite place se situe à proximité de la piazze delle Erbe. Elle respire le calme et la tranquillité, c’est le lieu idéal pour profiter d’un verre en terrasse.
    • Maison de Juliette (tarif plein 6 euros/réduit 4.50 euros): le petit palais se trouve au fond d’une cour étroite et bondée de monde! De l’extérieur, vous pouvez admirer une statue en bronze de Juliette et le célèbre balcon (ajouté en 1935!). L’endroit manque de charme et d’authenticité à cause des nombreux touristes et des inscriptions sur les murs (sans compter les cadenas!)
    • Castelvecchio et le Pont Scaliger (tarif plein 6 euros/réduit 4.50 euros): le château fort a été construit, au bord du fleuve, afin de protéger Vérone des invasions barbares. Aujourd’hui, il abrite un musée d’art présentant l’art véronais du Moyen-Age au XVIIIème siècle. Vous pouvez emprunter le pont Scaliger, en briques roses, afin de profiter des bords de l’Adige…

Pour se garer, les places prés du Cimetière Monumental sont gratuites le dimanche (les autres jours c’est 1 euros/heure). Pour les séjours de plusieurs jours, pensez à la Verona Card (24h/15 euros et 72h/20euros) pour accéder gratuitement ou à des tarifs réduits à l’ensemble des monuments de la ville! Si vous voulez davantage d’infos sur Vérone et son patrimoine, voici un lien vers le site de l’Office de tourisme cliquez ici!

Escapade dans les Pouilles : entre déceptions et frustrations

Nous arrivons à Bari à bord d’un ferry en provenance de Patras (Grèce). Nous ne restons pas visiter la ville, un peu trop urbanisée à mon goût, et nous filons directement vers le Parc naturel del Gargano…

Le Parc del Gargano se situe à environ 1h30 en voiture de Bari. Au sein du parc, de nombreuses routes et chemins pédestres permettent de découvrir ses différents paysages: criques, falaises de calcaires et forêts de pins…Bien que les paysages soient superbes, surtout le contraste entre la forêt d’Umbra et le bleu de l’Adriatique, j’ai été plutôt déçue de l’endroit. En effet, de nombreuses plages ont été privatisées par des hôtels avec parfois une interdiction d’accès. Enfin, aux abords des plages, il est impossible de se garer gratuitement car les parkings sont tenus par les plagistes! Bref, si vous voulez profiter des plages, il faut soit avoir un budget confortable ou se garer en hauteur le long des routes et rejoindre les plages à pied (pour avoir tester c’est difficile de trouver à se garer!).

Nous avons tout de même pu profiter d’une visite tranquille, loin de l’agitation des plages, dans la petite ville de Monte Santo Angelo. Cette ville se situe à 736m d’altitude à l’entrée du Parc del Gargano. Ce qui fait la particularité de Monte Santo Angelo se sont ses petites maisons blanchies à la chaux typiques des Pouilles. C’est plutôt agréable de se promener dans ses rues et de photographier des scènes de la vie quotidienne. Point négatif: les nouvelles constructions ont défigurés une partie de la ville donc limitez-vous au quartier historique. Vous pouvez également visiter la grotte Saint Michel: l’archange y serait apparu aux évêques de la ville. Ce sanctuaire fait de Monte Santo Angelo un haut lieu de pèlerinages!

Plus d’infos, sur le Parc del Gargano en cliquant ici!

Randonnée en montagnes : visite des Abruzzes

Nous nous éloignons de la côte pour découvrir l’intérieur du pays. A notre arrivée dans la région des Abruzzes le contraste avec les Pouilles est saisissant: ici les paysages sont verdoyants, la montagne est omniprésente et les maisons blanchies ont été remplacées par des maisons en pierre. Nous découvrons une région authentique et surtout peu fréquentée par les touristes!

  • San Valentino in Abruzzo: le village est perché en haut d’une colline au cœur du Parc National della Maiella. San Valentino est plein de charme et mérite une halte afin de profiter de ses rues piétonnes, de sa cathédrale et de ses vues sur le Mont Amaro. A la sortie du village, le panorama sur San Valentino et les montagnes est tout simplement magnifique! Autour, de nombreuses petites routes serpentent au milieu des vignes et des potagers…
  • Château de Rocca Calascio (entrée libre): deuxième coup de cœur du séjour! Situé à une altitude de 1 460 mètres, le château est la plus haute forteresse des Apennins. Il se trouve dans le parc national du Gran Sasso e Monti della Laga en bordure du Campo Imperatore. Le château fut construit dans un but militaire, pour cantonner les troupes, puis, par la suite, il servit de poste d’observations pour les transhumances et enfin pour les incendies. L’entrée du site est complètement libre et gérée par une association de passionnées qui survit grâce aux dons des visiteurs. L’accès jusqu’au château se fait par un sentier pédestre. Avant d’y accéder, vous passez devant l’église octogonale Santa Maria della Pietà et devant de nombreux écriteaux explicatifs sur le château et les transhumances. Au sommet, nous avons une vue à 360° sur l’ensemble de la vallée: le paysage naturel est grandiose! Au retour, nous déambulons dans le petit village de Calascio afin de visiter ses deux petites églises et de profiter de l’eau rafraîchissante de ses fontaines… Plus d’infos cliquez ici!

Le « curo verde » : à la conquête des villages d’Ombrie

Nous poursuivons notre roadtrip à travers l’Italie par la découverte de l’Ombrie. Cette région du centre est appelée par les italiens le « cuore verde d’Italia », le cœur vert de l’Italie. J’ai particulièrement apprécié cette région grâce à ses petits villages en pierre et à ses paysages naturelles préservés…

  • Les villages d’Antrodocco et Mozza: ces deux villages sont typiques de la région d’Ombrie. Antrodocco se caractérise par ses maisons pastels construites à flancs de colline tandis que Mozza représente la carte poste de la région avec ses maisons en pierre et ses petites rues pavées. Les villages d’Ombrie, communes libres du XIème au XVème siècle, protégeaient farouchement leur autonomie en se développant sur des collines et en se fortifiant. Vous pouvez les apercevoir tout au long de la route! Le mieux est donc de s’arrêter au hasard et de profiter de la quiétude des lieux.
  • Orvieto (entrée libre): coup de cœur de l’Ombrie! Orvieto est une petite ville deItalie - Orvietocampagne, un peu à l’image de Sienne, construite au sommet d’un tuf. Son charme opère immédiatement avec ses petites rues, ses maisons en pierre, sa splendide cathédrale et ses petites boulangeries à chaque coin de rue. Le mieux est de visiter la ville au hasard de ses petites rues afin de profiter du charme des lieux… A visiter:
    • le Duomo d’Orvieto: pour moi c’est la plus belle cathédrale d’Italie! La façade du monument est impressionnante et colorée avec ses reliefs et mosaïques réalisées par le siennois Lorenzo Maitani. Les bas-relief représentent des scène de l’ancien et du nouveau testament telles que la création du monde, Adam et Eve ou encore l’enfer. A l’intérieur, admirez le chœur ainsi que les nombreuses chapelles dont la chapelle du Caporal. Cette chapelle abrite le reliquaire du Corporal, en argent recouvert d’émaux translucides, contenant la petite nappe d’autel du miracle de Bolsena. En 1263, un prêtre de Bohème vit du sang suinter de l’hostie pendant la messe et tacher le corporal qui recouvrait l’autel. Depuis ce jour, la relique est conservé précieusement à Orvieto et fait l’objet de nombreux pèlerinages.
    • Palazzo dei Sette: appelé ainsi car il abritait les sept juges représentant les grandes entreprises et métiers d’Orvieto .
    • Palazzo del Popolo: cette immense palais était autrefois le lieu de résidence du maire de la ville. Aujourd’hui, le site abrite un centre de conférences.
    • La Torre del Moro (tarif 2.80 euros) : tour de l’horloge de la ville.
    • Les Églises dont l’Église de Saint Juvénal (1004), l’Église Sant’ Andrea (XIIe), l’Église San Domenico ou encore Église San Francesco construite au XIIIe siècle.
    • Les puits de la ville dont le « puit Saint Patrick ». Le Pozzo di San Patrizio fut creusé sur ordre du pape, suite au sac de Rome de 1527, afin d’assurer l’approvisionnement en eau en cas de siège de la ville. Illustratif de la créativité de la Renaissance, un escalier en double spirale permettait à des mules de descendre dans le puit en sens unique.

Pour plus d’infos sur la ville médiévale d’Orvieto cliquez ici!

Dernière étape : la sublime Toscane

C’est déjà la deuxième fois que nous parcourons les routes de Toscane. Ce voyage ne fait que confirmer mon coup de foudre pour cette région d’Italie! Au menu: de la plage, des villages de charme et surtout une campagne paisible et préservée…

  • Porto Santo Stefano: c’est une petite ville sur la presqu’île du Monte Argentario. L’endroit est vraiment charmant avec ses petites rues escarpées, son front de mer et ses boutiques de pâtes. Chaque année, le 15 août, a lieu le « Palio dell’Argentario ». C’est une régate sur des barques de pêche, de 4 000 mètres, entre les quatre districts de la localité. Nous avons pu assisté aux festivités d’ouverture dont le défilé et les concerts en plein air. Lors de votre visite, n’hésitez pas à visiter également Porto Ercole (petit village en bord de mer), Ansedonia (site étrusque plein de charme avec une longue plage de sable juste à côté) ainsi que le Monte Argentario (point de vue sublime sur les tombolos: les bras de terre reliant la presqu’île au continent). Depuis 2010, cette petite localité est notre coup de cœur en Italie!
  • Pitigliano: cette cité médiévale est construite sur un tuf. Elle est célèbre dans Italie- Porto Santo Stefanotoute l’Italie pour ses caves, creusées dans la roche, abritant des boutiques d’huiles et de vins. L’endroit mérite une halte le temps d’une balade dans ses rues étroites, notamment dans le quartier juif, et pour ses nombreuses églises baroques.
  • Sovanna: cet ancien bourg étrusque ne manque pas de charme avec ses maisons en pierre et ses nombreux jardins. L’endroit est peu fréquenté par les touristes donc vous pouvez visiter agréablement sa petite église et sa place centrale. Un endroit hors du temps, loin de l’agitation des grandes villes…
  • Volterra: autre coup de cœur en Toscane. Cette cité médiévale est perché à 530m d’altitude. Pour y arriver, vous devez emprunter une petite route qui serpente au milieu de la campagne toscane. On accède à la vieille ville par les portes des remparts. La place centrale de Volerra est magnifique avec son Palazzo dei Priori et le Duomo (entrée libre). Le meilleur moyen de découvrir la ville est d’emprunter ses petites rues et d’admirer la ville depuis les points de vue panoramiques (voir plan à l’Office de tourisme). En souvenir, vous pouvez acheter un objet en albâtre, grande spécialité de la ville! Plus d’infos sur Volterra, cliquez ici!
  • Lucques: une belle découverte. On a aimé, pour clôturer notre périple, sa promenade le long des remparts, son mélange de styles architecturaux ainsi que ses nombreuses églises. Le chef d’œuvre de la ville est sa cathédrale en style piséen. La décoration florale de la façade s’est inspirée des soieries de la ville (tarif entrée 3 euros). Enfin, vous ne pouvez pas rater un autre passage obligé: la place de l’amphithéâtre. Sa forme ovale rappelle le bâtiment antique, aujourd’hui disparu. Pour se garer à Lucques, la meilleure solution consiste à trouver les parkings municipaux (extérieur des remparts, 1.5 euros/h) ou se garer dans les rues de la nouvelle ville (certaines sont gratuites). Plus d’infos sur Lucques, cliquez ici!

Le coin des gourmets

Voici quelques adresses de restaurants afin de déguster les meilleures spécialités d’Italie.

Boulangerie « La Nostra Terra » (Piazza Largo Ravelli 6, Orvieto). Cette petite boulangerie-pâtisserie propose toute sortes de spécialités italiennes dont les grizzini : un délice! 8 grizzini 2 euros.

Italie- Pana Cotta du restaurant de "la Grotta"A tester les « Brutti Boni » de Sovanna: ce sont des sortes de gâteaux aux noisettes et au chocolat. C’est un régal de les manger tout en se baladant dans le village!

« L’Incontro » (Via Matteotti 18, Voleterra). Le café-pâtisserie propose de nombreux petits encas sucrés et le cappuccino est juste à tomber par terre!

« La Grotta » (Place de amphithéâtre, Lucques). La carte de ce restaurant est magique: vous pouvez y déguster toutes sortes de spécialités italiennes réalisées à base de produit frais. Mention spéciale pour les pizze, les gnocchis et pour la pana cotta! L’établissement fait également épicerie et charcuterie: idéal pour acheter les produits dégustés pendant le repas (l’huile d’olive est sublime!)

Bien sur n’hésitez pas à tester les autres spécialités d’Italie comme la mozza di buffala, le tiramissu, le limoncello, le marsala ou encore les ravioles à la tomate…

A voir aussi

Des références de sites ou de livres afin de préparer votre voyage en Italie.

  • Guide Hachette, collection guide des voyageurs, Italie, 29.50 euros
  • Site sur les Grottes de Catulle cliquez ici!
  • Site de l’Office de tourisme de Vérone cliquez ici!
  • Site du Parc del Gargano cliquez ici!
  • Site de l’Office de tourisme d’Orvieto cliquez ici!
  • Site de l’Office de tourisme de Volterra cliquez ici!
  • Site de l’Office de tourisme de Lucques cliquez ici!
  • Site sur les différentes régions d’Italie cliquez ici!

Notre périple s’achève à Lucques après 5 semaines de route. Nous avons apprécié cette dernière étape qui nous a permis de découvrir des régions d’Italie que nous ne connaissions pas comme les Abruzzes ou encore l’Ombrie. L’Italie reste un pays magique à la fois sur le plan historique mais également d’un point de vue de la richesses de ses paysages et de sa gastronomie. Viva Italia!


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 commentaires sur “Italie: escapade entre Bari et la Toscane