2 semaines en Sardaigne 39


Cela fait 2 ans que nous choisissons plutôt des destinations hors bassin méditerranéen (Madère, Finlande, Uruguay, Écosse...), alors pour cet été 2017, j’avais envie de retrouver les petites calas, la chaleur, les oliviers… Après quelques recherches, on s’est finalement décidé pour la Sardaigne, cette grande île italienne juste en dessous de la Corse. Après des destinations moins touristiques, j’avais un peu peur de me retrouver au milieu d’une foule de touristes et de ne pas pouvoir profiter pleinement des visites. En partant fin juin/début juillet et en évitant toute la côte nord, nous avons trouvé des coins très tranquilles, loin du tourisme de masse et nous avons même pu profiter des plages paradisiaques sans la foule! Embarcation immédiate pour le paradis à seulement 2h de la France!

Informations pratiques

Quelques informations pour préparer votre voyage en Sardaigne.

  • Venir en Sardaigne: nous nous sommes envolés avec la compagnie Volotea depuis Nantes pour 271€ A/R pour 2 personnes.
  • Se déplacer: nous avons opté pour la compagnie Europcar avec une récupération de la voiture à l’aéroport d’Olbia. Pour 15 jours, la facture s’élève à 375€. Europcar est une très bonne compagnie, nous n’avons eu aucun problème pour le moment lors de nos locations.
  • Se loger: comme d’habitude, nous avons utilisé le site Airbnb. Voici les trois logements que nous avons testé lors de notre séjour:
    • ♥♥ Une cabane à proximité de Bosa: la maison est une petite cabane, qui devait servir à l’origine de réserve lors de la cueillette des olives. Le logement est simple mais bien équipé. Attention, la cuisine, les toilettes et la salle de bain sont uniquement accessibles depuis l’extérieur. Gros avantage du logement: sa vue sur la campagne est exceptionnelle!Vue depuis la cabane de Bosa
    • Un appartement à Dorgali: l’appartement est très bien équipé avec notamment une machine à laver, ce qui est plutôt pratique quand on voyage léger comme nous. La terrasse est immense avec un coin repas, des chaises longues et un barbecue. L’inconvénient du logement: la chaleur! Avec plus de 38°C, il était vraiment difficile d’aérer et de dormir à la fraiche. Je le déconseille pour les couples avec enfants surtout en plein été. Cependant, l’appartement est idéalement situé: 15min de Cala Gonone, 25min d’Orosei, 15min du Canyon So Gorrupu. Un lieu idéal entre mer et montagnes!
    • ♥♥ Un appartement tout confort à Nebida: le logement le plus luxueux de notre séjour! Il se situe dans une résidence vacances avec une belle terrasse ombragée et un accès, à toute heure de la journée, à une piscine avec vue sur mer… Un excellent appartement pour profiter des richesses de la région tout en faisant quelques sessions de farniente!
  • Quand partir en Sardaigne: si vous voulez fuir la foule, je vous conseille d’éviter la côte nord et les stations balnéaires autour de Cagliari. Pour la période de séjour, d’avril à octobre en évitant d’y aller entre le 14 juillet et le 1er septembre en sachant que les italiens prennent surtout leurs congés en aout comme le reste des européens…

Si vous souhaitez réserver un logement via Airbnb voici mon lien de parrainage. Vous gagnerez 25€ sur votre prochaine réservation cliquez ici!

Le village perché de Castelsardo

Avant de rejoindre notre premier logement à proximité de Bosa, j’avais envie de faire une petite halte à Castelsardo pour ne pas faire que de la route en ce premier jours du voyage. Je dois dire que j’ai été agréablement surprise par ce petit village coloré! On a pu déguster, euh non dévorer notre première pizza, s’extasier devant la méditerranée et profiter de notre première baignade…

Ce village, perché sur un promontoire d’origine volcanique, est facilement reconnaissable à son château médiéval (3€/pers) et à ses façades colorées. On s’est baladé dans la vieille-ville qui est un véritable bijou avec ses rues tortureuses, ses remparts, sa cathédrale Sant’Antonio Abate (entrée libre), ses petites églises comme l’église Santa Maria (entrée libre) et ses nombreux points de vue sur la mer méditerranée. Castelsardo m’a beaucoup fait penser à mon village fétiche en Toscane: Porto Santo Stefano. On emprunte des volées de marches pour arriver au château, on photographie le linge qui sèche et les façades colorées, on sent les bonnes odeurs de pizza et surtout il y règne une certaine douceur de vivre. Près du centre, la petite plage de Cala Marina permet de se rafraichir après la découverte de la vieille-ville. Cerise sur le gâteau, lors de notre passage, les touristes sont très peu présents et la plage n’est pas très fréquentée. Un premier bel aperçu de la Sardaigne!

Coup de cœur pour Bosa et ses plages

Bosa est LE coup de foudre de notre voyage sarde. J’ai tout adoré dans ce coin: la petite ville colorée de Bosa, notre logement et sa vue à couper le souffle sur les champs d’oliviers ainsi que les plages de roches plates tout au long de la côte. Un coin de paradis, bien loin de la foule de la côte Smeralda, où l’on découvre la véritable culture sarde.

  • ♥♥ Bosa: c’est, selon moi, le plus beau village de Sardaigne avec son château médiéval, ses quartiers pittoresques et ses anciennes tanneries le long du fleuve Temo. La vieille-ville se parcourt au hasard des escaliers, des jardins fleuris et des maisons aux couleurs pastels. J’ai en face de moi une véritable carte postale italienne!Plage de Bosa Marina A visiter dans le centre historique: le château Malaspina datant du XIIème siècle (4€/pers), les palazzi du Corso Vottorio Emanuele II, la cathédrale de l’Immaculée (entrée libre), la cathédrale San Pietro et son célèbre clocher et enfin les anciennes tanneries de l’autre côté du fleuve. A ne pas rater également la vue panoramique de Bosa depuis l’esplanade à l’entrée du château.
  • Bosa marina: petite station balnéaire à seulement 5min en voiture du centre de Bosa. On y trouve quelques bars, restaurants, pizzerias et une longue plage de sable idéale pour une pause baignade. Un chemin piéton, le long du fleuve Temo, permet de relier Bosa Marina à Bosa en 30min.
  • Les plages de Bosa: elles ont, comme caractéristique, d’être creusées dans une roche plate de couleur blanchâtre hormis Bosa marina qui possède une longue plage de sable. Voici une sélection de plages autour de Bosa en direction d’Alghero:

    • Cane Malu GPS 40°17’39.1″N 8°28’08.5″E
    • Cala ‘e Moro GPS 40°17’49.3″N 8°28’16.1″E
    • Cala S’Abba Drucche GPS 40°18’51.5″N 8°27’51.0″E
    • Cala Cumpultitu GPS 40°19’16.1″N 8°27’15.3″E
    • Cala Sa Codulera GPS 40°19’15.3″N 8°26’53.0″E
    • Spiaggia di Torre Argentina GPS 40°19’16.6″N 8°26’32.2″E
    • Spiaggia di Tentizzos GPS 40°19’26.3″N 8°26’15.5″E. Un sentier part de cette plage pour rejoindre une tour aragonaise tout en longeant la côte. Un beau site faiblement fréquenté surtout en fin de journée.

Alghero et le Capo Gaccia: des criques, des yachts et du vélo!

Nous avons profité de notre séjour à Bosa pour visiter l’autre bijou de la côte nord-ouest de Sardaigne, Alghero et la réserve naturelle du Capo Caccia. Au programme de cette région: des tours aragonaises, une ville aux accents catalans et un cap regorgeant de petites criques et de magnifiques bateaux…

  • ♥♥ Route panoramique de Bosa à Alghero: pour rejoindre ces deux villes, vous emprunterez forcément cet itinéraire qui offre de magnifiques points de vue sur la côte. A faire tôt le matin ou au coucher du soleil.
  • Alghero: cette ville côtière est facilement identifiable à ses remparts et à son immense marina. Particularité de la cité: elle resta longtemps sous domination de la couronne espagnole ce qui fait, qu’encore aujourd’hui, on peut entendre parler catalan en pleine ville sarde! Ainsi, ce n’est qu’en 1970, que la municipalité a décidé de traduireAlghero en italien les noms de rues et de places. C’est une ville assez touristique, comparé à Bosa, mais où il est  tout de même agréable de déambuler à la recherche des rues cachées et des placettes oubliées. Lors de notre passage, la ville était parée de nombreuses banderoles et roues de vélo en l’honneur du Tour de Sardaigne, l’équivalent de notre Tour de France! A noter qu’Alghero est reconnu comme la capitale du corail et de la langouste en Sardaigne.
  • Plage Maria Pi: située à 10min en voiture d’Alghero, cette plage protégée de la route par une pinède, est le spot idéal pour piquer une tête après la visite de la ville. Au programme eaux turquoises et points de vue sur Alghero et le cap!
  • ♥♥ Capo Caccia: ce promontoire rocheux ferme la Baie des Nymphes à son extrémité ouest. Les points de vue sur la côte et la mer méditerranée sont très photogéniques. La baie abrite des fonds marins classés « aire marine protégée » pour sa richesses et sa diversité, ce qui en fait un excellent spot plongée. Au cap, vous pourrez profiter des nombreux points de vue, visiter la Grotte de Neptune (13€/pers) ou encore emprunter un sentier depuis Cala Dragunera jusqu’à une tour aragonaise. En empruntant les sentiers, vous allez forcément tomber sur des criques isolées…

Péninsule de Sinis entre plages paradisiaques, site antique et village de western

Nous avons découvert cette péninsule, à seulement 1h de Bosa, le jour de mon anniversaire et je dois dire que je suis complétement tombée sous le charme. C’est ici que nous avons profité de la plus belle plage du séjour, visité un site antique et joué au cow-boys dans un village abandonné!

  • le site de Tharros (5€/pers-6€ avec la tour San Giovanni). Le site archéologique a été fondé entre le IXème et le VIIéme siècle par les Phéniciens au bord de la mer, ce qui en fait l’un des plus beaux sites antiques du bassin méditerranéen. Port commercial florissant, les archéologues estiment qu’aujourd’hui, seul un tiers de la ville a été mis à jour! La visite s’articule autour de lieux emblématiques comme le cardo maximus (rue principale de Tharros), le temple de Déméter et les thermes. On est surpris de voir l’état de conservation des canalisations de la ville et cette vue omniprésente sur les eaux turquoises de la méditerranée. Petit bémol, nous avons trouvé que le site manquait de pédagogie. En effet, le plan fournit à l’entrée manque d’explications et les panneaux sont placées bien loin du circuit de visite ce qui rend la lecture extrêmement fastidieuse. Il vaut mieux être muni d’un bon guide papier et être passionné d’archéologie! En sortant du site antique, possibilité de visiter la tour aragonaise San Giovanni pour sa vue panoramique. On a  été un peu déçu car la tour n’abrite aucune exposition et depuis, la terrasse, la vue panoramique est similaire à celle au pied de la tour…Un conseil: le parking du site est payant. Si vous voulez profiter toute la journée du site et des plages, garez-vous à l’entrée du village San Giovanni di Sinis et rejoignez Tharros en 20min à pied.
  • ♥♥ les plages de la péninsule de Sinis: en sortant du site de Tharros vous avez le choix entre la longue plage de sable du Capo San Marco ou les petites criques de sables/rochers abritées du vent. On a choisi la seconde option et je dois dire que pour moi, c’est la plus belle plage de notre séjour en Sardaigne. On a profité des eaux limpides pour faire du snorkelling, bronzer sur un petit banc de sable rien qu’à nous, observer le site de Tharros depuis la mer et arpenter le sentier du Capo San Marco. Le lieu ressemble vraiment à ma définition du paradis.
  • San Salvatore di Sinis: village abandonnée aux maisons blanches et pastels qui servit de décors à de nombreux westerns dans les années 60. Le village est surtout connu pour son église et sa fête patronale qui a lieu entre fin aout et début septembre.
  • Cabras: petite ville au bord d’un étang qui accueille chaque année une colonie de plus de 5000 flamands roses. Cabras peut être un point de chute idéal pour un séjour prolongé dans la péninsule.

Le Golfe d’Orosei et les plus belles plages d’Italie

Cette partie de l’île est un véritable joyau naturel avec de nombreux sentiers de randonnées et des plages classées parmi les plus belles d’Italie! Ici, le paradis se nomme « Golfo di Orosei »….

  • Dorgali: petite ville à seulement 15km de la côte et à proximité des deux grands sentiers de randonnée de la région, Tiscali et le canyon Su Gorrupu. La ville se compose de deux rues principales, Via Lamarmora et Corso Umberto, avec quelques restaurants et surtout de nombreux bars. L’ambiance est calme en journée mais animée dés la tombée de la nuit sans que se soit gênant. C’est un point de chute idéal pour ceux qui veulent profiter à la fois de la plage et de la montagne tout en séjournant dans un coin authentique et tranquille.
  • Cala Gonone: port de pêche devenu une station balnéaire de taille modeste au beau milieu du golfe d’Orosei. La ville se compose de quelques hôtels discrets, deux plages et d’un port bordé de bars et restaurants. C’est aussi la ville de départ de toutes les navettes en direction des calas du golfe d’Orosei. Cala Gonone est plus animée que Dorgali, elle peut convenir à la fois  aux familles désireuses de profiter des plage ainsi qu’aux jeunes en quête de soirées animées…Canyon Su Gorrupu
  • ♥♥ Calas du golfe d’Orosei: Cala Gonone est entourée des plus belles plages de Sardaigne et certainement d’Italie. En voici une sélection:

    • Cala Fiuli: plage la plus proche de Cala Gonone, accessible en voiture puis par un escalier creusé dans la pierre. C’est une plage de galets aux eaux turquoises, un spot idéal pour faire du snorkelling et explorer les petites grottes à proximité.
    • Cala Luna: accessible en bateau depuis Cala Gonone ou depuis un sentier depuis Cala Fiuli. C’est la plage la plus célèbre de la région, la plus fréquentée et surtout la plus grande avec ses 800m de long. Spécificité du lieu, la cala est entourée de grottes, de lauriers et traversée par un cours d’eau. Une belle plage pour les adeptes du sable!
    • Cala Sisine et Cala Biriola: uniquement accessibles en bateau.
    • Cala Mariolu: magnifique plage de galets aux eaux turquoises. Ici l’eau est tellement clair qu’on se croirait aux Caraïbes. Une plage paradisiaque digne d’une carte postale!
    • Cala Goloritze: uniquement accessible en bateau ou par un sentier assez raide d’environ 1h. Située en plein milieu d’une réserve naturelle protégée par l’UNESCO, la plage est petite mais paradisiaque avec ses gros rochers de calcaires, son arche et bien sur ses eaux turquoises.

Dans la partie « Les activités à faire en Sardaigne » vous trouverez une idée de balade en bateau pour profiter de ses diverses plages paradisiaques.

  • Orosei: petite ville similaire à Dorgali mais située le long de la côte nord du golfe d’Orosei. La longue plage, Spiaggia di marina di Orosei, est idéal pour les familles.
  • Cala Liberotto: succession de petites calas entourées de rochers et à proximité de l’étang de Sos Alino avec ses roseaux et ses figues de barbarie. Une plage à l’ambiance familiale.
  • Lago de Cedrimo: grand lac à proximité de Dorgali avec la possibilité de louer des canoës ou kayaks à la journée depuis l’agroturismo Canales pour 15€ le kayak et 25€ le canoë.

A la découverte de la région minière de Nebida

Dernière partie du séjour dans cette région caractérisée par son histoire minière. Ici on visite les ruines de cette activité tout en profitant des nombreuses plages et calas. Un région de Sardaigne encore peu touristique mais qui gagne à être connue…

  • ♥♥ Nebida: petite bourgade sur la côte de l’Iglesiente à seulement 20min de la ville d’Iglesias. Ici, on profite des petits commerces, de quelques restaurants, de la tranquillité des lieux mais aussi de l’attraction locale : le Laveria Lamarmora. Ce site servait à acheminé le fer, extrait des montagnes, vers le continent par bateaux. Un emplacement idéal pour rayonner dans les alentours.
  • ♥ Plage de Masua: plage de sable ou l’on profite de la plus belle vue sur le pan de Zucchero (bloc de rocher surgissant de la mer). Possibilité de louer des kayaks pour 10€ de l’heure afin de longer la côte. Du parking de la plage, en 15 min de marche, on peut soit accéder à la mine de Masua ou encore au site minier de Porto Flavia (visite payante).
  • Iglesias: cité d’origine médiévale, Iglesias possède un centre historique petit mais plein de charme. On se promène dans les rues tortureuses à la découverte des placettes, boutiques et églises. Petit bijou Art Nouveau, rare en Sardaigne, la Piazza delle Marmora avec sa fontaine et sa façade en trompe l’œil du café La Marmora. A ne pas manquer lors de votre visite, le corso Matteotti avec ses boutiques de luxes et ses multiples parapluies multicolores suspendus entre les façades. Pour tester les produits locaux, rien de tel que le marché couvert, les fruits et légumes ainsi que le poisson sont excellents!Plage de Masua
  • ♥♥ Ile de Sant’Antioco: reliée par un pont de 3km au continent, elle forme avec l’île de San Pietro, les îles Sulcitanes. A voir en une journée sur cette île:
    • Sant’Antioco: petite ville à l’entrée de l’île fortement marquée par l’activité maritime. Le centre animé se compose de petites maisons pastels et d’une longue promenade le long du port afin d’admirer les pêcheurs en train de réparer les filets. C’est aussi le point de départ de nombreuses journées en mer. Une ville agréable où l’on se laisse porter par le hasard et surtout par les senteurs des nombreuses boulangeries!
    • Calasetta: dans cette petite ville les maisons sont blanches avec une touche de bleu comme en Grèce! Là encore, il faut se perdre tranquillement dans les rues, profiter du marché sur le port et des nombreuses terrasses de cafés…
    • Playa Grande: longue plage de sable ou l’eau est turquoises et peu profonde. Idéal avec des enfants en bas âge.
    • Cala Lunga: cala de calcaire rose idéal pour faire du snorkelling car les eaux sont peu profondes et les fonds marins sont riches. On a même pu observer une raie! A savoir que les plus belles plages de l’île se trouve sur la côte ouest entre Calasetta et le Capo Sperone.
    • Torre Canaille (entrée libre): tour aragonaise avec à l’intérieur une exposition sur la faune et la flore de l’île et un accès à la terrasse pour profiter de la vue panoramique sur la côte.
  • Sentier minier de Nebida à Porto Flavia: cet itinéraire permet de relier les deux lieux en seulement 3h de marche tout en longeant la côte et en passant par la plage de Masua. Informations sur l’itinéraire auprès de l’office de tourisme de Nebida.

Si vous avez plus de temps dans la région, vous pouvez faire un plongeon à Cala Domestica (parking payant, grosse fréquentation), découvrir le temple d’Antas (4€/pers), gravir les dunes de Piscinas ou encore visiter les villes minières de Ingurtosu et Montevecchio.

Autour d’Olbia: longues plages et hôtels de luxe

Pour profiter de notre dernière journée en Sardaigne, avant de reprendre l’avion, direction les plages paradisiaques un peu avant Olbia. Changement de décor, ici c’est le règne des grands hôtels, des plages privées et des nombreux bars sur la plage. Une région moins authentique mais idéal pour profiter des plages avant de reprendre l’avion.

  • Capo Coda Cavallo: pointe de terre, à seulement 30 min d’Olbia, en face de la réserve naturelle des îles Tavolara et Molara. Sur cette pointe, vous trouverez de nombreux hôtels de luxe et plages privées. On a pourtant réussi à trouver une petite pépite: Cala Suaraccia. Le parking est payant mais vous pouvez facilement vous garez à proximité et rejoindre la plage par un sentier de 2km à travers la pinède. A Cala Suaraccia, vous trouvez d’un côté une longue plage de sable et de l’autre des petites calas creusées dans une roche ocre. Sur cette plage, on peut facilement s’isoler et être seul au monde…Certes l’endroit est touristique mais, pour moi, cette plage est un excellent compromis pour passer une journée sur la côte nord à proximité de la capitale de Sardaigne.
  • Porto Istana: longue plage de sable aux eaux turquoises. La plage est bondée mais se vide rapidement à partir de 18h00. Un bon spot pour faire un dernier plongeon avant de reprendre l’avion.

Les activités à ne pas rater en Sardaigne

Quelques activités pour profiter pleinement de votre séjour en Sardaigne.

  • ♥♥ Une journée en zodiac dans le golfe d’Orosei avec la compagnie Dovesesto (Cala Gonone, 40€/pers de 8h30 à 17h00). L’ensemble des compagnies proposant cette activité se trouve sur le port de Cala Gonone et propose toutes, à quelques différences près,  le même circuit et le même type de bateau. Nous avons choisi cette compagnie car elle propose un départ matinal, à 8h30 alors que les autres partent à 10h00, ce qui nous a permis de faire le circuit en décalé et de profiter tranquillement du golfe. Au programme de la journée: découverte des grottes, pause baignade en mer notamment à la Piscine di Venere et découverte des plus belles plages de la région  comme Cala Biriola (pause de 45min), Cala Mariolu (pause de 3h30) et Cala Luna (1h). Une belle journée qui nous a permis de découvrir le golfe sous un autre angle et de profiter des plages cartes postales de Sardaigne. Seul bémol à mon goût, la pause trop longue à Cala Mariolu. Attention, prévoir son déjeuner!
  • ♥♥ Randonnée au Canyon Su Gorrupu (difficile, 4km avec 800m de dénivelé, départ du parking gratuit Ghenna Silana, GPS 40°09′32.0″N 9°30′29.0″E, 5€/pers). Le canyon Su Gorrupu est le canyon le plus profond d’Europe avec ses parois verticales hautes de 800m. Depuis le parking, nous avons mis 1h30 pour rejoindre l’entrée du site. Le sentier permet, tout au long du parcours, d’avoir une vue plongeante sur la vallée et le canyon. Une fois arrivée, il faut s’acquitter d’un droit de passage de 5€/pers et le gardien  vous donne des explication sur les 3 parcours: vert pour le facile, jaune pour le moyen et rouge pour le parcours difficile nécessitant un équipement. Ensuite, il suffit de suivre les itinéraires en se repérant grâce aux marquages sur les énormes rochers. On se sent rapidement tout petit face à ces immenses parois rocheuses qui se dressent de part et d’autres. Avant de quitter les lieux, vous avez la possibilité de vous baigner dans des piscines naturelles d’eau de source et de remplir les bouteilles d’eau à une fontaine. Pour le retour, vous pouvez comme nous, prendre le même itinéraire qu’à l’aller avec ce fameux dénivelé de 800m ou prendre une navette pour 15€/pers. Prés du parking gratuit se trouve un bar de bikers « Le Silana« , idéal pour se rafraichir et faire une pause avant de reprendre la route. Une randonnée mémorable, pour bon marcheur, à faire très tôt le matin pour éviter la chaleur et le monde.

Le coin des gourmets

Quelques petites adresses de restaurants ou de boulangeries à tester lors de votre voyage en Sardaigne

  • Pizzeria Da Frassau (Via Brigata Sassari 1, Castelsardo). Excellente pizzeria avec service sur place ou à emporter. La margherita est à 4€ et les autres pizzas sont entre 5 et 10€.
  • Pizzeria Dimitri (Via Lamarmora n°165, Dorgali). Pizzeria en self-service, en plein centre de Dorgali, avec terrasse, bon rapport qualité-prix. Les tarifs des pizzas sont entre 4 et 8€.
  • La Gelateria (Via Lamamora n°163B, Dorgali). Meilleur glacier de notre séjour avec du 100% maison et de nombreux parfums comme tiramisu, stracciatella…Environ 2,50€ la glace 2 boules avec cornet.
  • Sardegna Gastronomia (Corso Umberto n°40, Dorgali). Restaurant de cuisine sarde  avec des bons produits, des petits prix et un accueil chaleureux. Une bonne adresse sur Dorgali pour changer des pizzerias. Les tarifs des plats sont entre 8 et 15€.
  • Osteria di Maro (Via Laveria Lamarmora, Nebida). Restaurant avec une terrasse ombragée donnant sur la côte de Nebida. Les prix sont un peu élevés par rapport aux autres restaurants de notre séjour mais la cuisine est savoureuse et le choix dans le village s’avère assez limité. Les gnocchi au gorgonzola et les pâtes carbonara sont excellentes. Les plats sont à partir de 8.50€.
  • Panifici (Corso Vitt. Emanuele 138, S.Antioco). Excellente boulangerie ou les pizzas et les pâtisseries font envie à toute heure de la journée et pour des prix modiques!
  • Acqua Pazza (Via Strada Statale, Murta Maria, Province d’Olbia). D’extérieur, ce petit traiteur ne paye pas de mine mais ici les produits sont frais, bien cuisinés et à petit prix. Pour en être sûr, il suffit de voir la queue à partir de 19h! Possibilité de manger sur place ou à emporter. Le cochon grillé et les pommes de terre sont à tomber par terre! Une adresse idéalement située, fréquentée essentiellement par des locaux et à seulement 15min de l’aéroport d’Olbia.

A voir aussi

Quelques références de sites et de livres pour préparer votre voyage en Sardaigne

Pour conclure, la Sardaigne a été une belle surprise. Nous avons pu profiter pleinement de cette île, sans la foule, en évitant la côte nord et les stations balnéaires. La Sardaigne regorge de petits villages pleins de charme, de plages paradisiaques et de sites naturels remarquables. Une perle méditerranéenne à découvrir lors de vos prochaines vacances!


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

39 commentaires sur “2 semaines en Sardaigne

    • PepetteEnVadrouille Auteur de l’article

      Au départ j’avais un peu peur car je voyais des plages bondées…Et au final si on évite la côte nord et bien c’est calme et on a me^me eu des calas pour nous seuls!

  • sabine

    Bonjour,
    Merci pour ce super reportage
    Pouvez vous me dire combien de nuits êtes vous restez à chaque endroit ,
    avez vous rayonnez dans des endroits différents au départ de votre logement en revenant sur place,
    merci de votre réponse
    sabine

    • PepetteEnVadrouille Auteur de l’article

      Bonjour, nous avons passé une première nuit à Olbia puis 4 nuits à Bosa, 4 nuits à Nebida et enfin 5 nuits à Dorgali. Nous avons rayonné à partir de ces logements avec à chaque fois 1h/1h30 de route maxi!

  • Limousin

    Je termine un tour de Sardaigne et j’apprécie ce beau reportage coup de coeur! Par contre mon  » coup de G… »concerne le guide Le petit futé 2018, plein d’inexactitudes, d’ adresses approximatives et j’en passe…( que je vais leur communiquer) . Promis, juré , je ne ferai plus d’infidelités au Routard ( et je ne suis pas sponsorisée) . Heureusement les récits comme le vôtre existent …. Merci.

    • PepetteEnVadrouille Auteur de l’article

      Merci beaucoup pour votre retour! Pour certaines destinations, je vous conseille les guides évasion et les géoguides.

  • Emilie

    Bonjour,
    Un grand merci pour le partage de votre beau voyage. Nous partons début juillet avec nos enfants, votre récit et vos magnifiques photos nous donnent déjà plein d’idées pour organiser notre itinéraire !
    Bonne continuation et bons futurs voyages

  • Clémentine

    Waouw, voilà de quoi donner envie de partir en Sardaigne et avec une tonne d’informations en poche! Milles mercis pour cette belle découverte qui donne une autre image de l’Italie que je connais (principalement les villes). On ressent bien la doce vita à travers tes photos, on se croirait au paradis!

      • Rousset Melissa

        Bonjour, votre article est vraiment génial, mon compagnon et moi nous y souhaitons partir l’ete prochain et vous nous avez donner pleins d’idee pour organiser notre voyage ! Une question, pouvez vous à peu pres chiffrer le coup de votre séjour ? Merci par avance

  • Sylvie Bernard

    Souvenirs, souvenirs ! Nous avons fait la Sardaigne, mais à moto et franchement c’était un vrai régal. Du coup cet article nous renvoie à d’excellents moments et à des paysages qui n’ont rien à envier à sa sœur jumelle la Corse. Merci pour ces superbes photos et ce partage.

  • Lagneaux Christian

    bonjour
    vraiment bravo pour votre travail très bien documenté et très intéressant .
    je m’inspirerai des conseils pour les étapes et réservations hôtels
    nous partons en septembre de Belgique vers Livourne ferry vers olivia et nous restons 2 semaines en Sardaigne
    puis au retour probablement quelques jours en Toscane (3 ème fois!)

    merci et encore bravo
    Christian Lagneaux

  • Pradeau

    Bonjour, un grand merci d’avoir partagé tous les détails de votre séjour.
    Nous comptons partir du 5 au 15 octobre je vous assure que vous m’avez aidé à confirmer mon choix !
    mILLE MERCIS
    jOÊLLE

  • marbais

    Bonjour,
    Merci pour ces beaux partages d’informations. Nous allons en sardaigne du 01 au 11 juillet avec une arrivée à Olbia et un départ de cagliari. Je cherche un itinéraire loin de la foule. Ce qui me plait dans votre article c’est le golfe d’orosei avec Dorgali, ensuite Bosa et Nebida. Pensez vous que cela soit réalisable en 10 jours ?
    Faut il séjourner vers Olbia ? J’ai vue que c’était très touristique.
    Nous louons une voiture en arrivant.
    Merci à vous.
    Bien cordialement.
    Nathalie

    • PepetteEnVadrouille Auteur de l’article

      Bonjour,

      Merci d’être passée sur le site! Tout dépend de vos horaires de vol mais en arrivant à Olbia vous pouvez filer directement dans le golf d’Orosei du côté de Dorgali/Cala Gonone puis direction Bosa pour quelques jours avant de terminer par Nebida et une petite visite de Cagliari avant de reprendre l’avion.
      Pour vous faire une idée:
      – Olbia-Dorgali= 1h15
      – Dorgali-Bosa= 1h30
      – Bosa-Nebida= 2h30
      – Nebida-Cagliari= 1h00

      Vous pouvez faire 3 nuits dans le golge d’Orosei, 3 nuits à Bosa et 3 nuits à Nebida pour terminer sur une dernière nuit à Cagliari avant de reprendre l’avion…

  • Karine

    Bonjour,

    Merci beaucoup pour toutes ces informations!
    On envisage d’y aller cette année pendant 10 jours, mais nous avons choisi de faire seulement la partie Sud de l’île
    Avez-vous des bons plans, conseils, etc à nous donner s’il vous plaît?
    Pensez-vous que le côté Villasimius est envahi de touristes?

    Merci d’avance

    Bonne continuation à vous

    • PepetteEnVadrouille Auteur de l’article

      Bonjour,

      Merci d’être passée sur le site! Malheureusement je ne connais pas du tout cette partie de l’île…mais je vous conseille le guide évasion pour repérer des coins paradisiaques dans ce coin!

    • PepetteEnVadrouille Auteur de l’article

      O n a adoré découvrir une petite partie de l’île et surtout sans la foule! Les plages du Golfe d’Orosei sont paradisiaques…

  • stephanie

    merci beaucoup pour vos partages.
    pour le logement à nebida ,as t il une vue sur la mer, n est il pas trop bruyant?
    nous sommes 4 personnes, convient il?
    y a t il des choses à faire au alentours proche?
    merci beaucoup et continué à nous faire rêver .
    Stéphanie

    • PepetteEnVadrouille Auteur de l’article

      Bonjour,

      Le logement se trouve dans une sorte de résidence vacances avec une piscine et vue sur mer. Il peut convenir pour 4 personnes, mais attention l’appartement ne dispose que d’une seule chambre, les 2 autres personnes dorment sur un clic clac dans le salon. Début juillet il n’y avait pas grand monde après cela dépend des périodes je suppose…Pour voir l’annonce, il faut cliquer sur « Un appartement tout confort à Nebida » dans la partie « Informations pratiques ». Dans le coin pas mal de sites à visiter comme les îles San Pietro et Sant’Antioco, Iglesias, les ruines minières autour de Nebida (Laveria Lamarmora, Porto Flavia), plage de Masua et Cala Domestica, plage du sud comme Chia, plage de dunes de Piscinas, pas loin Cagliari…

  • Gerardo

    Bonjour, pourriez vous m’en dire un peu plus concernant votre logement à Dorgali ? Où est-il situé exactement et combien avez vous payé ? Si vous avez des photos, ce serait encore mieux. Mais peut-être serait-ce plus facile si je vous donnais mon adresse email ?

    • PepetteEnVadrouille Auteur de l’article

      Bonjour, vous pouvez cliquer sur « Un appartement à Dorgali » pour accéder à l’annonce airbnb. Le logement se trouve en plein centre de Dorgali, il est bien équipé avec une grande terrasse. Mais comme je le note, l’inconvénient c’est la chaleur!

      • Gerardo

        Merci. Je suis allé voir. Oui, le fait qu’il y fasse chaud est unpoint négatif. Et le divan-lit ne me plaît pas non plus. Ceci dit, super votre blog ! Une mine d’informations pour notre prochain séjour en Sardaigne. Grand merci !

        • PepetteEnVadrouille Auteur de l’article

          oui je comprends tout à fait! Notre 3ème logement, prés de Nebida, était tout confort avec clim et piscine si ça vous intéresse!

      • stephanie

        bonjour
        merci pour les infos
        j ai réserver du 19 AU 2 aout ,j ai effectuer mon itinéraire donc ce sera

        ALGHERO dans un agriturismo
        pres d ostritano
        nebida le logement ou vous êtes allé
        cala colonne
        pensez vous que mon itinéraire et raisonnable en 15 jours?
        merci bien
        Stéphanie

        • PepetteEnVadrouille Auteur de l’article

          Bonjour,

          Je pense que votre itinéraire est cohérent car vous n’avez pas beaucoup de route, à part entre Nebida et Cala Gonone. Vous allez voir des paysages diversifiés entre belles plages et villes de caractère. C’est un bon compromis pour avoir une première vision de l’ile!

  • Stéphanie

    Superbe reportage,
    J’y suis allée cet été. Plus on découvre la Sardaigne et plus on a envie d’en découvrir …
    NB : Les sardes conduisent comme des fous ^^ Bonne journée à vous