2 semaines sur l’île de Sao Miguel aux Açores 11


Après notre coup de foudre pour Madère, nous avions envie de repartir sur une île au milieu de l’océan atlantique avec si possible de belles randos et des fleurs. Un reportage plus tard, nous voilà en train de réserver nos billets d’avion pour les Açores. Après quelques recherches, nous avons décidé de rester 2 semaines sur l’ile principale, São Miguel, afin de profiter au maximum de ses sentiers et de ses activités… mais aussi pour faire baisser la note du voyage car les billets d’avions inter-îles et les locations de voiture ne sont pas donnés. Si vous aimez le vert, la randos et les liqueurs… l’île São Miguel est faites pour vous!

Informations pratiques

Quelques informations pour préparer votre voyage sur São Miguel.

  • Avion: nous avons opté pour la compagnie nationale TAP Air Portugal. La compagnie impose une escale de quelques heures à Lisbonne ou Porto avec possibilité de choisir l’option stop over afin de profiter de ces deux villes pendant quelques jours sans frais supplémentaires. Il est indispensable de réserver assez tôt vos billets d’avion car les vols sont vite complets surtout en période estivale. A titre d’information, nous avons payé 570€ pour 2 personnes au départ de l’aéroport de Nantes. A l’aéroport de Nantes, nous avons mis notre voiture au parking durant toute la durée du séjour dans le cadre d’un partenariat avec le service marketing. Je vous conseille de réserver à l’avance via leur site internet pour payer jusqu’à 15 à 30% moins cher que sur place, voici le lien!
  • Logement: comme d’habitude, nous sommes passés avec Airbnb. Nous avions réservé une maison dans le village de Pico da Pedra, à 20 min de Ponta Delgada et à 10min de Ribeira Grande. La localisation était idéale pour accéder aux différentes parties de l’île et, gros bonus, nous étions à proximité de l’océan. La maison était spacieuse, avec une terrasse à l’étage et un espace couvert pour le soir, un barbecue, un babyfoot et la possibilité de garer sa voiture dans la cour. Le logement manquait de quelques ustensiles mais pour le prix, 35€ la nuit, on ne va pas se plaindre. Pour les logements, même combat que pour l’avion, il faut réserver tôt car les prix de certains logements sont assez élevés et l’offre assez faible comparée à d’autres destinations. Si vous êtes intéressés par notre location, voici le lien!Location de voiture avec Carigami
  • Location de voiture: pour ce voyage nous avons effectué un partenariat avec la plateforme Carigami. Carigami est une plateforme de réservation de location de voiture qui offre l’avantage de pouvoir  comparer l’ensemble des offres selon différents critères comme les tarifs, assurances, options, franchises… Nous avons donc eu une location chez Hertz via Sunny Cars et Carigami avec option second conducteur et remboursement de la franchise en cas de problème. A l’aéroport, en échange du bon de commande (voucher) nous avons pu retirer notre voiture sans aucune difficulté, la remise du véhicule s’est également déroulé sans encombres. Si vous hésitez à passer avec cette plateforme je peux dire, qu’en ce qui nous concerne, tout s’est déroulé à merveille: la voiture était propre et en bon état. Pour la location de voiture, il est impératif de la réserver rapidement car le parc de voitures est vite saturé durant l’été. Pour 15 jours sur l’ile de São Miguel avec une voiture classique, il faut compter entre 400 et 450€ hors assurances supplémentaires, option second conducteur… Si vous souhaitez passer avec Carigami, voici mon lien de parrainage!
  • Consignes à bagages: ce service est présent à l’aéroport de Ponta Delgada dans le hall d’entrée. Vous pouvez avoir de plus amples informations via ce lien.
  • Météo: la météo est souvent capricieuse et les açoriens ont l’habitude de dire qu’il peut y avoir les 4 saisons en une seule journée. Pas de panique, il fait presque toujours beau dans au moins un coin de l’île! Lors de notre voyage sur 15 jours, nous avons eu au total 1 journée de pluie et des températures comprises entre 22 et 25°C, idéal pour la rando! Pour aller là où le soleil se trouve, je vous conseille d’aller sur le site de l’office de tourisme pour scruter les webcams présentes aux quatre coins de São Miguel, lien ici.

Si vous souhaitez réserver un logement via Airbnb voici mon lien de parrainage. Vous gagnerez 25 euros sur votre prochaine réservation cliquez ici!

Ponta Delgada: une capitale tranquille

Ponta Delgada est la véritable porte d’entrée des Açores. C’est dans cette ville que la plupart des avions atterrissent ou que les ferrys et bateaux de croisière accostent. Capitale de São Miguel, siège de nombreux lieux de pouvoir de la région autonome, c’est avant tout une ville paisible où il est agréable de se promener le long de la marina ou de flâner de placettes en placettes.

  • Le centre ville: capitale à taille humaine, la ville regorge de petites places, de rues animées et de superbes églises. On vient à Ponta Delgada pour réserver une activité, faire du shopping ou encore manger à la terrasse d’un restaurant. Pour notre visite des lieux, on s’est contenté des symboles de la ville: las Portas da Cidades, l’Igreja Matriz de São Sebastiao, les petites rues commerçantes, les églises et enfin on a profité d’une longue balade le long de la marina. En plein cœur de la marina, vous pouvez faire une pause baignade dans une piscine d’eau de mer aménagée et gratuite. On se sent rapidement bien dans cette ville et on y trouve vite ses marques avec pour notre cas un glacier à tomber par terre! (voir Coin des gourmets) A noter que fin juillet/début aout a lieu la fête de l’océan avec concerts, défilés et décorations dans toute la ville.
  • Plantation d’ananas Augusto Arruda (Rua Dr. Augusto Arruda, Abelheira de Baixo, gratuit): visite de la plantation d’ananas de São Miguel, le symbole culinaire de l’île depuis 1864. Il faut savoir que les ananas poussent sous serres pendant 2 ans avant d’être récoltés, ce qui pose des problèmes de rentabilité économique. Ils sont dégustés essentiellement sur l’île, ce qui en fait un met incontournable durant votre séjour. La visite au sein de la plantation est complétement libre. On passe de serres en serres en découvrant les différents procédés et en observant l’évolution des cultures. La boutique propose une dégustation gratuite de liqueur d’ananas et vous pouvez déguster un jus d’ananas frais ou des morceaux du fruit sur sa terrasse ombragée. Les anas des Açores sont incomparables avant ceux que l’on peu acheter en France.

L’Ouest de l’île entre plage de sable, rochers volcaniques et ports de pêche

Cette partie de São Miguel se distingue par le contraste entre le bleu intense de l’océan et la noirceur de la roche volcanique. La côte porte les stigmates de l’activité volcanique de la région avec parfois un paysage lunaire et surréaliste.

  • Capelas: ancien port réputé pour la chasse à la baleine, c’est aujourd’hui un village tranquille avec quelques bars et surtout des piscines naturelles. On y vient pour emprunter le sentier côtier des miradors permettant d’admirer l’océan et les falaises taillées par la lave. Le plus célèbre des miradors est le Miradouro das pedras negras qui permet d’admirer « la tromba de elefante », une falaise ressemblant à un éléphant (photo ci-contre).
  • ♥♥ Mosteiros: on tombe vite sous le charme de ce village à l’extrémité ouest de l’île avec son petit port de pêche, ses piscines naturelles, sa longue plage de sable Miradouro das pedras negrasnoir et sa vue sur les îlots des Mosteiros et Pico das Camarinhas. Pour visiter le village, l’idéal est de se garer à proximité des piscines naturelles, de pique-niquer sur l’une des nombreuses tables face à l’océan avant de rejoindre la plage de sable noir en longeant le port. La plage constitue le spot des surfeurs tandis que les piscines naturelles sont davantage familiales. A Mosteiros, on peut faire un tour en bateau pour observer les cétacés (Picos de aventura 45€) ou pour profiter du coucher du soleil sur les îlots (15€).
  • ♥♥ Ponta da Ferraria: un lieu complétement insolite sur l’île. Tout d’abord, on tombe sous le charme du phare de la pointe (possibilité de visite) avant d’être subjugué par le paysage lunaire des thermes de Ferraria. Garez-vous au parking des thermes, puis suivez le chemin jusqu’aux piscines naturelles. Elles sont chauffées par des sources d’eaux chaudes, ce qui fait que leurs températures oscillent entre 24 et 36°C toute l’année. Tout autour, on admire des coulées de lave, un cratère de volcan et une roche noire, rouge ou encore jaune. Un paysage tout en contraste et unique!
  • Plage de São Roque: si vous cherchez une plage agréable prés de Ponta Delgada, je vous conseille la plage das Milicias de São Roque situées de part et d’autres d’une église. Au programme longue plage de sable blond et peu de monde surtout en fin de journée.
  • Caloura: ce coin de l’île m’a davantage fait penser à la côte méditerranéenne avec ses eaux turquoises et ses petites criques. Caloura, petit port de pêche, dispose de piscines naturelles agréables mais souvent bondées.

Sete Cidades et sa palette de vert, sans oublier les vaches!

A l’ouest de São Miguel se trouve le paradis pour les amoureux de volcans, de verts, de lacs et de vaches… je veux bien sûr parler de la réserve naturelle de Sete Cidades! Faisant partie de la liste des 7 merveilles naturelles du Portugal, ce gigantesque stratovolcan surmonté d’une caldeira de 12 km² de diamètre abrite de nombreux petits volcans et lacs dont les deux plus grands se nomment lac Azul et lac Verde. La légende raconte que les deux lacs se sont formés à partir des larmes d’une jeune princesse, larmes versés sur son amour impossible avec un berger. Le paysage est juste grandiose ponctué de miradors, de troupeaux de vaches, d’hortensias et de rayons du soleil.

  • ♥♥ Les Miradouros: le meilleur moyen de prendre conscience de l’ampleur de la caldeira c’est de l’observer par le biais des différents points de vue qui jalonnent la route. En partant de Ponta Delgada, vous passerez tout d’abord par le Miradouro do Pico do Carvao (photo ci-contre) avec sa vue sur la côte nord, les cratères et les troupeaux de vaches. Le contraste entre le bleu de l’océan et le vert de la vallée est saisissant! Plus loin, vous allez tomber sur le célèbre Miradouro Boca do Inferno matérialisé par un portail ouvert et une pancarte portant l’inscription « Lagoa do Canario ». Deux possibilités: soit vous vous garez sur le parking en face du portail et vous marchez 1km ou vous vous garez au pied du mirador. Lors de notre premier passage, nous avons effectué la petite marche d’1km ce qui nous a permis de profiter duMiradouro do Pico do Carvao Lagoa do Canario et de la végétation luxuriante. Le miradouro Boca do Inferno constitue la carte postale des Açores. Du miradouro, vous avez une vue à 360° sur l’ensemble de la caldeira avec ses lacs, volcans et en toile de fond l’océan. N’hésitez pas à explorer les différents sentiers pour profiter des points de vue et pour vous écarter de la foule. Ensuite, direction le Miradouro Visto do Rei et son point de vue sur les deux lacs (au pied d’un hôtel désaffecté) avant de terminer par le Miradouro do Cerrado das Freiras. Avec le soleil, la couleurs des lacs s’intensifient et on a juste une envie: descendre jusqu’à Sete Cidades pour y plonger.
  • Sete Cidades: petite ville agréable au bord du lac bleu avec quelques restaurants, bars et surtout une plage où il est bien agréable de s’y baigner. C’est en nageant dans le lac que l’on se rend vraiment compte de la dimension et de la grandeur de la caldeira. On se sent bien petit face à l’immensité et à la puissance de la nature. Sur place, possibilité de louer des kayaks et canoës.
  • ♥♥ Les sentiers de randonnées: dans ce coin de l’île, les sentiers de randonnées ne manquent pas. Je vous invite à consulter le site Trails Visit Azores pour télécharger les itinéraires et les cartes. Nous avons opter pour la randonnée Serra Devassa (ascension du Pico das Eguas et découverte des Lagoa de Eguas, Rasa et Empadadas, 5 km) et celle en direction du Pico da Cruz (4km). Vous avez aussi la possibilité de parcourir le sentier partant du Miradouro Visto do Rei en direction de Sete Cidades (7.7km). L’ensemble des randonnées est détaillé dans la partie « Guide des randonnées » de l’article.

Furnas et ses fumerolles

Furnas c’est d’abord une odeur de souffre (et oui pas de fumerolles sans cette odeur d’œufs pourris), un beau village fleuri, un lac aux reflets bleu-vert, une spécialité culinaire et bien sûr un parc botanique à ne pas rater.

  • Furnas: le village est agréable à visiter et l’architecture des maisons est typique des Açores avec un mélange d’enduit blanc et de pierres volcanique noir. Dans son centre historique, on admire la jolie église, on déguste un bon cozido (voir Coin des gourmets) et surtout on vient pour observer les caldeiras, émanations de gaz symboles de l’activité géothermique de l’île. Dans ces caldeiras, on y cuit du mais et le fameux cozido, plat traditionnel à base de viandes et de légumes.
  • Lac de Furnas (2€/pers pour l’accès au lac): il se situe au cœur d’un ancien volcan et est le lieu de rendez-vous incontournable des habitants de la région. LesTerra Nostra familles y viennent pour déguster un pique-nique, se promener ou encore louer des kayaks et pédalos. On y trouve également des caldeiras servant à faire cuire les cozidos des différents restaurants de la ville. Il faut compter 3h pour faire le tour du lac à pied, idéal après un bon repas du dimanche! Si vous voulez ne pas payer l’accés au lac, garez-vous gratuitement au parking du Pico do Ferro et rejoignez el lac par le sentier.
  • Pico do Ferro: ce miradouro permet, par beau temps, d’avoir une vue sensationnelle sur le lac de Furnas et sur la vallée environnante. On y accède en voiture ou par un sentier de randonnée au départ des fumerolles au bord du lac. Nous avons choisi cette seconde option, toutes les infos sont dans la partie « Guide des randonnées ».
  • ♥♥ Parc botanique Terra Nostra (8€/pers): ce parc est un parc botanique de 12ha contenant plus de 5000 espèces de plantes ainsi qu’un immense bassin chauffé natuellement grâce aux entrailles du volcan! (photo ci-contre) Je vous conseille de commencer par la visite du parc, vous allez admirer toutes sortes de palmiers et de plantes originaires des Açores et du monde entier. La visite est ponctuée par la découverte de grottes ou encore de bassins d’eau douce. Pour finir, aller tester l’immense bassin de source chaude à 30°. La couleur orangée provient de l’argile volcanique, prévoyez un ancien maillot de bain pour limiter les dégâts! La visite du lieu et surtout la baignade est très agréable en fin de journée notamment après une bonne rando.

Le centre de l’île, entre sources chaudes et un volcan timide

C’est une partie de l’île que nous avons exploré en long et en large car nous logions dans le petit village de Pico da Pedra. On a particulièrement apprécié la longue plage de sable de Santa Barbara et bien sûr le célèbre Lagoa do Fogo, un volcan aussi mystérieux qu’enchanteur.

  • Ribeira Grande et ses caldeiras: Ribeira Grande, deuxième ville de l’île, possède un centre historique agréable avec quelques restaurants, boutiques et surtout de nombreuses chapelles et églises. Au bord de l’océan, les piscines municipales Das Poças sont très bien aménagées avec plusieurs bassins, un plongeoir et un accès à l’océan (2€ l’entrée). Sinon, la ville n’a rien d’exceptionnel mais après tout on ne vient pas aux Açores pour les villes mais plutôt pour les paysages naturels! A 10min en voiture, vous avez les caldeiras de Ribeira Grande. Pas très impressionnantes, elles se résument à un grand bassin et quelques fumerolles sur une placette…Cependant, la place est agréable avec son restaurant où l’on sert un cozido cuit quelques mètres plus haut (sur réservation avec possibilité d’aller chercher son cozido avec le cuisinier) et son petit centre thermal proposant divers bains et massages (massages à partir de 35€).
  • ♥♥ Plage Santa Barbara: ma plage coup de cœur! Nous y sommes allés plusieurs fois pour des pauses baignade ou juste pour admirer le coucher du soleil. C’est une longue plage de sable noir, entourée de falaises et surtout c’est un spot très prisé des surfeurs. La plage possède une zone surveillée, ce qui rassure car les vagues peuvent y être impressionnantes. Pour les amateurs, le bar Tuka Tula proposent une restauration et des boissons à toutes heures de la journée face à l’océan.Fabrica de licores de Eduardo Ferreira & Filhos
  • Fabrica de licores de  Eduardo Ferreira & Filhos (rua do Brequo 12, Ribeira Grande): visite gratuite mais assez sommaire, voir inexistante, de la fabrique de liqueurs. Point positif: la dégustation est offerte! On découvre les richesses de l’île avec les liqueurs à l’ananas, maracuja, lait, wisky… Pour 25€, vous pouvez avoir un échantillon d’une quinzaine de liqueurs conditionnés aux formats bagages cabines (photo ci-contre).
  • ♥♥ Lagoa do Fogo: plus jeune volcan de São Miguel, c’est aussi le plus timide et selon moi le plus beau et impressionnant. Lors de notre première semaine de voyage, il n’a cessé d’être caché par un épais brouillard. Toutefois, lorsque le soleil est présent, le site est juste grandiose et l’on comprend pourquoi il fait la fierté des habitants de São Miguel. Classé zone Natura 2000, ses plages sont régulièrement classées parmi les plus belles du Portugal. Attention, la baignade y est strictement interdite afin de protéger la faune et la flore de ce site. N’hésitez pas à prendre la route longeant le volcan pour l’admirer selon différents points de vue.
  • Caldeira Velha (8€ pour entrée et baignade): j’ai voulu visiter ce site car il est régulièrement classé parmi les incontournables de São Miguel. Le principe: se baigner dans différents petits bassins d’eaux chauffées par le volcan, le tout dans un décor digne de Jurassic Park. Toutefois, j’ai été extrêmement déçue du site. Bien que nous soyons arrivés dés l’ouverture, il est vite pris d’assaut à partir de 9h30. De plus, en réalité il n’y a que 3 petits bassins d’eau chaude donc vu le nombre de visiteurs on s’y sent vite à l’étroit. Enfin, je trouve le prix exagéré pour une baignade, une petite exposition sur les volcans et quelques sentiers vite barrés par des panneaux d’interdiction. Il faut savoir que pour avoir accès au sentier surplombant la célèbre cascade, il faut encore payer 2€! Au final, en trainant un peu dans les bassins et en prenant notre temps à l’exposition nous y sommes restés 1h30, pas longtemps pour 16€. A tarif équivalent, je vous conseille Terra Nostra à Furnas car vous avez accès à l’immense bassin d’eau chaude, aux jacuzzis naturels mais également au jardin botanique.
  • ♥♥ Salto do Cabrito: le panneau d’indication de cette cascade bien cachée se trouve sur la route entre Ribeira Grande et ses caldeiras. Le lieu est juste paradisiaque avec cette sublime cascade semblant être creusée dans la roche. On peut s’y baigner, profiter du site depuis les rochers entourant la cascade et surtout il y a peu de monde surtout en fin de journée. Un lieu à ne pas manquer dans ce coin de l’île.

L’Est de São Miguel entre plantations de thé, jardins et miradors, un vrai coin de paradis

Cette partie de São Miguel m’a fait penser à un immense jardin luxuriant et multicolore. On passe de miradors en miradors pour admirer la vue, se reposer au milieu des fleurs ou encore déguster un bon pique-nique avec une vue à couper le souffle. Sans doute mon coin préféré à São Miguel.

  • Miradouro Santa Iria: un miradouro qui permet d’avoir une vue dégagée sur l’ensemble de la côte nord et sur les plantations de thé.
  • ♥♥ Plantations de thé: pour commencer, il faut préciser que l’île de São Miguel possède les deux seules plantations de thé (chà en portugais) d’Europe, ce qui en fait une visite incontournable. Les habitants de l’île ont appris cet art ancestral au XIXème siècle grâce à une délégation venue de Chine. Pour apprécier les plantations, la meilleur période se situe entre avril et septembre, au moment de la cueillette. Sur São Miguel, vous avez le choix entre la visite de la Fabrica de Porto Formoso et la Fabrica Gorreana (photo ci-contre). Je vous conseille la visite des deux sites car ils se combinent à merveille. En effet, j’ai apprécié ma visite de la Fabrica Gorreana (création en 1883, visite gratuite) car le sentier au milieu des plantations offre des points de vue magnifiques jusqu’à l’océan. Les cultures en escaliers nous ont fait penser à des paysages d’Asie. Toutefois, la visite de l’usine s’avère rapide et sans aucune explication ce qui fait que la dégustation  me laisse un peu sur ma faim. A la Fabrica de Porto Formoso (visite gratuite), les cultures y sont moins impressionnantes mais la visite de l’usine est davantage pédagogique avec la projection d’une vidéo et une visite commentée. L’espace dégustation est superbe et cosy, ce qui fait que l’on a envie de prolonger le moment.
  • ♥♥ Porto Formoso: l’atout charme de ce village c’est bien sûr la fabrique de thé évoqué précédemment mais aussi sa superbe plage dos Moinhos. Cette plage entourée de falaise est un excellent spot baignade, mais attention les vagues y sont très présentes.Fabrica Gorreana
  • Maia: c’est un petit village de pêcheurs très tranquille, réputé surtout pour ses piscines naturelles. Si vous y êtes de passage à l’heure du déjeuner, je vous conseille de pique-niquer sur les tables du Miradouro do Frade face à l’océan. La randonnée PRC36SMI (6,6km, difficulté moyenne) permet de mieux découvrir le village: on grimpe tout d’abord au milieu des champs avant de redescendre par un sentier serpentant au milieu des jardins en direction du village et de ses piscines naturelles. Les paysages ne sont pas exceptionnels mais il n’y a pas foule!
  • ♥♥ Pico da Vara: c’est le point culminant de l’île avec ses 1 105m. La randonnée jusqu’au sommet a été le moment fort de notre séjour et nous a permis d’embrasser d’un seul regard l’ensemble de l’île! Plus d’infos dans la partie « Guide des randonnées ».
  • Miradouro Salto da Farinha: un espace pique-nique ouvert sur la côte et en contrebas une plage de galets. A proximité, un sentier mène à une cascade qui doit être magnifique et impressionnante hors période estivale.
  • Nordeste et le parc da Ribeira dos Caldeiroes: avant d’arriver à Nordeste, arrêtez-vous au Parque da Ribeira dos Caldeiroes à Achada. C’est un petit parc aménagé avec des moulins, des cascades et toutes sortes de plantes endémiques à l’île de São Miguel. Pour info, c’est aussi le point de départ de nombreuses excursions canyoning. Concernant Nordeste, c’est la ville la plus à l’est, quelques bars et un jolie petit centre, bref rien d’extraordinaire.
  • ♥♥ Route des miradors: gros gros coup de cœur pour cette portion de route offrant des vues sublimes sur la côte Est grâce aux différents miradouros. On commence par le Miradouro Faro do Arnel et sa jolie vue sur le phare, puis direction le Miradouro Ponta do Sossego sans doute le plus beau de l’île. Ce n’est pas un simple miradouro mais c’est un jardin à plusieurs étages permettant de pique-niquer dans un cadre idyllique et avec une superbe vue sur la côte et sa plage de galet. Enfin, le Miradouro Ponta do Madrugada ferme cette sublime route. Ne pas hésiter à la faire plusieurs fois pour profiter des différentes luminosités.
  • Povoçao: petit village de pêcheurs situé sur la côte sud est entourée de sept collines verdoyantes. Le centre est agréable et on peut profiter de ses deux plages mais aussi de sa piscine municipale en bord de mer et gratuite!
  • ♥♥ Salto do Prego: c’est le clou du spectacle pour le sentier de randonnée PRC09SMI (plus d’infos dans la partie Guide des randonnées). La cascade, entourée d’un décor de jungle, est juste splendide. Attention, la baignade y est déconseillée à cause des chutes d’arbres. Pour pique-niquer ou juste prendre un petit bain, je vous conseille d’aller juste au dessus de la cascade, il y a peu de monde, c’est verdoyant et magnifique.

Vila Franca do Campo et son ambiance estivale

On a tout simplement adoré cette petite ville sur la côte sud de São Miguel! J’ai aimé les odeurs de poissons frits, la longue plage de sable, les vues sur l’Ilheu et surtout le soleil! Il faut dire que ce coin de l’île est souvent sans nuages mais avec un léger petit vent. Il règne ici une douceur de vivre…

  • ♥♥ Vila Franca do Campo: un village de pêche bien agréable avec ses petites rues colorées et son ambiance estivale. On vient ici pour découvrir ses  églises et chapelles, se promener le long du port ou encore déguster les fameux Queijadas de Vila Franca do Campo, des petits gâteaux au beurre et sucre ou les chincharros, sortes de petites sardines. On peut sans problème y rester plusieurs jours grâce aux multiples activités présentes dans le port: snorkeling, sortie en mer pour observer les cétacés, plongée, kayak de mer, croisière en voilier…Ermida de Nossa Senhora da Paz
  • Ilheu Vila Franca do Campo: cette île, en réalité le sommet d’un cratère, se situe juste en face de Vila Franca do campo. Creusée en rond et classée réserve naturelle régionale, elle abrite une plage aux eaux remplies de poissons. Vous pouvez y accéder en bateau grâce à une navette (8€/pers, mieux vaut réserver à l’avance via le site de réservation) ou en louant un kayak de mer chez MarioSup pour 10€ de l’heure. L’entreprise est familiale et le personnel est vraiment très sympa et arrangeant. Vous réservez la veille et si le jour J la météo n’est pas favorable, elle décale sans problème votre sortie. Possibilité de sortie avec un guide. Il faut compter 30 min à l’aller pour rejoindre l’île et 20min au retour. Selon moi c’est la meilleur option car on peut tranquillement profiter de la côte, faire le tour de l’île et surtout pas besoin de réserver des jours à l’avance!
  • Ermida de Nossa Senhora da Paz: située en hauteur, la chapelle offre un très beau point de vue sur la ville et la campagne environnante. On aurait érigé ce sanctuaire suite à l’apparition de la vierge à un berger dans une grotte non loin là.

Les activités à tester sur São Miguel

Durant ce voyage nous avons testé pas mal d’activités, du parapente au canyoning, en passant par des sorties en mer. Voici une petite sélection de nos différentes expériences sur l’île de São Miguel.

  • ♥♥ Observation des cétacés avec Terra Azul (60€/pers, activité effectué dans le cadre d’un partenariat): en venant sur l’île de São Miguel, je voulais absolument faire une sortie en mer afin d’avoir la chance d’observer des cétacés. Après quelques recherches, je suis tombée sur l’entreprise Terra Azul basée à Vila Franca do Campo. J’ai été particulièrement attirée par cette entreprise car elle œuvre dans le domaine de la préservation de l’environnement et la sensibilisation du public. Après un briefing de 15 min sur la protection des océans et les divers cétacés présents dans les eaux des Açores, nous avons embarqué avec une biologiste sur un zodiac de 12 personnes à la recherche des cétacés. Ce jour là, nous avons eu la chance de découvrir trois espèces de dauphins (le dauphin tacheté, le commun et le dauphin bleu) ainsi qu’une belle tortue de mer. Malheureusement, point de baleine ou de cachalot à l’horizon. Le plus de la compagnie: la présence d’une biologiste pendant la sortie, la recherche des cétacés se fait sans agressivité et le capitaine laisse toujours les animaux venir au zodiac à une distance raisonnable. Une belle sortie qui marquera à coup sur votre voyage sur São Miguel tout en ayant une meilleure connaissance de la faune des Açores.Observation des cétacés avec Terra Azul
  • ♥♥ Canyoning avec Azores Adventures Islands (55€/pers): le point de départ du parcours « Nordeste Canyoning Half Day » se trouve au Parque da Ribeira dos Caldeiroes. Le parcours d’une durée de 4h comprend des descentes en rappel, des sauts ainsi que des toboggans. Un parcours en pleine nature avec différents niveaux de difficulté et surtout des moniteurs au top. Sérieux dans la réservation, le prêt d’équipements ainsi que dans l’accompagnement et l’aide des moniteurs pour les passages difficiles. Vous pouvez passer avec eux les yeux fermés. L’agence propose également des sorties en kayak, vélo ou encore escalade…
  • ♥ Parapente avec Azores Explor Adventures (85€/pers, activité effectuée dans le cadre d’un partenariat): en réservant notre voyage aux Açores, je voulais absolument tester cette activité malgré mon vestige. Nous avons choisi l’agence Azores Explor Adventures pour effectuer ectte activité. Ce fut une expérience incroyable! J’ai volé du côté de Calheta sur un paramoteur en ayant une vue incroyable sur la côte, l’océan et le Lagoa do Fogo au coucher du soleil. Le personnel est très sympa et n’hésite pas à nous donner pleins d’explications sur le sens des vents, les mesures de sécurité, les diplômes à passer… Par contre, je tiens à vous prévenir que cette activité, fortement dépendante de la météo, est très aléatoire et qu’on peut annuler votre vol quelques heures avant à cause de vents contraires ou d’une météo incertaine. Notre moniteur nous a expliqué qu’il y a 20 ans il faisait du parapente plus de 300 jours/an, aujourd’hui les années où il vole 100 jours c’est une bonne année…Toute cela est du aux changements climatiques impactant fortement l’anticyclone des Açores.
  • Sortie en voilier au coucher du soleil avec LS Catamaran (75€/pers): première fois que nous testons ce genre d’activité. Départ à 18h de la marina de Ponta Delgada pour le large afin de faire une pause baignade au milieu de l’océan. On navigue le long de la côte en direction du coucher du soleil tout en dégustant des spécialités locales comme du vin, des olives, du fromage… Le catamaran est spacieux et, malgré que nous soyons une douzaine, nous ne nous sommes pas sentis les uns sur les autres. J’ai apprécié cette balade en bateau mais, pas contre, je trouve le prix trop élevé pour quelques spécialités locales et une navigation le long de la côte.

Guide des randonnées de São Miguel

L’activité principale sur l’île de São Miguel, c’est la randonnée! Il y en a pour tous les goûts et toutes les difficultés. Je vous conseille de vous renseigner sur le site Trails Visit Azores afin de repérer les itinéraires et de télécharger les cartes des différents sentiers. Voici celles que nous avons pratiqué :

  • ♥♥ Pico do Ferro (PRC22SMI – Grena-Pico do Ferro – 6.2km – Facile): nous avons effectué cette randonnée en la commençant au niveau des caldeiras du lac de Furnas et non du parking du Pico do Ferro. La première partie s’effectue par une montée assez raide au milieu d’une végétation luxuriante, c’est un festival de verts et de fleurs. Au sommet du Pico do Ferro, vous avez une vue panoramique sur le lac de Furnas, les sommets environnants et bien sûr l’océan. Le sentier part en direction du lac en passant par une vaste plaine, avant d’atteindre une forêt dense et les ruines da Grena, une ancienne maison de type colonial. Pour terminer, il suffit de longer le lac en direction des caldeiras. Une belle randonnée, idéale pour se mettre en jambe pour la suite du séjour.
  • ♥♥ Pico da Vara (PRC07SMI – 6.9km – Difficile): pour atteindre le plus haut sommet de São Miguel, vérifiez que le ciel soit dégagé afin de profiter au maximum des panoramas du sentier. L’ascension commence par une volée de marche et un passage assez raide dans la forêt de cryptomerias. Après ce passage, le reste de la randonnée se fait à découvert en direction du sommet à environ 1105m d’altitude. Nous avons eu la chance d’effectuer l’ascension sous un magnifique soleil, avec une vue sur l’ensemble de l’île jusqu’à la réserve naturelle de Sete Cidades! Sur le chemin, nous avons croisé deux bornes symbolisant deux crashs d’avion: celui d’Air France en 1949 avec à son bord Marcel Cerdan et celui d’un aviateur portugais en 1943. La descente m’a paru nettement plus facile mais attention au sol glissant et aux racines d’arbres! Sans conteste la plus belle rando que nous ayons faite sur São Miguel.
  • ♥ Salto do Prego (PRC09SMI – Sanguinho – 4.5km – Moyen): la randonnée débute au petite village de Faial da Terra. La première partie du sentier suit une rivière et grimpe sur un sol particulièrement boueux et glissant en direction de la cascade Salto do Prego. Pour pique-niquer tranquillement et se baigner, je vous conseille de continuer sur le sentier qui mène au dessus de la cascade. Le décor est sublime et il y a peu de monde. Après la pause pique-nique, dirigez vous vers Salto do Prego. Un endroit paradisiaque au milieu d’une végétation luxuriante. Pour info, la baignade au pied de la cascade est déconseillée en raison du risque de chute d’arbres. Il y a peu de monde, on profite de l’instant et surtout du silence…Le retour se fait en descente par un passage dans le petit hameau de Sanguinho.
  • Serra Devassa (PRC05SMI – 4.9km – Moyen): lors de notre passage nous avons été rapidement rattrapés par un épais nuage de brouillard, ça semble être assez fréquent sur cette rando! On débute par une montée assez raide, ça commence à être une habitude, en direction du Miradouro Lagoa Rasa afin d’avoir une vue plongeante jusque l’océan. Ensuite, on longe différents lacs comme le Lagoa Rasa ou encore le Lagoas Empadadas. La fin du sentier se fait par un étroit chemin assez boueux avec d’un coté la colline et de l’autre la forêt. Notre expérience a été un peu gâchée par le brouillard et surtout, le Miradouro Lagoa Rasa est le seul point de vue sensationnel de cette rando. C’est surtout les amoureux de lac qui seront ravis!
  • ♥ Pico da Cruz: pour accéder au pic, suivez le sentier au fond du parking du Miradouro Boca do Inferno. Vous grimpez au milieu d’un champ avant de récupérer le chemin menant au Pico da Cruz. De là, la vue sur la caldeira de Sete Cidades est juste incroyable! Vous pouvez continuer sur le sentier pour profiter des différents points de vue ou pour rejoindre, pour les plus courageux, Sete Cidades ou le Miradouro Visto do Rei. Cette randonnée  s’appelle PRC04SMI avec un départ à proximité du Lagoa do Canario pour atteindre Sete Cidades (ou Visto do Rei) par les hauteurs de la caldeira en 12km et 3h.
  • Rota de Agua (PRC37SMI – 7.6km – Facile): la randonnée traverse dans un premier temps des champs de vaches et d’hortensias. Puis, on s’enfonce dans une végétation luxuriante en suivant d’anciennes canalisations d’eau. Au passage, on passe par des tunnels jusqu’à arriver à la Janela do Inferno, une petite cascade idéale comme spot pique-nique. Sur le chemin, on observe différentes espèces de fleurs, d’arbres et surtout on profite du silence. La randonnée n’a rien d’exceptionnel, on a même zappée la première portion pour se garer au niveau du point 3 sur la carte, mais j’ai apprécié les passages le long des canalisations et dans les tunnels. De plus, la randonnée est peu fréquentée.

Coin des gourmets

Des adresses de restos ou bars pour déguster les spécialités de l’île de São Miguel.

  • Restaurant Tony’s (Largo da Igreja 5, Furnas): c’est dans ce restaurant qui d’extérieur ne paye pas de mine, que nous avons dégusté le célèbre cozido de Furnas. Le plat, composé de différentes viandes et de légumes, est cuit pendant 5h grâce aux fumerolles du volcan (photo ci-contre). Le plat à partager pour 2 est savoureux et surtout copieux. Je vous conseille de réserver votre cozido la veille ou au moins 4h à l’avance. Sinon, le restaurant est assez bruyant mais les serveurs sont très sympathiques. Nous y sommes allés vers 14h afin d’avoir moins de monde. Il faut compter 20€ pour un cozido de viandes pour 2 personnes.cozido
  • Restaurant O Jaime (Rua Teófilo Braga 84, Vila Franca Do Campo): nous avons mangé les meilleurs poissons frits de notre séjour dans ce restaurant. Le serveur est juste sympathique et très attentionné. Les plats sont frais, savoureux et très copieux. Un plat de poissons peut aisément se partager à deux. Si vous voulez manger du poisson frais dont le fameux espada ou encore les chincharros, sortes de petites sardines, je vous recommande cette adresse les yeux fermés!
  • Restaurant Caldeiras Ribeira Grande (Largo das Caldeiras Ribeira Grande): situé sur la place à côté des caldeiras, ce restaurant est tout simplement une adresse à ne pas rater lors de votre passage sur l’île. Il sert une cuisine savoureuse à base uniquement de produits locaux. Je vous recommande le cozido ou encore le bife régional tout en savourant le charme de cette placette.
  • Gelateria Abracadabra (Rua Dr. Gil Mont’ Alverne Sequeira, 2 a 8 – R/C, Ponta Delgada): excellent glacier dans la capitale des Açores. Vous avez choix entre des parfums de fruits exotiques, café, whisky ou encore vanille… Ils font également des crêpes et des gaufres.

Sur l’île, je vous conseille également de goûter à l’ananas des Açores, aux maracujas, de déguster les liqueurs de l’île, de boire un thé unique en Europe dans les deux plantations, de succomber au bolo levedo (pain) ou encore de savourer un Queijada da Vila (gâteau au beure/sucre/farine de Vila Franca do Campo). Sans compter les vins, bières, poissons, pasteis au maracuja ou encore la gelée d’ananas… Bref les spécialités ne manquent pas sur São Miguel!

A voir aussi

Quelques références de sites et de livres pour préparer votre voyage sur l’île de São Miguel aux Açores.

  • Guide Petit Futé Açores à 14.95€
  • Le site de l’office de tourisme VisitAzores. Vous y  trouverez des infos sur les activités de l’île, les randonnées et surtout vous avez accès aux webcams, indispensable pour planifier vos visites.
  • Le site Trails Visit Azores pour repérer les meilleurs randos sur Sao Miguel et les autres îles et télécharger les cartes des sentiers.

Comme vous avez pu le constater, nous avons adoré nos 15 jours sur cette île. La plupart des voyageurs visitent São Miguel en quelques jours ou en une semaine maximum. Nous n’avons absolument pas regretté notre choix d’y passer autant de temps et ne nous sommes pas ennuyé une seule seconde. Nous avons eu le temps de faire pas mal de randonnées, de tester diverses activités et surtout de prendre notre temps, quitte à revenir plusieurs fois dans les endroits que nous avons adoré. Donc si vous aimez la randonnée, le vert, les bons produits, les prix doux, les paysages naturels, alors l’île de São Miguel est faites pour vous! C’est sûr nous reviendrons aux Açores car les îles de Flores, Faial et Pico me font de l’œil…


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

11 commentaires sur “2 semaines sur l’île de Sao Miguel aux Açores

  • Rokusan

    Mais quel article ! Je suis si triste de ne pas l’avoir lu avant mon départ à Sao Miguel, je m’en serais énormément inspirée ! Tu as eu le temps de faire bien plus de choses que je n’ai pas pu faire, et tout ce que tu racontes ici me donne envie de vite y retourner ! Pour Salto do Cabrito, je n’avais vue qu’un petit panneau au bord de la route et je m’étais dis « il faudra y revenir » puis … j’ai oublié ! Du coup c’est la première fois que je vois une photo de cette cascade, et elle m’a l’air si belle ! Je voulais également faire l’Ilheu Vila Franca do Campo, mais le temps fut trop court. La prochaine fois ! 🙂

    • PepetteEnVadrouille Auteur de l’article

      J’avoue que sur certaines destinations, et notamment Açores et Madère, c’est compliqué de ne pas avoir de voitures et on loupe forcément les plus beaux lieux…

  • Estelle

    Quelles vacances mémorables ça a dû être. Vous vous êtes fait plaisir avec plein d’activités trop bien. Ça me rappelle mon propre voyage aux Açores. Je pense y retourner un jour pour découvrir d’autres îles car j’ai adoré la diversité de l’archipel et les vacances insulaires nature.

    • PepetteEnVadrouille Auteur de l’article

      Oui on s’est fait plaisir car on adore les activités nature et les Açores c’est juste le paradis pour ça! C’est sur nous y retournerons pour découvrir les autres îles…

  • Céline - La vie en rose flamant

    Tu as piqué ma curiosité avec ton expérience de paramoteur et je découvre donc en te lisant (encore) un coin que je ne connais pas. Cela a l’air hyper varié que ce soit en terme de paysages ou activités ! Il y a de quoi s’occuper ! Ton article est un vrai guide pratique, un sacré boulot, bravo à toi ! Je le garde sous le coude… le jour où 😉

    • PepetteEnVadrouille Auteur de l’article

      Merci beaucoup! Cette île nous a surpris par sa richesse et effectivement les activités ne manquent pas (observation des cétacés, bateau, parapente, canyoning, randos…). Je ne peux que te conseiller cet archipel…

  • Cindy

    Ton article me rend trop nostalgique de cette merveilleuse île, on a eu quand même beaucoup de chances avec la météo … Merci pour le partage de tes jolies photos, ça donne trop envie de repartir!!

    • PepetteEnVadrouille Auteur de l’article

      Merci beaucoup pour ton commentaire. Et oui, c’etait ma plus grosse angoisse en partant mais au final on a eu un super temps…c’etait juste magnifique!