Les Cyclades: le guide pratique 13


Nous voilà rentrés de 3 semaines de rêve dans les Cyclades (septembre 2019). Quand je dis de rêve, ce n’est absolument pas une exagération. Les Cyclades c’est: du soleil, des villages de charme, des plages de rêve, de l’authenticité, du calme… une véritable carte postale made in Grèce. En préparant notre voyage, je me suis rendue compte que je me posais pleins de questions: ou atterrir? quelles îles choisir? quelles compagnies?… Ainsi, pour ce premier article je vous propose un guide pratique, sorte de retour d’expérience de ce voyage, afin de répondre à vos possibles interrogations et ainsi préparer sereinement votre voyage d’île en île.

Les Cyclades: c’est où?

Carte des CycladesLes Cyclades  sont un archipel grec situées dans le sud de la mer Égée entre la Grèce et la Turquie. L’archipel comprend environ 250 îles et seules 24 d’entre elles sont habitées. 24 îles toutes plus belles les unes que les autres avec des paysages et une identité propre. On appelle ces îles « Cyclades » car elles forment un cercle autour de l’île sacrée de Délos, île de naissance du dieu Apollon. Aujourd’hui, c’est une destination touristique qui a su conserver son charme et son authenticité avec ses maisons blanches, ses églises aux coupoles bleues et ses villages aux rues tortureuses. Ici, on vit au rythme des ferries, sans stress, en regardant la mer et ses magnifiques couchers de soleil…

Comment aller dans les Cyclades?

Pour rejoindre l’archipel grec vous avez plusieurs possibilités: atterrir à Athènes et prendre un ferry/avion, ou atterrir directement sur l’une des îles des Cyclades.

Arriver directement dans les Cyclades

Les Cyclades possèdent deux aéroports internationaux, Santorin et Mykonos, ainsi que trois aéroports nationaux à Milos, Paros et Naxos. En France, certaines compagnies aériennes comme Transavia desservent Santorin et Mykonos. Pour notre voyage, nous avons décidés d’arriver directement à Santorin depuis Nantes avec cette compagnie (3h30 de vols). Pour les îles de Milos, Naxos et Paros il faudra passer par Athènes ou Santorin avec les compagnies Aegan Airlines et Olympic Air.

Arriver depuis Athènes

Beaucoup de villes françaises possèdent des liaisons directes avec l’aéroport d’Athènes. De là, vous pouvez rejoindre les Cyclades en ferry ou en avion:

  • en ferry, il faut rejoindre le port du Pirée situé à 40km d’Athènes. Pour vous y rendre, vous avez le choix entre le métro (depuis l’aéroport ligne 3 et 1 jusqu’au terminus Piraeus), le train Proastiakos (liaison directe depuis l’aéroport en 1h pour 10€) ou le bus (bus express X96 depuis l’aéroport pour 7€).
  • en avion, vers Santorin, Mykonos, Milos, Paros et Naxos. Ces vols intérieurs sont effectués par les compagnies Aegan Airlines ou Olympic Air.

Comment voyager entre les îles?

Pour certains trajets comme Santorin-Mykonos/Santorin-Milos ou Athènes-Santorin/Athènes-Milos…vous pouvez choisir l’avion comme évoqué précédemment. Les tarifs sont souvent plus élevés qu’en bateau, mode de transport privilégié entre les îles. Pour circuler d’île en île en bateau, il vous faudra choisir entre deux types de bateau:

  • le speedboat: bateau de plus petite taille, rapide mais plus cher que le ferry. C’est ce type de bateau que nous avons choisi durant notre voyage.
  • le ferry: bateau pouvant transporter des véhicules ou marchandises, plus lent mais plus économique que le speedboat.

A noter que les Cyclades sont soumis au phénomène de « Meltem »,Le Sifnos Jet pour parcourir les Cyclades  des vents pouvant atteindre une force de 9 durant la période estivale de juin à septembre. Cela a été le cas pendant 3 jours durant notre séjour à Milos. Nous avons appris que les speedboats avaient été annulés pendant 3 jours, seuls les gros ferrys faisaient quelques liaisons. C’est un paramètre à prendre en compte lorsque l’on prépare un voyage dans les Cyclades: celui-ci peut être bouleversé une fois sur place…

Concernant les compagnies, cela dépend des îles visitées et des liaisons. Quelques exemples de compagnies opérant dans les Cyclades: Seajets, Blue Star Ferries, Zante, Aegan Speed Lines

Les liaisons et horaires changent chaque année, je vous conseille donc de surveiller le site gtp (greek travel pages) qui répertorie l’ensemble des trajets avec le nom de la  compagnie, les fréquences et les horaires (pour septembre, l’ensemble des trajets avec horaires n’a été publié qu’en mai). Pour la réservation des billets, vous pouvez soit passer par la centrale DirectFerries, mais il y a des frais de dossiers, ou réserver directement sur le site des compagnies. Nous avons acheté nos billets directement sur le site de la compagnie Seajets. Ensuite, il suffit de retirer les billets dans un comptoir du port d’arrivée. Sur chaque île, vous trouverez un comptoir pour une ou plusieurs compagnies afin de retirer vos billets sans frais supplémentaires.

Quelles îles des Cyclades choisir?

Cela dépend beaucoup de vos goûts et de votre type de voyage mais voici quelques orientations:

  • pour un séjour romantique ou si vous avez juste quelques jours: Santorin
  • pour une carte postale des Cyclades ou pour un voyage en famille: Paros
  • pour les belles plages: Milos
  • pour randonnées et l’authenticité: Sifnos
  • pour la tranquillité, les plages et sortir des îles les plus connues: Sérifos ou Amorgos
  • pour faire la fête: Mykonos….

Je vous conseille d’aller sur différents sites ou blogs afin de vous faire votre opinion. Les Lovetrotteurs ont un article collaboratif avec une présentation de quelques îles mentionnant les types d’hébergements, les incontournables et les modes de transport.

Oia à Santorin dans les CycladesToutefois, pour construire votre itinéraire, je vous conseille: d’éviter de trop charger votre séjour, car c’est le meilleur moyen de passer à côté de l’atmosphère des îles et de choisir des îles proches, voir si possible sur une même ligne de bateau. Pour notre voyage nous avons choisi les îles de Santorin, Milos, Sifnos et Sérifos. Celles-ci sont sur la même ligne du « Sifnos jet » opérée par la compagnie Seajets. J’y vois de nombreux avantages: une fréquence journalière importante et surtout, en cas de bouleversement du programme, plus de souplesse et de simplicité pour modifier son voyage. Quelques exemples de lignes: Ios-Santorin-Milos-Folegandros-Sifnos-Serifos-Athènes/Santorin-Naxos-Paros-Mykonos/Athènes-Syros-Tinos-Mykonos…

Vous l’avez maintenant compris, un voyage dans les Cyclades ça ne s’improvise pas ça se construit au rythme des liaisons bateaux et avions… c’est aussi ça, le charme de cet archipel!

En 3 semaines, voici notre itinéraire:

  • 3 jours à Santorin
  • 5 jours à Milos
  • 5 jours à Sifnos
  • 5 jours à Sérifos
  • 2 jours à Santorin

Pour 1 semaine je vous conseille maximum 2 îles proches (exemple Santorin-Milos, Santorin-Amorgos, Mykonos-Paros, Paros-Naxos), 2 semaines 3/4 îles selon votre rythme.

Comment circuler sur les îles?

Là encore, tout dépend des îles choisies, car sur certaines le réseau de bus est dense alors que pour d’autres c’est quasiment le désert! Si vous choisissez de réserver un quad ou une voiture le budget peut vite s’alourdir. Le tarif des locations dépendent énormément des îles et de la saison. A titre d’exemple: un scooter entre 10€ et 25€, un quad entre 30€ et 45€ et une voiture entre 25 et 50€.

Lors de notre voyage, nous avons utilisé:

  • sur Santorin uniquement le bus. Les lignes sont nombreuses et desservent les principaux sites avec des horaires fréquents. Tarifs réduits entre 1,80€ et 3 jours de quad à Milos2,30€ selon la destination. Par contre, l’été les bus sont vite bondés.
  • sur Milos le bus et le quad. Les bus desservent Plaka et les principales plages de l’île mais les horaires sont assez réduits surtout en septembre (tarif entre 1,80€ et 2,10€). Nous avons donc loué un quad pour plus de liberté et pour parcourir les pistes de l’île au tarif de 90€ les 3 jours.
  • sur Sifnos le bus et le scooter. Les lignes de bus desservent les principaux sites de l’île cependant il faut s’adapter aux horaires réduits hors saison (tarif entre 1,80€ et 2,10€). Pour notre séjour accès randonnées, le bus était l’idéal. Nous avons loué un scooter une journée pour aller dans un village au nord de l’île. Tarif du scooter: 12€/jour.
  • sur Sérifos la voiture. En septembre, il n’y a qu’une seule ligne de bus en direction de Chora (1 bus par heure, très pratique pour visiter ce village). Nous avons donc loué une voiture 2 jours afin de découvrir le reste de l’île. Tarif: 60€ les 2 jours. Sur l’île il y a uniquement 3 loueurs donc les prix grimpent vite, cela peut monter jusqu’à 45€/jour en été.

Pas de secret, pour que votre budget voyage n’explose pas, privilégiez le bus un maximum. Hors saison, il vous faudra vous adapter aux horaires et au pire vous irez boire une bière dans une taverne!

Logements: réserver à l’avance ou choisir sur place?

J’ai l’habitude de réserver à l’avance mes logements sur Airbnb afin d’avoir du choix et surtout les meilleurs logements rapport qualité-prix. Selon moi, pour être assuré d’avoir un bon logement, surtout sur les petites îles, il vaut mieux réserver son logement en amont. Cela vous permet d’avoir les meilleurs prix, d’être serein et de ne pas avoir à chercher sur place lors de votre arrivée. Pour les départs en juillet/aout la réservation en amont est quasiment obligatoire. Si vous partez hors saison, vous trouverez votre bonheur en cherchant un peu…

Si vous souhaitez réserver un logement via Airbnb voici mon lien de parrainage. Vous gagnerez 25 euros sur votre prochaine réservation cliquez ici!

Quand partir?

Notre Airbnb à Sifnos dans les CycladesComme pour toutes les destinations méditerranéennes, je vous conseille d’éviter les Cyclades durant les mois de juillet et aout. Nous sommes partis les trois dernières semaines de septembre et nous n’avons pas regretté: du soleil, une bonne température de l’eau et peu de monde surtout après le 15 septembre. Par contre le « Meltem » sévit de juin à septembre. Nous avons eu 3 jours de vents lors de notre séjour à Milos mais cela ne nous a pas empêché de profiter de l’île. Pour les baignades, nous allions sur la côte sud à l’abri du vent. C’est une donnée à prendre en compte si vous partez, car les bateaux peuvent être annulés.

Nous avons eu du soleil sur les 3 semaines avec des températures allant de 24 à 28°C et une température de l’eau aux alentours de 24°C. Je vous recommande donc les mois d‘avril/mai/juin/septembre/octobre. Par contre, si vous partez en avril ou octobre choisissez des îles touristiques car certaines tavernes ou hôtels peuvent avoir fermés. A Sérifos, beaucoup de restos avaient déjà fermés fin septembre.

Quel budget?

Il n’y a pas de budget type car cela dépend de votre mode de voyage. Toutefois, voyager dans les Cyclades représente un réel budget. En effet, il y a les dépenses classiques comme l’avion, les logements mais à cela s’ajoute les ferries (au départ de Santorin et Mykonos les tarifs ne sont pas donnés, un peu plus de 100€ pour 2), les locations de voitures… Dans les îles, les restaurants ne sont pas chers et les quantités généreuses (on peut facilement partager un plat à deux). Si comme nous, vous optez pour des maisons ou appartements, vous pouvez faire de réelles économies. Par contre, il faut savoir que sur les petites îles, les supérettes ont peu de choix et certains produits sont assez chers (alcool, viandes…).

Notre budget pour 3 semaines à deux: un peu moins de 3000€

  • avion 376€
  • logements 1000€
  • ferries 290€
  • transports 290€ (bus, quad,scooter, voiture,essence)
  • courses 300€
  • restos/snacks/bars 300€
  • journée en bateau 220€

Il s’agit bien sûr d’un budget indicatif, celui-ci dépend de vos choix et envies.

Voilà, j’espère que ce guide pratique vous aidera ou vous donnera envie de voyager dans ce bel archipel que sont les Cyclades…Bon voyage!


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

13 commentaires sur “Les Cyclades: le guide pratique

  • DUBASQUE Corine

    Bonjour Marianne,
    C’est toujours un réel plaisir de lire vos billets qui sont toujours très utiles.
    Cet été nous partons vers SANTORIN et MILOS, et vos conseils seront les bienvenus.
    Continuez de nous faire rêver avec vos beaux voyages.
    A très bientôt
    Cordialement

    Corine

  • joelle Mouline

    Toujours agréable de lire vos comptes-rendus Sachez qu’en novembre il faisait très bon et une bonne fréquentation sur Santorin, par contre le grand calme sur Paros.

    Alors votre prochaine destination ?Votre fan-club prend de mauvaises habitude !!!!!!!!!!!!!!!

  • Simon

    Merci pour votre post. J’envisage un voyage du même genre que le vôtre mais d’Athènes à Santorin.
    Petite précision: pour avoir déjà « fait » Paros en famille c’est une île géniale même en juillet. Par contre éviter de se loger à Haoussa (ambiance Saint Trop, bus bondé pour la plage). Et vous pouvez facilement y passer une semaine !

    • PepetteEnVadrouille Auteur de l’article

      Merci pour ce retour! C’est bon à savoir que Paros peut être tranquille même en juillet. Lors de notre prochain voyage, Paros sera certainement l’une des îles choisies…