Santorin, la carte postale des Cyclades 2


Nous avons commencé et terminé notre voyage par l’île de Santorin, la carte postale par excellence des Cyclades (septembre 2019). J’appréhendai un peu notre séjour sur cette île car j’avais vu beaucoup de photos d’une foule compacte marchant dans les rues étroites d’Oia et de Fira. Alors, je ne sais pas si c’est l’effet « septembre » ou si nous avons particulièrement bien choisi nos horaires (sans se lever à 5h du matin) mais j’ai été agréablement surprise. J’ai découvert une île, certes très touristiques, mais avec des points de vues impressionnants depuis la caldeira et encore quelques villages paisibles et authentiques. Bienvenue à Santorin, l’île romantique des Cyclades.

Informations pratiques

Quelques infos pour venir, se loger et se déplacer à Santorin.

  • Venir à Santorin: nous sommes arrivés directement sur l’île depuis l’aéroport de Nantes avec la compagnie Transavia (3h30 de vol, 376€ pour 2). Toutefois, vous pouvez également arriver depuis Athènes en avion,  avec la compagnie Aegan Airlines, ou en ferry. Je vous conseille de lire mon guide pratique des Cyclades afin d’avoir un aperçu sur les différents moyens permettant d’accéder à cet archipel et notamment à l’île de Santorin.
  • Du port ou de l’aéroport à Fira:
    • port d’Athinios: c’est le port d’arrivée de l’ensemble des ferries. Pour rejoindre Fira, il suffit de prendre le bus local « Fira » pour 2.30€/pers, le trajet se fait en 20-25min. Les horaires de cette ligne sont mis à charge tous les 2 jours pour être calqués sur l’heure d’arrivée des ferrys. Une fois à la gare des bus de Fira, vous pouvez rejoindre le centre en 5min ou prendre un bus pour un autre village. Pour le trajet inverse, Fira-port, vérifiez l’horaire de départ la veille de votre trajet à la gare des bus.
    • aéroport: l’arrêt de bus pour Fira se trouve juste devant l’entrée de l’aéroport. Il y a 1 bus par heure, 20min de trajet, 1.70€/pers.
  • Se loger: comme à notre habitude, nous avons réservé avec Airbnb des chambres car les logements entiers sont assez chers sur Santorin.Pension Scorpios
    • Pension Scorpios: cette pension se trouve dans la partie basse de Fira à 10 min de la gare des bus et 10-15min du centre par des petites rues typiquement cycladiques. C’est une pension familiale, dans un environnement calme loin de l’agitation de Fira. Les chambres sont simples, propres avec salle de douche privative et frigo. L’établissement dispose d’un espace extérieur commun agréable avec quelques tables et fauteuils. On est accueilli chaleureusement par Flora qui n’hésite pas à vous renseigner sur les incontournables de l’île. Bon rapport qualité-prix surtout hors saison avec un tarif de 50€.
    • Villa Agas: l’hôtel se trouve à Karterados, à 15-20min à pied de la cathédrale de Fira. Les chambres sont simples, d’une grande propreté avec des salles de douche spacieuses et de belles terrasses privatives donnant sur Fira et la mer Égée (on peut voir l’île d’Anafi). Un arrêt de bus se trouve juste devant l’hôtel ainsi que quelques bars et restaurants. Les avantages de l’hôtel: sa grande piscine et son rapport qualité prix, 26€ en septembre.
  • Se déplacer: l’île dispose de 6 lignes de bus de la compagnie KTEL, toutes au départ de Fira vers le port, l’aéroport, Oia, Périssa, Kamari et Akrotiri. Durant notre séjour, nous avons utilisé uniquement ce mode de transport. En effet, les horaires sont fréquents, les bus assez ponctuels et surtout c’est un mode de transport économique et pratique (1.80-2.30€ selon la destination). Par contre, en été les bus sont bondés et insuffisants vu la demande. Si vous souhaitez louer une voiture c’est entre 30-50€, un quad entre 25-40€, un scooter entre 15-40€ selon la saison.

Si vous souhaitez réserver un logement via Airbnb voici mon lien de parrainage. Vous gagnerez 25 euros sur votre prochaine réservation cliquez ici!

Les villages de la caldeira: carte postale de Santorin

Lorsque l’on pense à Santorin, on imagine tout de suite des villages blancs dévalant des falaises, des piscines à débordement, des bougainvilliers ou encore des vues spectaculaires sur la Mer Egée. C’est sur la façade ouest de l’île, au bord de la caldeira, que l’on trouve ces paysages de carte postale. Trois villages ont fait la renommée de Santorin: Fira, Oia et Imerovigli. Chacun à sa propre ambiance, ses spécificités mais tous ont un point commun: leur côté romantique et si photogénique.

  • ♥♥ Fira: le chef de lieu de Santorin est perché à 220m au dessus de la mer, au bord de la célèbre caldeira. Ses maisons blanchies et ses églises sont construites les unes sur les autres dans un enchevêtrement de ruelles, terrasses et escaliers étroits. Avant de visiter Fira, je m’attendais à une foule compacte de touristes dans chaque recoin du village. Au final, dès que l’on évite les principales rues commerçantes comme Ipapantis/Marinatou/Dekigala, l’atmosphère est tranquille. En effet, les gens se concentrent essentiellement dans les rues avec boutiques de souvenirs et bars. En prenant les escaliers en direction de la ville basse et en visitant le village en suivant les bords de la caldeira, vous serez tranquille pour profiter des lieux. Pour admirer le coucher de soleil, célèbre à Santorin, sans être coller-serrer avec de nombreux voisins: direction les marches de l’église St John Theologian en contrebas de la cathédrale. J’ai beaucoup apprécié le village de Fira car je l’ai trouvé plus authentique, moins parfait qu’Oia. Par contre, ne vous attendez pas à trouver des coupoles bleues, pour cela direction le village d’Oia et Imerovigli.
  • ♥ Imerovigli: « l’observatoire » doit son nom à sa situation géographique, à plus de 300m au-dessus de la mer. Ce site a été choisi par les habitants de l’île, afin de se protéger des incursions pirates. Un sentier permet d’aller sur un promontoire rocheux, lieu de l’ancienne capitale de l’île « Skaros » où a été construit la chapelle Theoskepasti. Le site permet de jouir de sublimes panoramas sur la caldeira. A Imerovigli pas de bars, restaurants ou cafés, ici le tourisme est discret et surtout très luxueux. Vous y trouverez de nombreux petits hôtels avec des piscines de rêve, un lieu plébiscité dans le monde entier par les jeunes mariées. Perdez-vous dans son dédale de ruelles pour jouir de ses panoramas, de ses chapelles et de sa tranquillité…
  • Oia: c’est LE village carte postale de Santorin avec ses rues pavées, ses maisons aux couleurs pastels et ses célèbres chapelles au dôme bleu. Ici tout est photogénique et c’est assez difficile de ne pas s’arrêter tous les 5 min pour prendre en photo telle maison ou telle chapelle. Après une balade dans ces rues, montez jusqu’aux ruines du kastelli pour profiter de la vue la plus célèbre d’Oia. Pour visiter le village sans le foule, nous avons opté pour une visite entre 12h et 14h pendant que le monde est au restaurant. Le village est sans conteste sublime mais je l’ai trouvé un peu trop artificiel et parfait contrairement à Fira et sa peinture écaillée et ses anciennes portes décolorées. Toutefois, Oia reste un incontournable notamment au moment du coucher de soleil. Il parait que ce spectacle est unique. Pour notre part, nous avons préféré voir le coucher de soleil à Fira car nous logions à cet endroit et surtout, nous n’avions pas le courage d’aller à Oia en soirée.

De Fira à Oia: randonnée au bord de la caldeira

Pour moi, cette randonnée est un incontournable si vous venez quelques jours à Santorin. La randonnée, de 11km, n’est pas difficile malgré quelques montées raides. Toutefois, la faire tôt le matin ou en fin de journée  permet de ne pas souffrir de la chaleur, car aucune ombre n’est présente sur le parcours. En partant de Fira, il faut suivre les bords de la caldeira, traverser le village d’Imerovigli pour ensuite parcourir la partie la plus sauvage du sentier jusqu’à Oia. Au programme: des vues époustouflantes sur la caldeira, des églises isolées et une vue à 360° sur l’ensemble de Santorin avant d’arriver à Oia. Un beau moment nature loin de l’agitation des villages. Vous trouverez un peu de monde sur la première partie du sentier mais la plupart des gens s’arrête au niveau d’Imerovigli. Voici un lien avec une carte et le détail du sentier ici!

Les villages méconnus de Santorin

Pour profiter d’une ambiance plus authentique à Santorin, partez à la découverte de ces villages moins connus mais tout aussi beau.

  • ♥♥ Pyrgos: perché sur une colline, c’est le village le plus haut de Santorin. De là, on a une vue à 360° sur l’ensemble de l’île et ses villages. Pyrgos est un village typiquement cycladique avec ses maisons blanches, ses rues tortureuses et au sommet, son kastelli en ruines. Il est également connu pour être le village des artistes. En effet, disséminés au quatre coins du village on trouve des boutiques d’artisanat, des galeries d’arts ou encore des ateliers. Ici, l’ambiance est paisible car Pyrgos se trouve à l’écart des circuits touristiques. Pourtant, c’est un village à ne pas rater, un véritable coup de cœur pour moi! Une bonne adresse à Pyrgos: le restaurant/bar « Penelopes » pour profiter d’une belle vue. De Pyrgos vous pouvez rejoindre le village de Megalochori en 1h par un sentier au milieu des vignes.
  • Megalochori: autre petit village plein de charme organisé autour d’une place avec quelques tavernes. Ici, on se perd dans ses ruelles et surtout, on déguste du bon vin issu des vignobles entourant le village. A proximité vous pouvez visiter le Domaine Gavalas (à 30m de la grande place de Megalochori, dégustation autour de 2-3€ le verre).

Si vous avez d’avantage de temps, vous avez également les villages d’Emporio, Karterados et Akrotiri avec son site archéologique surnommée « la Pompéi de la mer Égée ».

Les plages de Santorin

L’île de Santorin n’est pas réputée pour ses plages paradisiaques comme Milos ou encore Sérifos. Vous en trouverez tout de même quelques-unes, aménagées ou non, mais toutes accessibles en bus.

  • ♥ Red Beach: sans doute la plage la plus connue de Santorin. Depuis le sentier, le panorama est impressionnant avec ce contraste entre le rouge flamboyant des falaises, le bleu de la mer Egée et le sable noir. Nous y sommes allés en fin de journée, il y avait un peu de monde mais la plupart des gens se concentre sur les premiers mètres de la plage. En marchant un peu, on a vite de l’espace et du calme. Par contre, il y a pas mal de bateaux de croisière, c’est une étape incontournable de leur itinéraire. Depuis la Red Beach, un bateau navette permet d’aller à la White Beach et à la Black Beach pour 10-12€/pers.
  • Katharos: plage proche d’Oia avec ses falaises blanches et ses galets. Assez difficile d’accès si vous n’êtes pas motorisé mais l’avantage, c’est qu’il y a très peu de monde.

Si vous préférez des plages aménagées avec transats et bars, vous avez les plages de Perissa, Kamari et Monolithos.

Une journée en bateau à Santorin à la découverte des sources chaudes

Nous n’avons pas fait cette excursion car je voulais faire une journée bateau sur une autre île que Santorin. Cependant, je tenais à vous donner quelques informations sur cette activité qui pourrait vous intéresser. Beaucoup de compagnies proposent des circuits bateaux à la journée ou à la demi-journée. Les bateaux contiennent entre 25 et 50 personnes et le tarif se situe entre 20 et 100€ selon la durée, le type de bateau et l’itinéraire. Le programme des visites est sensiblement le même pour chaque bateau avec un départ vers 10h du port de Fira ou Oia, et un retour vers 15-16h si vous choisissez la journée complète (le déjeuner est souvent inclus). Pour une belle expérience, je vous conseille de choisir un bateau qui vous propose de visiter à pied l’île volcanique de Nea Kameni, de se baigner dans les sources chaudes de Palea Kameni (Hot springs) et de visiter l’île de Thirassia. Il parait que les vues sur la caldeira de Santorin sont magnifiques. Sinon, vous avez des croisières de 2-3h dans la baie de Santorin pour profiter du coucher de soleil avec apéritif pour 35€/pers.

Le coin des gourmets

Quelques adresses pour tester les spécialités de Santorin.

  • Restaurant Kapari (Main Street-Fira): un restaurant servant des produits frais typiques de l’île. Les serveurs sont souriants, vous conseillent sur le choix des plats et la terrasse ombragées et fleuries est très agréable surtout en soirée. Je vous recommande le risotto aux fruits de mer, un délice!
  • Pyta Gyros Obelix (Dekigala-Fira): notre repère à Santorin pour manger un bon gyros à petit prix. Les gyros sont bien fournis en viande et en frites. Bon rapport qualité-prix avec des gyros à 3.50€.
  • PitoGyros (Oia): nous ne l’avons pas testé mais il parait que dans ce restaurant, on sert les meilleurs gyros d’Oia. Bon rapport qualité-prix avec des gyros entre 3 et 4€.
  • Anestis Tavern (Imerovigli): une adresse que l’on m’a recommandé pour ses plats simples et savoureux comme chez mamie!
  • Taverne To Fagopoti (Karterados): une bonne adresse pour manger des plats simples à petits prix. Le serveur est super sympa et nous conseille sur le choix des plats. Une bonne adresse à Karterados loin des chaines touristiques.

A voir aussi

Des références de sites et de livres pour préparer votre séjour à Santorin.

Même si l’île de Santorin n’a pas été notre coup de cœur dans les Cyclades, il faut bien avouer que c’est une île qui offre des panoramas aussi superbes qu’uniques. Elle constitue une destination idéale pour un long week-end ou encore comme point d’arrivée ou de départ des Cyclades.

 


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

2 commentaires sur “Santorin, la carte postale des Cyclades

  • Jean Paul

    Bonjour Pépette en vadrouille

    Superbe article sur Santorin sur ton blog ou nous sommes déjà 2 fois en 1996 puis en 2010. Certes il y a beaucoup de monde à Santorin mais ça reste quand même pour les paysages, une étape incontournable dans les Cyclades. Je fais souvent un parallèle Santorin/Cyclades au Mont Saint Michel/France !!!! Et pour nous le village de Pyrgos est aussi notre coup de cœur de cette île.

    Des photos magnifiques qui nous rappellent d’excellents souvenirs.

    Cordialement

    Jean Paul

    Quelques photos de différentes îles grecques via le lien ci-joint et ci-dessous

    http://www.vacanceo.com/membres/fiche-fiche_3017.php#1

    Voir aussi mon message en MP sur le forum du routard.

    • PepetteEnVadrouille Auteur de l’article

      Merci beaucoup pour votre commentaire! J’ai fait le même parallèle avec le Mont St Michel, c’est à faire au moins une fois. En tout cas, nous ne regrettons pas d’avoir choisi de visiter les îles en septembre.