Milos l’île paradisiaque des Cyclades 8


Après un long week-end à Santorin, direction la paradisiaque île de Milos pour 5 jours (septembre 2019). Cette grande île volcanique de 151km² en forme de fer à cheval a tiré sa réputation des richesses de son sous-sol exploitées dés l’Antiquité. En effet, on y trouve des carrières de marbre et d’argile mais aussi des mines de souffre. En France, on connait surtout l’île pour sa belle Vénus exposée au Louvre. Aujourd’hui, l’île commence à être une destination phare des Cyclades avec ses plages paradisiaques, ses villages de pêcheurs colorées et son ambiance paisible.

Informations pratiques

Quelques infos pour venir, se loger et se déplacer à Milos.

  • Venir à Milos: l’île est  très bien connectée aux îles voisines mais également au port du Pirée/Athènes. C’est donc une île qui s’insère facilement dans dans un périple à travers les Cyclades.
    • en bateau: depuis Santorin nous avons emprunté le speedboat « Sifnos Jet », exploité par Seajets, pour arriver sur l’île de Milos en 2h (109€ pour 2 pers). Pour un meilleur tarif, il faudra prendre un ferry lent mais la durée du voyage sera compris entre 3h30 et 6h selon votre lieu de départ.
    • en avion: Milos dispose d’un petit aéroport. Vous avez donc la possibilité d’arriver en avion depuis Athènes avec les compagnies Aegan Airlines, Olympic Air et Sky Express.
  • Se loger: comme à notre habitude, nous avons réservé avec Airbnb.Moschoula Studios à Milos
    • Moschoula Studios (Adamas): nous avions un studio bien équipé avec un grand lit, un coin bureau, une kitchenette et une salle de douche. Il se trouve dans un petit bâtiment de 3 étages comprenant quelques chambres et studios, les propriétaires vivant au dernier étage. Le jardin est joliment décoré avec de nombreuses plantations et des coins détente spacieux. Gros avantage du lieu: à 5min à pied du port d’Adamas, une belle piscine pour se relaxer et le petit déjeuner, compris dans le prix, est tout simplement succulent et gargantuesque. Un belle adresse sur Milos avec un excellent rapport qualité-prix: tarif de la nuit en septembre 40€.
  • Se déplacer: l’île compte plusieurs lignes de bus en direction de Plaka et des plages les plus connues (entre 1.80€ et 2.10€ le trajet). Toutefois, Milos est réputée pour ses pistes de quad qui permettent de découvrir ses plus beaux paysages. Nous avons donc loué un quad pour 3 jours au tarif de 30€/jour chez « Safari Rent an Atv&Moto« . Les véhicules ne sont pas neufs mais l’agence présente l’avantage d’avoir un parc de véhicules variés et en nombre conséquent. En effet, il y a pas mal de loueurs sur le port d’Adamas mais attention il y a peu de disponibilités et il vous faudra peut-être patienter quelques jours. Si vous préférez louer une voiture, les loueurs se trouvent également sur le port, tarif entre 30€ et 50€.

Si vous souhaitez réserver un logement via Airbnb voici mon lien de parrainage. Vous gagnerez 25 euros sur votre prochaine réservation cliquez ici!

Adamas, la porte d’entrée de Milos

Le port d’Adamas est niché dans l’une des plus vastes baies de la mer Égée, celle-ci correspond à l’ancien cratère de l’île volcanique. Avec environ 1000 habitants, Adamas est la plus grande localité de l’île de Milos. La vieille ville n’a pas le charme des villages cycladiques mais son port est animé avec ses bars, tavernes et sa promenade le long de la mer. A Adamas, on peut également profiter de deux belles plages: la longue plage de Papikinou (à l’est du port, 500m du centre) et la petite mais sublime plage de Lagada (à l’ouest après le port). Pour les amateurs de musées, vous avez dans le centre, le musée d’Art sacré et le musée Minier. Selon moi, Adamas est le lieu de séjour idéal pour rayonner sur l’ensemble de l’île.

Plaka et le charme des Cyclades

Le chef-lieu de l’île est perché sur une colline à 200m d’altitude. Plaka c’est le village typiquement cycladique avec ses églises, son kastro et son dédale de ruelles. On commence la visite du village par la montée au kastro vénitien qui a conservé son église d’origine datant du XIIIème siècle. Depuis les ruines du kastro, on a une vue grandiose à 360° sur Milos mais également sur les îles voisines de Sifnos, Sérifos et Folegandros. Ensuite, rejoignez le dédale de ruelles de la vieille vielle avec ses maisons aux portes peintes, ses chapelles et ses boutiques d’artisanats. Pendant votre visite, vous tomberez certainement sur l’église Panagia Korfiatissa au milieu d’une place face à la mer. Plaka est un superbe village où il fait bon de flâner en fin de journée lorsque les cars de touristes ont déserté les lieux. De plus, depuis le kastro il parait que les couchers de soleil sont exceptionnels! Pour rejoindre Adamas, nous avons emprunté pendant 1h un sentier passant par Tripiti avec des paysages superbes sur la campagne environnante. Nous avons vu que le village de Tripiti posséde un ensemble de catacombes unique en Grèce sur 185m de long et 126 caveaux! (itinéraire  indiqué depuis Plaka, 4€/pers). Info: bus d’Adamas à Plaka, 15min, 1.80€/pers.

Milos et ses villages de pêcheurs

Les villages de pêcheurs sont devenus l’un des attraits touristiques de l’île. On ne peut rester insensible à la quiétude et aux charmes surannées des lieux.

  • ♥♥ Klima: c’est le port de pêche emblématique de l’île. Il se compose d’une multitude de petites habitations, construites à flancs de rochers, de couleurs jaune, bleu, rouge, vert… Toutes ces habitations sont construites sur le même modèle: un sirmata au rez-de-chaussée, garage à bateaux pour les protéger du vent, et un ou deux étages d’habitation par lesquels on accède grâce à un escalier extérieur. Ici, le temps semble s’être arrêté. C’est également un excellent spot pour les couchers de soleil.
  • Firopotamos: le port se compose de plusieurs sirmata incrustés dans la roche au ras de l’eau. Derrière l’église vous trouverez les reste d’une porte, certainement celle d’un kastro, offrant un magnifique panorama sur la mer. Juste à côté du port, une longe plage de sable invite à la baignade…
  • Mandrakia: autre petit port, composé de sirmata en arc-de-cercle et aux portes bleues. Un endroit très photogénique, battu par les vents durant la période du meltem.
  • Pollonia: ce petit port est située à l’extrémité nord-est de l’île, juste en face de l’île de Kimolos. L’endroit est devenu un lieu de villégiature très apprécié avec ses bars, tavernes et sa longue plage de sable. Beaucoup de maisons ou appartements sont à louer dans le village mais les tarifs sont plus élevés qu’à Adamas. Depuis Pollonia, vous pouvez prendre la bac pour une excursion sur l’île de Kimolos (15min, 2.80€/pers et 8,50€ pour le véhicule). Attention, le bac ne peut emmener qu’environ 20 véhicules donc mieux vaut se présenter en avance au débarcadère.

Milos hors des sentiers battus

Pour notre dernière journée en quad, nous avons voulu découvrir des endroits peu connus de l’île. Mission accompli avec un ancien site minier et un coin complétement désert.

  • ♥ La mine de soufre de Thiorykhia: accès difficile pour cette ancienne mine de soufre abandonné. En voiture, il faut s’arrêter au parking à 1km du lieu et effectuer la descente à pied. En quad, pas de problème mais il faut être en confiance pour éviter les nids de poule et effectuer la dernière descente assez chaotique. Sur place, les anciens bâtiments se répartissent autour d’une plage de sable blond. Le site est assez spectaculaire car les bâtiments sont assez bien conservés et on trouve encore quelques machines sur place. Le coin m’a beaucoup fait penser à la région minière de Nebida en Sardaigne. Enfin, il faut savoir que l’île de Milos ne vit pas exclusivement du tourisme comme beaucoup d’autres îles des Cyclades. Ici, la majorité des habitants est employée par des entreprises d’extraction minière.
  • La baie de Rivari: nous avions envie de faire une petite incursion dans la partie Ouest de l’île, celle dont tout les loueurs précisent qu’il n’y aura aucune assistance en cas de pannes ou d’accidents… En effet, dans ce coin, peu de routes mais pas mal de sentiers, idéal quand on a loué un quad. Nous avons donc fait une petite incursion jusqu’à la baie de Rivari. Ici une plage, une lagune et une église au sommet d’un rocher et surtout… pas âme qui vive! De là, on a une belle vue sur Plaka, à son pied le port de Klima et plus loin Adamas. Ce n’est pas une visite indispensable mais nous avons bien aimé cette virée en quad.

Les plages paradisiaques de l’île

L’île de Milos est réputée pour ses plages, plus de 74, toutes plus belles les unes que les autres. Sur l’île, il y en a pour tous les gouts entre les longues plages, les criques, les difficiles d’accès, les plages aménagées…L’emplacement des plages citées est répertorié dans la carte du paragraphe « Informations pratiques. »

  • ♥♥ Sarakiniko: le site naturel le plus spectaculaire de Milos. La plage se compose de terrasses en tuf blanc descendant vers la mer et formant ainsi des piscines naturelles. Un paysage lunaire qui contraste avec le bleu intense de la mer Égée. A certains endroits, le vent a creusé des formes dans la roche lui donnant l’aspect d’une œuvre d’art. Quand le vent n’est pas fort, la petite plage de sable est un endroit idéal pour une pause pique-nique et baignade. Lors de notre séjour, le meltem était présent donc nous n’avons pas pu nous y baigner. L’avantage, c’est qu’il n’y avait pas grand monde!
  • Papafranga: l’endroit est une calanque étroite et fermé où s’engouffre un bras de mer jusqu’à une petite plage, certainement la plus petite de l’île. La roche étant extrêmement friable, le sentier jusqu’à cette plage est interdite au public.
  • ♥ Paleochori: longue plage de sable blond au sud de l’île. La particularité du lieu: à certains endroits, des sources chaudes émanant du volcanPlage de Paleochori Milos réchauffent les eaux de la plage. Ainsi, un restaurant propose un plat de poissons, enterré dans le sable et cuit grâce à la chaleur se dégageant du volcan. Sur place on peut louer des transats et des bateaux à la journée. En cas de meltem, cette plage est abrité du vent.
  • ♥♥ Firiplaka: ma plage coup de cœur sur Milos, nous y sommes même allés deux fois! Depuis le parking, on a un premier panorama sur la plage: eaux turquoises, sable blanc et roche rose… une merveille! L’eau sur cette plage est vraiment superbe, digne des Caraïbes. Autre avantage: par meltem, cette plage est à l’abri! Juste à coté, vous avez également la petite plage de Tsingrado, accessible par un étroit escalier installé dans la roche. Cependant, la plage est très petite et on est vite les uns sur les autres (nous ne l’avons vu que lors de notre journée bateau).

Une journée en bateau à la découverte de la côte sud de Milos

Selon moi, s’il y a bien une chose à faire sur l’île de Milos, c’est prendre le large pour découvrir sa côte et ses magnifiques falaises. Dans le cadre d’un partenariat, nous avons choisi de passer une journée en mer sur le voilier Oneiro Milos. Aucun regret car nous avons passé une merveilleuse journée. Nous sommes partis du port d’Adamas à 9h en navette afin de rejoindre Paleochori sur la côte sud. De là, nous avons rencontré les autres couples, nous sommes une dizaine de personnes ce jour-là, ainsi qu’Elias et Vasili les deux maîtres à bord. Durant la journée, nous avons longé la côte sud jusqu’à la baie de Kleftiko. Elias nous a partagé sa passion pour Milos et nous a donné pas mal d’explications sur son histoire  mais également ses caractéristiques. Après quelques arrêts baignades, nous sommes arrivés dans la célèbre baie de Kleftiko, la baie des pirates. Par groupe de 6-8 personnes, nous avons embarqué sur un petit zodiac pour partir à la conquête des grottes de la baie et de ses impressionnantes falaises, le tout avec les explications d’Elias. A bord, nous avons été chouchoutés par Vasili avec boissons à volonté, un excellent déjeuner et un goûter typique fait de ouzo et d’octopus (pieuvre) grillée. Une excellente journée qui compte dans notre top 5, toutes destinations confondues, des plus belles sorties en mer. Infos: 110€/pers, 9h-18h, boisons et repas inclus, navette gratuite d’Adamas à Paleochori.

Le coin des gourmets

Bien que nous n’ayons pas fait beaucoup de restaurants, car nous avions loué un appartement, voici quelques adresses pour tester les spécialités de l’île:Opsidianos Art Cafe

  • Astakas Restaurant (Klima): nous avions prévu de diner dans ce restaurant au bord de la mer à Klima pour admirer le coucher de soleil. Malheureusement, ce soir là il y avait beaucoup de vent et nous avons donc décidé d’annuler notre réservation. Si vous voulez une table bien placée pour le coucher de soleil il faut réserver au moins 3 jours à l’avance. Les prix sont corrects mais un peu chers pour la Grèce entre 30€-50€ pour 2.
  • Let’s Meat (Adamas): pour déguster un bon gyros ou des souvlakis sur le port d’Adamas. Prix du gyros: 2.70€.
  • Opsidianos Art Cafe (Pollonia, en direction de l’église St Nicolas): un bar avec une terrasse aménagée offrant un superbe panorama sur la baie de Pollonia. On a l’impression de boire un café frappé les pieds dans l’eau! Boisson entre 2 et 6€.

A voir aussi

Des références de sites et de livres pour préparer votre séjour à Milos.

  • Guide GeoGuide « Iles grecques et Athènes » 15,50€.

Milos a été une belle étape dans notre boat trip à travers les Cyclades. Nous avons particulièrement apprécié cette île pour ses belles plages, ses villages de pêcheurs, ses pistes de quad… Notre logement a également participé à la réussite du séjour, celui-ci était le lieu de détente idéal après nos journées visites.

 


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

8 commentaires sur “Milos l’île paradisiaque des Cyclades

  • DUBASQUE Corine

    Magnifique récit. J’ai hâte d’y aller, nous y partons une semaine fin Août avec mon mari après une escale de deux jours à SANTORIN.
    Nous logerons à POLONIA.
    Cordialement
    Corine

    • PepetteEnVadrouille Auteur de l’article

      Polonia est un petit village charmant avec quelques restaurants les pieds dans l’eau. De là, pas de soucis pour prendre le bac et découvrir Kimolos. Si vous avez besoin j’ai également un article sur Santorin. Bon voyage

      • DUBASQUE Corine

        Merci bcp Marianne, nous avions déjà échangé à ce sujet dans un précédent post.
        Et je profite de l’occasion pour vous souhaiter de très belles fêtes de fin d’année.
        Cordialement
        Corine

  • AuroreVoyage

    Quel séjour ! 5 jours c’est top. Hélas nous n’avions que 2 jours et demi car nous étions contraints par les ferrys au mois d’octobre. J’ai eu aussi un coup de cœur pour cette île, et j’aurais aimé faire l’Ouest de l’île et le tour en bateau ! Ton article est super complet, et les photos me donnent envie d’y repartir !

    • PepetteEnVadrouille Auteur de l’article

      Cette île est un petit bijou! Elle est facilement accessible donc à mon avis tu pourras y retourner pour compléter tes visites lors d’une autre périple dans les Cyclades…