Andros la singulière des Cyclades 4


Pour la 3eme année consécutive, nous décidons de retourner dans nos très chers Cyclades en ce mois de septembre 2021. Pour nous les Cyclades c’est une destination coup de cœur, une valeur sûre. De plus en période covid, les mesures en Grèce étaient claires et nous étions complétement rassurés de réserver pour cette destination. Pour ce nouveau voyage, nous avons choisi de sortir des sentiers battus en nous éloignant des classiques pour découvrir des îles moins touristiques, plus confidentielles…Après moult hésitations, notre choix s’est porté sur les îles d’Andros, Tinos et Syros….On commence par la mystérieuse Andros, une île singulière à l’échelle des Cyclades avec ses paysages verdoyants, ses nombreux sentiers de randonnées, ses villages paisibles et ses nombreuses cascades…on est loin de l’image aride des autres îles.

Informations pratiques

Quelques infos pour venir, se loger et se déplacer sur l’île d’Andros.

  • Venir sur l’île d’Andros: pour arriver sur l’île nous sommes partis du port de Rafina, un petit port à l’Est d’Athènes. Devant l’aéroport d’Athènes, un bus permet de rejoindre le port de Rafina en 20-30min, un bus toutes les  2h00 (ligne X95, les horaires ici). Le port de Rafina est beaucoup plus agréable que le port du Pirée, plus petit on y trouve des bars et restaurants le long du front de mer et même une belle plage. Pour rejoindre Andros, nous avons emprunté le ferry SuperFerry II de Golden Star Ferries qui effectue la ligne Rafina-Andros-Tinos-Mykonos-Naxos-Paros. Le bateau est assez grand, spacieux avec différents espaces, le placement est complétement libre pour les classes économiques. Le trajet Rafina-Andros se fait en 2h00.Arrivée à Andros depuis le ferry
  • Se loger: nous avons loué un appartement à Gavrio chez Litsa et Nikos. L’appartement se trouve à seulement une dizaine de minutes à pied du port de Gavrio, à proximité d’une épicerie et d’une petite supérette. Situé au rez-de-chaussée il dispose d’une belle terrasse en pierre, d’une cuisine bien équipé avec grand frigo et four, un petit salon et une chambre spacieuse. Litsa étant une artiste, la maison est colorée et contient de nombreux objets artistiques, œuvres de notre hôte. Nous avons été accueillis chaleureusement par Litsa, nous nous sommes sentis tout de suite bien dans ce logement. Je recommence les yeux fermés cet airbnb.
  • Location de voiture: nous avons loué une voiture durant quatre jours chez Avance car rental, agence sur le port de Gavrio. Agence sérieuse mais les voitures ne sont pas de toute jeunesse niveau confort. Toutefois, elles sont propres, bien entretenus et surtout à un prix attractif: 112 euros pour 4 jours. Pas de soucis particulier lors de l’état des lieux ni lors de la remise des clés. Je conseille cette agence pour son rapport qualité-prix.
  • Formalités avant de partir (COVID): les annonces évoluant au fil de l’épidémie, je vous conseille de consulter le site de l’Ambassade de France en Grèce afin de vous tenir informés des modalités d’entrée sur le territoire grec.

Le nord d’Andros: Gavrio et ses plages

On commence la découverte d’Andros par sa partie nord et notamment son port d’arrivée Gavrio. Certains trouveront que l’endroit manque de charme comparé à Batsi et Chora. C’est vrai, mais c’est ici que l’on ressent également la véritable vie sur Andros avec ses artisans, son ballet de ferries déchargent toutes sortes de cargaisons et son ambiance familiale le soir dans les restaurants…

  • Gavrio: ce village s’anime à chaque arrivée de ferry, pour retomber aussi rapidement dans une profonde quiétude à chaque départ. Il se compose de quelques restaurants et bars qui s’animent chaque soir au coucher du soleil, d’une belle église, de supérettes et autres boutiques et d’une agréable promenade le long du port… Un village paisible, bien situé pour visiter l’île.Port de Gavrio
  • ♥ Plage de Liopessi: la plage se situe à 15 min à pied du port. Bien abritée avec ses tamaris, c’est une véritable piscine avec sable fin et eau turquoise. Peu fréquentée vous y serez tranquille.
  • Baie de Fellos: à 10min en voiture, au nord de Gavrio une petite route mène à cette magnifique baie en forme de fer à cheval composée de quelques tamaris et d’une eau claire. Au sud de la baie, une autre piste mène cette fois-ci à la plage de Kourtali, plus petite mais sans aucune ombre.
  • ♥ Plage de Vitali: la route de Gavrio à la plage de Vitali, sur la côte Est est tout simplement sublime. On serpente à travers des paysages de montagnes, au milieu de vallées verdoyantes jusqu’à atteindre une piste menant à « Vitali Beach ». Une fois sur place c’est la carte postale grecque par excellence avec cette plage entourée de rochers, sa taverne hippie et bien sur son église à la coupole bleue…Un lieu hors du temps à découvrir lors de votre voyage à Andros.

La chic Batsi et sa sublime route panoramique

La route de Gavrio jusqu’à la pointe sud est une route panoramique superbe offrant de jolis points de vue sur la côte et la mer Égée. On passe bien sur par la belle Batsi avant de longer en hauteur de superbe crique désertes…il ne reste plus qu’à choisir votre lieu de baignades…

  • ♥♥ Batsi: c’est la station balnéaire d’Andros à la fois chic et paisible. On y vient pour sa belle plage, ses taverne les pieds dans l’eau et pour ses jolies maisons blanches aux toits de tuiles descendant en cascade vers la mer. Il est agréable de se perdre un après-midi dans ses ruelles calmes et ombragées ou l’on tombe souvent sur une fontaine, un petit ruisseau ou un bar atypique. Batsi peut être un point de chute agréable notamment pour profiter de l’animation de ses tavernes branchées à la nuit tombée (sans être à Mykonos bien sur!). Sa plage est également idéale pour un séjour en famille: ombragée grâce aux tamaris, en pente douce et abritée des vents. Bref Batsi à tout pour vous plaire.
  • ♥Plage Agios Kyprinaos: une petite plage à mi-chemin entre Gavrio et Batsi, avec un mélange de sable et de galets et une jolie chapelle. Il y a une taverne avec un parking et une grande terrasse à proximité immédiate. Le lieu de baignade idéal pour un coucher de soleil réussi.

Le sud Ouest ou la carte postale d’Andros

La majeure partie de la pointe sud de l’ile d’Andros est inaccessible sauf à emprunter quelques pistes difficilement praticables et risquées avec une voiture de location. Toutefois, tout en restant sur la route bitumée vous découvrirez une vallée verdoyante avec de nombreux citronniers, orangers ou encore amandiers. Ici, les villages se sont développés en amphithéâtres offrant de superbes points de vue sur la mer. C’est dans ce coin de l’île que vous trouverez la plage la plus emblématique d’Andros…

  • Ormos Korthiou: une petite station balnéaire hors du temps et assez confidentielle, majoritairement fréquentée  par les locaux. Vous y trouverez uneVue sur Ormos Korthiou Andros plage de sable, quelques tavernes le long du front de mer et un petit port avec quelques barques typiques des Cyclades. Pour profiter d’une petite plage paradisiaque, dirigez-vous au sud d’Ormos Korthiou. Après le port, continuez tout droit pour atteindre une  église au toit bleu. A ses pieds vous trouverez un bar, Doloma très sympa, et surtout une petite plage de sable aux eaux turquoises. Quelques arbres et un long banc en pierre permettent de profiter du cadre. Depuis cette même église, un sentier de randonnée d’environ une dizaine de minutes mène à la plage la plus célèbre d’Andros.
  • ♥♥ Plage Tis Grias Ti Pidima: cette plage est la plus célèbre de l’île d’Andros, elle a même servi de décor pour une publicité d’Air France. Depuis l’église et le bar Doloma, il suffit de suivre un sentier sur 10-15min avant d’atteindre les dernières marches menant à cet endroit paradisiaque. Un piton rocheux surgissant de l’eau rend le lieu assez unique tout comme ses falaises de différentes couleurs. Je vous conseille d’y aller tôt le matin pour éviter le monde, l’après-midi la plage est complétement à l’ombre.

Chora la magnifique

♥♥ Chora ou Hora, capitale d’Andros, s’est développée sur un piton rocheux protégée par une forteresse vénitienne aujourd’hui en ruines. On déambule auVue sur Chora d'Andros hasard dans son quartier médiéval pour admirer les fontaines en marbre et les superbes demeures d’armateurs de style néoclassique. Je ne me lasse pas d’admirer la façade de ses demeures de couleurs blanche ou pastel ainsi que leurs balcons en marbre immaculé. Un véritable décor de carte postale! Au fil de notre visite, on ressent les différentes influences qui ont façonnée la ville lui donnant un style à la fois byzantin, vénitien mais également ottoman. Selon moi, la Chora d’Andros est sans aucun doute une des plus belles Chora des Cyclades, avec celle de Sifnos bien évidemment! Le lieu est également un excellent point de chute pour un séjour de quelques jours sur l’île car, on y trouve de petits hôtels, de nombreuses tavernes et de belles boutiques d’artisanat. A voir à Chora: Place Theofilos Kairis, le musée archéologique, le quartier médiéval ou encore le musée de la marine.

Les villages verdoyants d’Andros

Le cœur de l’île est un véritable jardin d’Éden avec ses nombreux villages perchés au milieu des figuiers, amandiers et orangers… On a l’impression de quitter les paysages arides de Grèce pour les vallées verdoyantes de Toscane.

  • Menites:  au cœur d’une vallée luxuriante, le village est réputé pour son eau de source. A l’entrée, une fontaine à tête de lions permet de remplir ses gourdes et de profiter des bienfaits de son eau. Le village possède quelques maisons mais surtout une excellente taverne ombragée. Un sentier de 3-4km permet de faire le tour du village tout en profitant des ses nombreux champs d’oliviers.
  • ♥♥ Cascade de Pithara: garez-vous au centre du village d’Apikia avant de rejoindre le sentier de randonnée menant à la cascade (sentier indiqué au centre du village). Le sentier d’1 ou 2km est accessible à tous car il suit la rivière. A cette période la cascade est un mince filet d’eau, mais elle doit être plus impressionnante en automne. Le cadre est verdoyant et paisible, idéal pour un pique nique!
  • Stenies: ce « village de capitaines » se compose de belles rues bordées d’élégantes demeures d’armateurs au milieu de vignes, d’hibiscus ou d’orangers. Un belle étape lors de votre visite de l’Est de l’île. A proximité, la plage de Gialia constitue un bel arrêt baignade avant la petite marche vers la cascade de Pithara.

Le coin des randonnées

Andros est une île particulièrement propice à la randonnée grâce à ses paysages de montagnes, ses vallées verdoyantes et ses nombreuses sources qui offrent un paysage unique dans les Cyclades. Ainsi en 2015, l’île a même obtenu de la Confédération européenne des associations de randonnée pédestre (FERP) un label certifiant la qualité de ses sentiers. À ce jour, c’est la seule île en Europe à avoir reçu une telle certification. Pour préparer vos circuits randonnées, je vous conseille le site Andros Routes: on y trouve des cartes détaillées des itinéraires, des descriptions accompagnées de photos mais surtout la possibilité de choisir ses circuits selon la difficulté, circulaire ou linéaire ou encore selon son village de départ. Voici les randonnées que nous avons effectué lors de notre séjour:

  • Randonnée du monastère d’Agios Nicholaos à la plage d’Achla (9km/MOYEN/3-4h aller-retour): belle randonnée depuis le monastère forteresse d’Agios Nicholaos pour atteindre la sublime et déserte plage d’Achla en contrebas. Le sentier, complétement balisé, se trouve en corniche et traverse une vallée verdoyante avec toujours en ligne de mire notre objectif du jour: le bleu intense de la plage! C’est durant cette randonnée que l’on peut découvrir l’architecture des murs en pierre, permettant de délimiter les terres, si spécifiques d’Andros. Après avoir traversé plusieurs bergeries, on atteint enfin la rivière pour ensuite déboucher sur une une longue plage de sable fin. A l’arrivée on découvre une petite chapelle, et oui nous sommes en Grèce, avant de profiter des lieux avec d’un coté la rivière et de l’autre la plage. En prime nous sommes seuls au monde, un décor paradisiaque! Pour le retour, il suffit de prendre le chemin en sens inverse. Le sentier est assez raide, ça grimpe, mais rien d’insurmontable.
  • Randonnée de la plage de Zorkos à la plage de Mikrogali (environ 8km/FACILE pour la partie 1 et DIFFICILE pour la partie 2): la randonnée démarre à la plage de Zorkos, plage de sable au creux d’une anse pour rejoindre la plage isolée de Mikrogali. Partie 1 de la randonnée en direction des caves de Trypes à environ 2km: c’est la partie la plus facile de la randonnée. Garez vous en hauteur de la plage de Zorkos, le long d’Aega Blue Cycladic Villas, de là vous verrez un sentier grimpé dans la pinède. pour avoir une vue en hauteur sur la plage. Ensuite, un escalier fait de rochers mène au creux d’une rivière asséchée. Il faut crapahuter au milieu des rochers et des lauriers roses pour atteindre enfin la côte et les caves. Déception pour les caves, qui ne sont que des trous dans les rochers…C’est à partir de là que la partie 2 de la randonnée devient difficile et je ne conseille absolument pas d’aller plus loin car le sentier n’est plus balisé et présente des passages assez dangereux. Nous avons du grimper au sommet de la paroi rocheuse juste en face des caves avant de couper à travers le maquis vers le sud en direction de Mikrogali. Une fois atteint le dernier sommet nous avons eu une vue plongeante sur la plage de Mikrogali. Nous décidons de ne pas rejoindre la plage car le sentier en descente s’avère assez raide et le vent commence à se lever. Une belle randonnée mais trop difficile et dangereuse donc je la déconseille fortement.

Le coin des gourmets

Quelques adresses de restaurants et de spécialités à tester lors de votre séjour sur l’île d’Andros.

  • Memories Pizza (Gavrio): excellente pizza sur le port de Gavrio, non loin du débarcadère des ferries. Accueil sympathique, large choix de pizzaBar les pieds dans l'eau de Batsi etsalades. Les pizzas pour deux sont tout simplement gargantuesques!
  • Τα Σουβλάκια του Γαυρίου (gyros – Gavrio): gyros savoureux et copieux au bout du port de Gavrio prés du rond-point au pigeonnier.
  • Δωδωνη Γαυριου (glacier – Gavrio): excellent glacier, sur le rond point au pigeonnier, au bout du port avec un large choix de glaces et de gâteaux. Idéal pour une pause gourmande.
  • Restaurant Drosia (Menites): ce restaurant est une pépite au milieu du village de Menites à l’ombre des arbres. La terrasse en extérieur et ombragée offre un cadre agréable pour déguster les plats typiques de l’île. Pour remplir la carafe d’eau, il suffit d’aller à la source juste en face!

A voir aussi

Quelques références de sites ou de guides à consulter avant votre visite de l’île d’Andros.

J’ai été agréablement surprise par la découverte de l’île d’Andros, l’Éden des Cyclades. Peu connue par rapport aux autres îles comme Milos, Paros ou Santorin… Andros s’est révélée être une île authentique, paisible et surtout verdoyante à l’image de sa végétation luxuriante et de ses nombreuses cascades. Amoureux des sentiers de randonnées et de quiétude, cette île est faite pour vous!

 


Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

4 commentaires sur “Andros la singulière des Cyclades