Paros la balnéaire des Cyclades 5   Mise à jour récente !


Une année plus que spéciale, des billets d’avion pour l’Italie annulés, nous décidons de clôturer cet été 2020 par un retour dans les Cyclades à la découverte des îles de Paros, Antiparos et Amorgos. Ce deuxième voyage n’a fait que confirmer mon énorme coup de cœur pour ces îles et surtout la Grèce. Pendant une semaine nous sommes partis à la découverte de l’île de Paros avec ses villages de charme, ses monastères, ses plages de rêve et son ambiance familiale. Attention, bienvenue au paradis!

Informations pratiques

Quelques infos pour venir, se loger et se déplacer à Paros.

  • Venir à Paros: de part sa position centrale, Paros est  très bien connectée aux autres îles mais également au port du Pirée/Athènes. C’est donc une île qui s’insère facilement dans un périple à travers les Cyclades.
    • en bateau: depuis Santorin nous avons emprunté le speedboat « SuperJet », exploité par Seajets, pour arriver sur l’île de Paros en 2h (55€ pour 2 pers). Pour un meilleur tarif, il faudra prendre un ferry lent notamment avec la compagnie Blue Star Ferries (3h15 de trajet depuis Santorin).
    • en avion: Paros dispose d’un petit aéroport. Vous avez donc la possibilité d’arriver en avion depuis Athènes avec les compagnies Aegan Airlines, Olympic Air et Sky Express.
  • Se loger: comme à notre habitude, nous sommes passés avec Airbnb.Notre logement à Parikia
    • Un appartement à Parikia: nous avons réservé un appartement au calme à 10min à pied du centre de Parikia. Le logement, au rez-de-chaussée d’un petit immeuble d’un étage, se compose d’une grand pièce avec une cuisine, un coin salon et un grand lit. J’ai réservé ce logement à cause de sa belle terrasse entourée d’oliviers et sa position géographique, à proximité de Parikia sans être en plein centre (et ainsi pouvoir garer facilement la voiture et éviter les nuisances sonores). Katerina et son père nous ont accueilli chaleureusement avec quelques spécialités. Une excellente adresse pour profiter de l’île de Paros en toute tranquillité.
  • Se déplacer: Parikia dispose d’une ligne de bus régulière vers Naoussa et de lignes avec des horaires plus réduits pour les principaux lieux touristiques. Toutefois, je vous recommande de louer une voiture ou un quad pour profiter pleinement des richesses de l’île. Nous avons loué une voiture chez Enterprise pour 4 jours au tarif de 18€/jour. Nous avons récupéré la voiture dans une petite agence prés du port de Parikia, bon service, sérieux des vérifications lors de la prise en charge et du retour du véhicule, voiture propre et bien entretenue…Bref, une bonne expérience pour cette première réservation.
  • Formalités avant de partir (COVID): les voyageurs doivent remplir un formulaire en ligne 48h avant l’entrée en Grèce. A minuit la veille du départ, vous recevez par mail un QR CODE qui déterminera si vous allez être dépisté à l’arrivée ou non. Je ne peux que vous recommander de faire un test au moins 72h avant le départ afin de vous assurer que vous n’êtes pas porteur du virus. Autre précision, le masque chirurgical est obligatoire dans les avions. Les formalités d’entrée évoluent rapidement, je vous conseille de vérifier régulièrement le site du Ministère des Affaires Étrangères. De plus, avant l’embarquement dans un ferry vous devez vous enregistrer en ligne et remplir un questionnaire attestant que vous n’avez aucun symptômes. Ce formulaire se trouve en ligne sur les sites des compagnies de ferries.

Si vous souhaitez réserver un logement via Airbnb voici mon lien de parrainage. Vous gagnerez 25 euros sur votre prochaine réservation cliquez ici!

Parikia la capitale de l’île

♥♥ Parikia, capitale et port principal de l’île, c’est un véritable coup de cœur. Nous ne regrettons absolument pas d’y avoir séjourné durant notre semaine à Paros.

On commence la visite de Parikia par sa longue promenade le long du front de mer. Ce quartier, prés du débarcadère, s’anime à chaque arrivée de ferries avec le va-et-vient des voyageurs mais aussi grâce à ses nombreux bars et restaurants. C’est en se perdant dans son dédale de ruelles aux maisons blanches que l’on tombeEglise Agios Konstantinos face à la mer sous le charme de la ville: ici une fontaine en marbre, là une petite église aux dômes bleus, des maisons néoclassiques et toujours ces bougainvilliers. A côté des boutiques à touristes, on trouve dans le vieux-centre de beaux magasins assez raffinés proposant des produits de qualité. En visitant le vieux Parikia vous tomberez certainement sur le kastro vénitien érigé par le duc de Naxos en 1260 avec des matériaux d’un temple d’Athéna ou encore l’église Agios Konstantinos face à la mer (lieu idéal pour apprécier le coucher de soleil). Prés du port ne manquez pas Panagia Ekatontapiliani, « Notre-Dame aux 1000 portes », considérée comme l’un des plus importants monuments byzantins de Grèce. Le lieu reçoit chaque année des milliers de pèlerins lors du 15 aout. N’hésitez pas à visiter l’église de jour comme de nuit pour apprécier ses décors. Côté plages, nous avons apprécié les plages Livadia et Livadia 2 à l’Est après la marina (10min à pied depuis le port).

Randonnée dans le Paros Park

Le Paros Park, de 88ha, est l’unique parc naturel de l’île de Paros. Créé en 2009 par la municipalité pour préserver la presqu’île de Saint-Jean-Detis, il protège un site préhistorique, un monastère, des canons datant de la première guerre russo-turque mais également un amphithéâtre moderne pouvant accueillir 700 personnes lors de concerts ou autres manifestations. Les 3 sentiers du parc, comptabilisant 8km de randonnées, permettent de parcourir l’ensemble de la presqu’île avec en prime des points de vue sur Naxos et Mykonos.

Nous nous sommes garés au niveau de la plage Monastiri, plage trop aménagée à notre goût, avant d’emprunter le sentier n°1 en direction du phare. Nous longeons la côte au milieu d’un paysage minéral avec en toile de fond le bleu intense de la Mer Egée. Après une petite montée jusqu’au phare, nous empruntons le sentier n°2 pour rejoindre l’autre côté de l’île et ainsi parcourir le dernier sentier. Le sentier n°3 longe de petites criques désertes, idéales pour une pause baignade. Nous n’avons pas été jusqu’aux canons de la première guerre russo-turque car l’appel de la baignade était trop forte. J’ai particulièrement aimé cet après-midi randonnée dans la partie la plus sauvage de Paros. Un endroit idéel pour les amoureux de nature, randonnées et plages isolées. Pour ceux qui préfèrent les plages aménagées avec bars, transats et parasols vous trouverez à proximité du Paros Park les plages de Monastiri et Kolimpithres (pas le genre de plages que nous apprécions).

Naoussa le Saint-Tropez de Paros

Naoussa c’est le St Tropez de Paros avec ses bars, restaurant et ses nombreuses boutiques. Le village, au nord de l’île, est typiquement cycladique avec ses ruelles étroites et blanches, ses bougainvilliers, son port de pêche digne d’une carte postale et ses nombreuses petites églises.

Contrairement à beaucoup de monde, je ne suis pas tombée sous le charme de Naoussa. Je trouve que le village est un peu artificiel, un peu trop parfait… De plus, le nombre de tables et chaises dans les rues et sur le port m’a refroidi. En période estivale, le village doit être rempli de touristes et assez bruyant au vu du nombre de bars… Quelques coins sympa tout de même notamment le fort vénitien à l’extrémité du port, le quartier derrière le port en direction de l’église Kimisis Theotokou et bien sur le dédale de rues blanches si photogéniques. Naoussa est une ville à voir mais pas de coup de cœur pour nous. Pour les plages, vous avez à proximité du centre la plage de Piperi (à l’ouest après la marina) et la plage Agii Anargyri (à l’est en sortie de bourg).

L’Est de Paros entre ports de pêche et longues plages de sable

Après le nord, direction la côte Est de Paros pour un itinéraire de plage en plage tout en découvrant de jolies petits ports si typiques des Cyclades.

  • Ampelas: petit port de pêche avec une plage de sable et quelques tavernes, ici l’ambiance est paisible.
  • ♥♥ Kalogero: sans doute ma plage préférée à Paros. Cette plage de sable blond non aménagée et entourée de falaises aux couleurs rouge, orange et jaune. Ce mélange de couleurs offre de jolies contrastes avec l’eau turquoise de la mer Egée. Particularité des lieux, on peut s’enduire le corps d’argile récolté dans le creux des falaises. Gros coup de coeur pour Kalogero et sa vue sur l’île de Naxos.
  • ♥ Pisso Livadi: petit port de pêche avec des caïques traditionnelles, une belle plage bordée de tamaris ainsi que quelques tavernes et bars pour animer les lieux en soirée. La plage, à l’abri du vent, est idéal pour les familles ou pour une baignade au coucher du soleil. La balade dans les rues à l’arrière du port jusqu’à l’église offre de jolies points de vue sur la côte. Ce lieu paisible doit être un agréable point de chute pour quelques jours de repos.
  • Monastère Agios Antonios: ce monastère, érigée aux XVIème siècle mais abandonnée à partir du XIXème siècle, offre des panoramas impressionnants sur le côte Est (Baie de Moulos, Pisso Livadi) et sur les villages de l’intérieur des terres comme Marpissa et Marmara. Attention, la route pour y accéder est assez raide.
  • Drios et les plages du sud-est:  Drios est surnommé « le jardin de Paros » à cause de sa végétation luxuriante qu’on ne trouve que dans cette partie de l’île. On y trouve également un petit port, une belle plage et quelques tavernes. Par ailleurs, la route longeant la côte après le village passe par de multiples criques sublimes telles que les plages de Pirgakia, Glyfa, Tripiti et Faranga.

A la découverte des plus beaux villages de Paros

L’île de Paros compte de sublimes villages, ceux-ci sont réputés pour faire partie des plus beaux villages des Cyclades. Les amateurs de photos ne sauront plus où donner de la têtes parmi toutes ces jolies rues…

  • Carrière de Marathi: avant de commencer la visite des villages, nous sommes allés sur un site à l’écart des visites classiques. Il s’agit des carrières de marbre de Marathi, exploitées de l’Antiquité au XIXème siècle. Elles ont fait la réputation de l’île de Paros grâce à un marbre pur qui servit pour de nombreux chefs d’œuvres: Victoire de Samothrace, Vénus de Milos, l’Hermes de Praxitèle… Malheureusement, le site est complétement laissé à l’abandon sans aucun panneau explicatif. L’accès aux galeries se fait par une pente assez raide et caillouteuse. Prévoyez de bonnes chaussures et des lampes torches car à l’intérieur c’est le noir complet.
  • ♥♥ Kostos: entre Lefkes et Marathi se trouve le joli petit village de Kostos. De la placette, avec son bar et ses deux églises, prenez le temps de vous perdre dans ses ruelles d’un blanc immaculé et décoré de beaux bougainvilliers rose vif. Gros coup de cœur pour ce village pourtant délaissé des voyageurs.
  • ♥ Prodromos: autre village oublié des touristes et pourtant si beau. Le village de Prodromos est un village fortifié, organisé en cercle afin de mieux se protéger des attaques extérieures. On y pénètre par une porte, surmontée d’un clocher, faisant partie du système défensif du village. La suite de la visite n’est qu’enchantement: ruelles blanches, bougainvilliers rose, églises au dômes bleu et surtout le calme absolu. Deuxième village et deuxième coup de cœur.
  • Lefkes: c’est LE village incontournable de Paros. Lefkes fut durant toute l’occupation ottomane, la capitale de l’île. En déambulant à pied dans son dédale de ruelles, on tombe sur de nombreuses petites places ombragées, des façades néoclassiques, des passages voutés et bien sur des églises. Notre balade nous emmène jusqu’à l’emblème du village: l’église Agia Triada datant de 1830 et facilement reconnaissable à ses deux clochers à bulbes ajourés. Lefkes est beau mais je ne suis pas tombée sous le charme: plus grand que les deux précédents, plus de monde, moins d’authenticité…
  • Marpissa: moins charmant que Kostos ou Prodromos, ce village m’a marqué par son ambiance « hors du temps ». On y a croisé de nombreuses familles en balade, des petites tavernes aux bonnes odeurs, des enfants jouant sur les placettes… Un endroit idéal pour une pause goûter à l’ombre des oliviers. Perdez-vous dans son dédale de ruelles blanches à la recherche de la fameuse porte rose, assez surprenant parmi toutes ses fenêtres bleues!

La côte sud : les Caraïbes en Grèce

La côte sud est certainement la côte paradisiaque de Paros avec ses plages isolées et son fameux blue lagoon…une découverte à faire en bateau absolument!

  • ♥ Aliki: typique port de pêche avec ses ruelles blanches, sa plage de sable blond et les fameux poulpes en train de sécher aux terrasses des tavernes. Il y règne une ambiance paisible propice au farniente et aux longues après-midi aux terrasses des café avec vue sur mer… Aliki peut être un excellent point de chute pour quelques jours en couple ou en famille.
  • ♥♥ Croisière en caïque avec ROFOS PAROS (10h30-14h30, 30€/pers, départ d’Aliki) : à bord d’un bateau de pêche traditionnel, caïque, nous partons à la découverte de la côte sud de l’île de Paros. Au programme: les eaux turquoises du blue lagoon de l’îlot de Penteronissia, les côtes de Tripiti, Glyfa et Faranga ainsi que les grottes qui servir de cachettes aux pirates. A bord, une ambiance décontractée, pauses baignades régulières, mezze et boissons à volonté. Une demi journée de rêve, idéal pour découvrir l’île de Paros sous un autre angle. A la base nous devions passer une journée complète sur le bateau de Captain Yannis en direction de la côte sud de Naxos et Koufonissa (départ de Pisso Livadi, 60€/pers, 9h30-19h). Malheureusement la journée a été annulé à cause du vent. Au final pas de regret car nous avons découvert la côte sud de Paros.

Coin des gourmets

Quelques adresses de restaurants et de spécialités à tester lors de votre séjour à Paros.

  • Pepe Souvlaki (entre le port et la plage Livadia à Parikia): dans ce petit resto fréquenté par les locaux vous dégusterez d’excellents gyros etTaverne Melinos - Aliki - Paros souvlakis.
  • Glacier Vanilla (Parikia): excellent glacier avec un large choix de parfum, possibilité de déguster sur place ou emporter.
  • Taverne Melinos (en face de la plage d’Aliki): nous y avons juste bu un verre, bon service et belle terrasse ombragée.
  • Boulangerie Stratis (Lefkes): excellente boulangerie juste en face d’un parc public en plein centre de Lefkes. Je vous recommande le pain au chocolat version fromage et jambon.

Pour un souvenir, je vous recommande de vous rendre à l’Atelier Noe Ceramics (entre Aspro Chorio et Glyfa, en retrait de la route principale). Dans cette atelier, vous trouverez de superbes pièces en céramique telles que des bols, pots à lait, tasses à café, décorations murales… Nous avons craqué pour un bol apéritif dans les tons bleu/vert avec un poulpe, l’emblème de Paros.

A voir aussi

Quelques références de sites ou de guides à consulter avant votre visite à Paros.

Nous avons passé une excellente semaine sur l’île de Paros. En y allant en septembre, nous avons pu profiter tranquillement de toutes ses merveilles ainsi que de sa petite sœur, Antiparos. Paros est l’île balnéaire par excellence avec ses plages de rêve, une destination idéale pour les familles. Je ne peux que vous conseiller de réserver au moins 5/6 jours à cette île des Cyclades.

 


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

5 commentaires sur “Paros la balnéaire des Cyclades