Dans les rues d’Édimbourg!


Avant de nous lancer sur les routes de la North Coast 500 en van, nous avons profité d’un week-end à Édimbourg pour découvrir ses plus beaux sites. Rapidement, j’ai craqué pour cette capitale écossaise: verte, jeune, dynamique et surtout de petite taille. On y prend rapidement ses marques dans ses rues et dans ses pubs! Une destination idéale le temps d’un week-end entre amis ou en amoureux au son de la cornemuse…

Informations pratiques

Quelques informations pour préparer votre visite à Édimbourg.

  • Venir à Édimbourg: depuis Bordeaux, nous avons opté pour la compagnie Ryanair, une première! Pas de retard à l’aller comme au retour, bon rapport qualité-prix. Nous avons payé 273€ pour deux personnes A/R. Plus d’infos sur les tarifs cliquez ici!
  • De l’aéroport au centre-ville: plusieurs solutions s’offrent à vous pour parcourir les 15km qui séparent l’aéroport du centre d’Édimbourg.
    • Bus Airlink: bus bleu devant l’aéroport, 4.50£ le trajet ou 7.50£ l’aller/retour valable 1 semaine, durée du trajet 30 min, possibilité de payer par carte.
    • Tram: 5.50£ le trajet, durée 30min, possibilité de payer par carte.
    • Bus Lothian 35: 1.50£ le trajet, durée 1h, il faut acheter les billets au chauffeur et avec l’appoint sous peine de lui laisser le reste.
  • Se loger: comme d’habitude, nous avons opté pour des appartements via Airbnb ce qui permet de faire de sacrées économies au vu desCarte bus Edimbourg prix des hôtels.
    • Notre premier logement se situait dans le quartier de NEWINGTON, à seulement 15-20 min à pied du centre historique. Quartier calme avec de nombreux petits restos et épiceries. La chambre était spacieuse, très propre et avec tout le confort nécessaire. Une bonne adresse sur Édimbourg! Voici le lien vers l’annonce Airbnb cliquez ici!
    • Au retour de notre roadtrip, nous avons logé dans une chambre juste en face du parc THE MEADOWS, à seulement 15 min du centre. Quartier assez bourgeois, avec des immeubles aux belles façades, quelques restos…Le parc est très agréable à traverser, on y voit des gens faire du sport, des étudiants révisés ou faire un barbecue. La présence de l’Université donne un air de campus à l’américaine à ce coin d’Édimbourg! La chambre était une nouvelle fois spacieuse, propre avec tout le confort nécessaire. Voici le lien vers l’annonce Airbnb cliquez ici!
  • Se déplacer: pour parcourir la ville, vous pouvez utiliser le tram ou encore le réseau de bus Lothian à 1.50£ le trajet. Par contre, il faut toujours avoir l’appoint sinon le chauffeur garde le reste en pourboire! Nous nous sommes uniquement déplacés à pied car le centre historique n’est pas très grand et cela nous a permit de découvrir de nombreuses petites rues cachées.
  • Consignes à bagages: on en trouve à l’aéroport, dans une boutique de maroquinerie, 8£ le petit bagage et 10£ le grand pour 24h. En ville, à la Bus Station (Elder Street): 5£ le petit, 6.50£ le moyen et 8£ le grand par période de 12h.

Si vous souhaitez réserver un logement via Airbnb voici mon lien de parrainage. Vous gagnerez 25 euros sur votre prochaine réservation cliquez ici!

Balade dans le centre historique d’Édimbourg: le quartier Old Town

Old Town, classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, est le cœur historique et touristique d’Édimbourg. Il se situe tour autour du Royal Mile et se caractérise par la présence du Château d’Édimbourg, des nombreuses maisons médiévales, des églises et bien sur des pubs. Se balader dans ce quartier, c’est plonger dans l’histoire de la ville et ses légendes…

  • Palace of Holyrood House (11,60£/adulte): située en bas du Royal Mile, à l’extrémité du Château d’Édimbourg, c’est la résidence officielle de la Reine d’Angleterre en Écosse. Chaque été, elle y réside une semaine le temps d’organiser des réceptions et de participer à quelques cérémonies officielles. On peut visiter quelques salles du palais dont la chambre de Marie Stuart ainsi que Holyrood Abbey dans les jardins. On s’est contenté d’admirer le palais de l’extérieur au vu du tarif assez élevè.
  • Parlement écossais (entrée libre, possibilité de réserver des visites gratuites sur le site internet, fermé le dimanche): terminé en 2004, c’est le bâtiment le plus moderne d’Old Town, le long du Royal Mile. Sa construction est le fruit de la volonté du gouvernement de Tony Blair de redonner une certaine indépendance politique à l’Écosse.  On y visite la salle des débats et une expositions permet de comprendre son histoire, son fonctionnement et ses compétences.
  • ♥♥ The Royal Mile: longue artère principale d’Édimbourg qui part du palais de la Reine au Château. Elle se divise en 4 rues: Castlehill, Lawnmarket, High Street et Canongate. Tout au long, on admire les maisons médiévales, les églises et on emprunte les nombreuses « closes », ces petites allées piétonnes reliant les rues entre elles. Une artère vivante aussi bien en journée qu’en soirée! A chaque coin de rues onThe Royal Mile entend le son de la cornemuse et c’est aussi le point de départ des tours de la ville notamment ceux sur les fantômes et sorcières…
  • St Giles’ cathédrale (entrée libre): véritable symbole du Royal Mile, elle est facilement reconnaissable à son clocher en forme de couronne. L’édifice actuelle date en grande partie du XVème siècle et est dédié à St Giles, protecteur des lépreux et St patron de la ville. L’intérieur dispose d’un magnifique plafond peint d’un bleu intense, de très beaux vitraux ainsi que d’une chapelle richement décorée.
  • ♥ Château d’Édimbourg (16,50£/adulte): bâtit sur un ancien volcan éteint, c’est LE symbole de la ville! Mémoire de l’histoire de l’Écosse et de sa volonté d’indépendance, il trône au sommet d’Édimbourg, facilement reconnaissable à sa pierre orangée et à ses énormes fortifications. D’en bas, il m’a énormément fait penser à Poudlard! On l’a admiré de nuit comme de jour, depuis son esplanade, ses jardins…Nous n’avons pas fait la visite car le prix est assez élevé, beaucoup de monde et des voyageurs m’ont dit que la visite s’avère décevante…à chacun de voir…
  • Greyfiars Bobby’s Monument: cette fontaine surmontée d’un chien de race Sky Terrier, commémore la dévotion de Bobby. Bobby est venu pendant 14 ans sur la tombe de son maître, au cimetière Greyfiars, jusqu’à sa mort. Depuis, il est devenu le symbole de la fidélité pour les écossais et leur chien national!
  • ♥♥ Cimetière Greyfiars: situé juste en face National Museum of Scotland, il est connu pour être le cimetière le plus hanté de Grande-Bretagne abritant l’esprit vengeur de George Mackenzie. C’est dans ce cimetière que fut inhumé le chien Bobby et son maître. La saga Harry Potter a contribué également à la célébrité du lieu: J.K Rowling y aurait trouvé l’inspiration pour le nom de ces personnages. On y trouve donc la tombe Potter, Sirius Black, Flint, Fletcher, Thomas Riddel (Tom Jedusor en français alias Voldemort!) et bien d’autres. Au fond du cimetière, on peut apercevoir le collège George Heriot. Comme à Poudlard, les élèves sont répartis en maison et leur objectif est de remporter la coupe à la fin de l’année! Par contre, je ne sais pas s’ils choisissent leur maison grâce au chapeau magique…Prés du cimetière, vous pourrez également passer devant The Elephant House, le bar ou J.K Rowling a commencé l’écriture de sa saga.
  • Grassmarket: cette place servait autrefois aux exécutions publique. Aujourd’hui c’est une petite place animée avec de nombreux pubs et un marché aux puces.
  • ♥♥ Victoria Street: rue colorée qui a inspiré J.K Rowling pour sa rue de Traverse! On y trouve même une boutique de farces et attrapes mais pas tenu par les frères Weasley… Autre particularité de la rue: elle dispose d’une longue promenade en hauteur le long de sa façade nord. Une rue très photogénique et qui tranche avec l’Édimbourg médiévale!

New Town: son ambiance branchée et ses jardins

Classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, New Town s’oppose architecturalement et historiquement à Old Town. Ce quartier d’Édimbourg se caractérise par sa longue artère commerçante Princes Street, son architecture géorgienne et par ses jardins, Princes gardens, nées de l’asséchement du lac Nor Loch au pied du château.

  • ♥♥ Calton Hill: colline d’observation la plus célèbre d’Édimbourg, il offre un point de vue magnifique sur la ville. On a une vision à 360° sur New Town, Old Town, Leith ainsi que sur Artur’s Seat (autre colline surplombant Édimbourg). Au sommet, on trouve divers monuments comme le Nelson Monument, Le Dugald Stewart Monument d’inspiration grecque ou encore le National Monument, réplique du Parthénon. Les Edimbourgeois ont donc surnommé ce lieu « Athens of the North »! Un point de vue accessible et incontournable à faire au coucher du soleil…
  • Old Calton Burial Ground: cimetière au pied de la colline de Calton Hill. Lieux de repos de plusieurs illustres écossais comme le philosophe David Hume ou le scientifique John Playfair. Comme toujours en Écosse, il règne une atmosphère particulière dans les cimetières…
  • Princes street: grande artère de New Town, vous trouverez sur 2km de nombreux magasins et restaurants.
  • ♥♥ Princes Gardens et le Scott Monument: situés entre les deux principaux quartiers de la ville, ces jardins sont apparus après l’asséchement du lac Nor Loch au pied d’Old Town. Cet espace vaut à la ville l’appellation de « ville verte »! Un endroit très agréable pour flâner sur les pelouses et qui offre de beaux points de vue sur le château et le centre historique. On y trouve également le Scott Monument à la gloire de l’illustre auteur Sir Walter Scott.
  • ♥♥ Rose street: rue parallèle à Princes Street, elle est connu pour ses nombreux commerces et ses pubs. Le symbole de la rose est présent partout au sol, sur le street art, les fanions, les pubs…
  • Hôtel Balmoral: cet hôtel de luxe domine tout le quartier de New Town. Célèbre pour son horloge et pour avoir abriter J.K Rowling durant l’écriture du dernier tome de la saga Harry Potter. Elle a même laissé une inscription dans sa chambre pour immortaliser ce moment.

Édimbourg et ses musées

Ce qui est top avec Édimbourg, et la Grande-Bretagne en général, c’est que la plupart des grands musées sont gratuits!

  • National Gallery of Scotland (entrée libre): ce musée regroupe une grande collection de peintures et sculptures allant de la Renaissance au post-impressionnisme. Nous avons uniquement fait l’exposition temporaire consacrée aux peintres anglais John Constable et William McTaggart. Elle regroupe un ensemble de peintures paysagères symbolisant la Grande-Bretagne comme le célèbre tableau « Cathédrale de Salisbury des prés » de 1831. J’ai particulièrement aimé les fresques paysagères de Constable pleine de finesse et de réalisme. Pour les amateurs, le musée contient des toiles de Monet, Cézanne, Velázquez ou encore Gauguin.
  • ♥ Museum on the mound (entrée libre): ouvert en 2006 au sein de l’ancien siège de la Bank of Scotland, c’est le plus jeune musée d’Édimbourg. Très pédagogique, il abord des thèmes comme la monnaie, le rôle des banques, l’essor du capitalisme… On est rentré par hasard dans ce musée et on a adoré voir l’évolution de la monnaie et des billets de banque au fil des siècles ou encore comprendre les méthodes de fabrication.
  • ♥♥ National Museum of Scotland (entrée libre): gros coup de cœur pour ce musée à la fois hétéroclite, pédagogique et interactif. On y a passé un après-midi et on a seulement pu faire l’aile consacrée aux animaux et à la Terre et quelques salles dédiés à la technologie. Mais vous y trouvez également des salles sur l’histoire de l’Écosse, l’anthropologie ou encore la mode et le design… N’oubliez pas de monter au 7ème étage, sur le toit terrasse, pour une magnifique vue sur Old Town et le Château. A faire absolument si vous êtes en voyage à Édimbourg mais en sélectionnant la thématique ou les salles.

Le coin des gourmets

Quelques petites adresses de restaurants ou de pubs à tester lors de votre visite à Édimbourg.

  • ♥♥ Pub Black Rose Tavern (49 Rose Street): gros coup de cœur pour ce pub à l’ambiance hard rock/rock. La serveuse est sympa, les pintes pas chères et les plats sont simples et bons. Mention spéciale pour les macaronis et les côtelettes d’agneau à la menthe. On y a passéRose street deux soirées vraiment sympas tout en profitant d’un concert rock gratuit! A faire absolument lors de votre voyage à Édimbourg, le lieu a même été élu « meilleur pub d’Edimbourg » en 2015! Tarif des plats entre 6 et 10£ mais attention la cuisine ferme à 21h.
  • ♥♥ Oink (Victoria Street et Hanover Street): c’est l’histoire de deux amis qui ont décidé de mettre en avant leur production en créant ces deux boutiques en plein cœur d’Édimbourg. On y déguste de délicieux sandwichs au cochon braisé fait maison: choix du pain et de sa taille, de la sauce et de l’accompagnement. Ces sandwichs sont tout simplement à tomber par terre! On y est même retourné une deuxième fois avant de partir mais attention, une fois le cochon terminé, la boutique ferme ses portes! Tarif du sandwich: 4.20£.
  • Restaurant Toro Loco (60 Grassmarket): l’enseigne propose des spécialités mexicaines comme le burrito, taco, nacho à base de produits frais et assez relevés! Un peu cher à notre goût mais on avait envie de changer de la nourriture écossaise! Tarif des plats 6£ (hors supplément) et 4.50£ pour les bières Los Muertos.
  • Finnegan’s Wake (9B Victoria Street): pub très sympa sur Victoria Street avec une ambiance jeune, décontractée et sportive. Diffusion de nombreux matchs de foot et de rugby.
  • Mum’s (4A Forrest Rd): je cite ce restaurant car apparemment c’est la meilleure adresse pour déguster la spécialité locale, le haggis! Le plat est une panse de brebis farci aux abats. Je n’ai pas eu le courage de tester…

A voir aussi

Quelques références de sites et de livres pour préparer votre voyage à Édimbourg.

  • Guide Petit Futé Écosse à 11,95€
  • Le site de l’office de tourisme d’Écosse VisitScotland

Bilan des deux jours: une destination idéale pour un citytrip en amoureux ou entre amis. Édimbourg est une ville accueillante, dynamique, à taille humaine où l’on peut boire des pintes en écoutant un concert rock ou remonter The Royal Mile au son de la cornemuse. Une ville qui nous a surpris et charmé en l’espace de deux jours!

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *