Jordanie: road trip de 2 semaines 14


En tant que passionnée d’histoire, ça fait déjà quelques années que je rêvais de découvrir la Jordanie et surtout la mythique cité de Pétra. Quelques clics plus tard, nous avons réservés nos billets d’avion afin de découvrir le pays pendant 2 semaines en mai 2019. Nous avons été bluffé par les paysages naturels, les sites historiques et surtout par la gentillesse des Jordaniens. Nous allons retenir de ce voyage leur accueil, leurs sourires et surtout la phrase mythique « Welcome to Jordan! ». La Jordanie, c’est le coup de cœur garanti!

Informations pratiques

Quelques infos pour venir, se loger et se déplacer en Jordanie. A noter, la monnaie est le dinar jordanien: 1JOD équivaut à environ 1,26€ selon la période.

  • Avion: nous avons choisi la compagnie nationale Royal Jordanian pour un vol direct Paris-Amman. Les avions sont récents, confortables mais nous avons trouvé que le service à bord était léger. En effet, le repas a été distribué rapidement après le décollage, peu de passages du personnel et surtout à l’aller les hublots ont été teintés en mode nuit juste après le décollage vers 17h30. Un peu déçu par les prestations mais l’avantage réside dans les vols directs depuis Paris et la ponctualité de la compagnie. Prix 1365€ pour 2 A/R. Vous pouvez avoir des billets pour moins de 1000€ à 2 mais en faisant une escale, une durée de voyage entre 7 et 13h au lieu de 5h et des horaires décalés.
  • Logements: nous avons réservé essentiellement via  Airbnb. Voici nos deux logements préférés durant ce voyage:
    • Une chambre dans une famille bédouine prés de Pétra. Le logement se situe dans le village bédouin d’Uum Sayhoun, à seulement 5min en voiture de l’entrée principale de Pétra. Le village est authentique et beaucoup plus calme que Wadi Musa avec ses bars et restaurants. De plus, la famille dispose de 2 chambres dans sa maison familiale et 3 dans la maison voisine dont 1 chambre de 4. Nous dormions dans la maison voisine contenant 3 chambres, 2 salles de bain modernes, une cuisine et un grand salon. Nous avons partagé d’excellents moments dans ce logement: la chambre était agréable, les repas délicieux (10 JOD/pers) et la soirée-dîner dans une grotte nous a permis d’en apprendre davantage sur l’histoire et la culture bédouine (30JOD/pers). Si vous souhaitez loger dans un endroit authentique à deux pas de Pétra, je ne peux que vous recommander cette adresse familiale.Darna Divers Village Beach Hotel
    • Darna Divers Village Beach Hotel (South beach, Aqaba –  tarif 30-40JOD la chambre double avec salle de douche). Nous avons trouvé sur place ce petit hôtel car nous avions besoin d’un logement pour notre première nuit à proximité d’Aqaba. Les chambres sont simples mais le lieu est propre, la piscine agréable et surtout, juste en face de l’hôtel, il y a une longue plage avec des récifs coralliens superbes. Pour nous qui ne sommes pas trop exigeants, c’était parfait. De plus, le jour du départ nous avons pu garder la chambre jusqu’à 12h et profiter de la piscine toute l’après-midi. Bon rapport qualité-prix.
  • Location de voiture: nous avons loué une voiture avec Monte Carlo (partenariat) dont l’agence se situe à seulement 5min en voiture de l’aéroport. Nous avons eu une Kia Picanto avec quelques kilomètres au compteur mais suffisante pour notre itinéraire. A l’arrivée, il faut contacter le numéro inscrit sur la réservation afin qu’une personne vienne vous conduire à l’agence pour récupérer le véhicule. Les formalités se passent rapidement et l’inspection du véhicule se fait avec photos. Au retour, vous devez déposer le véhicule à l’agence avec le plein et quelqu’un vous accompagnera à l’aéroport. Bilan: les véhicules sont en bon état et surtout la société a des prix assez compétitifs par rapport aux agences internationales de l’aéroport. Les prix évoluent selon la période mais pour 2 semaines en mai il faut compter environ 440€. Information: pour un séjour de moins de 3 mois en Jordanie, le permis de conduire français est suffisant.
  • Jordan Pass (partenariat): c’est un incontournable pour voyager économiquement en Jordanie. Le Pass Jordan, qui existe depuis 2015, s’achète uniquement en ligne et supprime les frais de visas d’entrée en Jordanie (40JOD) tout en donnant accès à 40 sites du pays (Pétra, Jerash, l’entrée dans le Wadi Rum…). Pour cela, vous devez acheter le pass avant d’arriver en Jordanie et y séjourner au moins 3 nuits. Trois formules sont disponibles : le pass Jordan Wanderer incluant 1 jour à Petra (70JOD),  le pass Jordan Explorer incluant 2 jours à Pétra (75JOD) et le Pass Expert incluant 3 jours à Pétra (80JOD). Les avantages: on passe rapidement la douane jordanienne sans payer de frais d’entrée (sinon il faut payer en cash et en monnaie jordanienne) et droit d’accès à plus de 40 sites de manière économique et rapide.
  • Réseau mobile en Jordanie (partenariat): nous avons choisi l’entreprise Transatel DATASIM afin d’avoir du réseau 4G, roaming et internet en Jordanie. Il existe différents forfaits avec par exemple une formule spéciale Jordanie à 3Go de Data pour 9€, ce qui n’est vraiment pas cher pour le pays. La Jordanie est également inclus dans le pack Europe étendue avec des formules à 10, 12 ou 25Go de Data. L’avantage: vous commandez votre carte SIM avant le départ et elle est immédiatement fonctionnelle. C’est le plus pratique si vous devez contacter un taxi, une navette, votre hôtel ou encore vos proches dés votre arrivée. Sinon, il y a une boutique Orange dans l’aéroport d’Amman mais je ne connais pas les tarifs. Pour éviter d’exploser votre forfait, je vous conseille d’utiliser des applis gratuites comme Whatsapp.

Si vous souhaitez réserver un logement via Airbnb voici mon lien de parrainage. Vous gagnerez 25 euros sur votre prochaine réservation cliquez ici!

Quelques éléments  pour finir de vous convaincre de découvrir la Jordanie

  • Quand partir en Jordanie: selon moi, les périodes idéales pour visiter le pays sont avril/mai et septembre/octobre.
  • Décalage horaire: il y a 1h de décalage entre la France et la Jordanie tout au long de l’année. Quand il est 10h en France, il est 11h en Jordanie.
  • Sécurité: avant de partir nous avions quelques appréhensions au regard de la position géographique du pays. Toutefois, nous ne nousWadi Mujib sommes jamais sentis en insécurité dans le pays. A aucun moment nous n’avons eu peur pour nous ou pour nos affaires laissées dans le coffre de la voiture lors des randos. Les Jordaniens sont accueillants, chaleureux et surtout ils sont heureux de voir revenir les touristes. De plus, le gouvernement poste de nombreux policiers le long des routes ou des sites afin de rassurer les touristes. Enfin, en tant que femme je n’ai jamais été importunée lourdement. Certes il y a des regards,  mais les hommes sont respectueux et dés que vous croisez leurs regards ils détournent les yeux. Il faut s’habiller convenablement en évitant les mini jupes, les shorts et débardeurs moulants.
  • Jordanie et ramadan: nous avons eu la chance d’être en Jordanie durant la première semaine du ramadan. Cela a donné lieu à des fêtes, des repas sur la plage, des distribution d’eau au coucher du soleil… une belle ambiance! Pour le côté pratique, les sites touristiques peuvent avoir des horaires modifiés, certaines boutiques ferment l’après-midi et ne ré-ouvrent qu’après la rupture du jeune.
  • La conduite en Jordanie: la conduite est plutôt sportive avec de nombreux dos d’âne même sur des routes à 110km, quelques voitures en contre-sens, des doublements à 4 voitures sur des routes à 2 voies, des animaux sur les voies… La conduite sur le périphérique d’Amman est assez mémorable! Mais comme partout dans le monde, on s’habitue rapidement à la conduite locale. Ainsi, on peut dépasser à plusieurs même s’il n’y a que deux voies. Toutefois, il faut éviter de dépasser par la droite, les jordaniens détestent ça! Respectez les limitations de vitesse car la police est très présente sur les routes. Et oui j’ai eu ma toute première amende en Jordanie…

Le nord de la Jordanie entre cité antique, fleurs et mosaïques

En parcourant les routes du nord de la Jordanie, nous avons été surpris par ses paysages. Ici, les vallées sont verdoyantes, recouvertes de fleurs,  d’oliviers et de figuiers. Irrigué par le fleuve Jourdain, le nord de la Jordanie est extrêmement fertile. C’est une région qui vous surprendra par la douceur de son climat et sa sérénité. Un bon moyen pour s’immerger tranquillement dans le pays.

  • Madaba: selon moi, c’est une ville centrale lors de votre séjour en Jordanie car située entre Amman, la Mer Morte et ses wadis. Nous y avons séjourné 4 nuits afin de rayonner dans cette partie du pays et nous n’avons pas regretté notre choix. La ville est agréable avec son centre historique intimiste, ses boutiques et ses nombreuses églises et mosquées. En effet, Madaba est la ville qui compte la plus importante communauté chrétienne du pays. Elle est également célèbre pour ses superbes mosaïques notamment celle représentant la carte de Palestine. Datée entre 550 et 561 ap JC, cette mosaïque présente dans l’église St Georges, est la plus ancienne représentation de la Terre Sainte (2JOD/pers, non compris dans le Jordan Pass). A voir à Madaba: l’église St Georges, les mosaïques de l’église des Apôtres (3JOD/pers), le clocher de l’église St Jean Baptiste (2JOD/pers, non compris dans le Jordan Pass), le musée de Madaba (gratuit avec le Jordan Pass), le Burnt Palace et le parc archéologique (gratuit avec le Jordan Pass).Arc d'Hadrien Jerash
  • Mont Nebo (2JOD/pers, non compris dans le Jordan Pass): située à seulement 8 km de Madaba, c’est de cette colline que Moïse aurait contemplé la Terre promise dont Dieu lui interdis l’accès. Selon la légende, le prophète y mourut à l’âge de 120 ans. Sur le site, vous trouverez un musée, les reste d’une église avec de belles mosaïques et une sculpture de l’artiste Gian Paolo Fantoni représentant la crucifixion de Jésus. Cependant, on y vient surtout pour son panorama. Par temps clair on peut apercevoir la Mer Morte, Jéricho, la vallée du Jourdain et même Jérusalem à 45km!
  • ♥♥ Jerash (10JOD, gratuit avec le Jordan Pass): les ruines de Jerash représentent l’un des plus beaux sites de Jordanie et même du Moyen-Orient. Selon la légende, la ville aurait été construite par les vétérans de l’armée d’Alexandre en 322 av JC. Plus tard, elle intégra la Décapole romaine, cette confédération de dix villes reliées entre elles par des routes pavées formant un réseau commercial performant. La ville profita de sa position stratégique sur la route des caravanes pour s’enrichir et ainsi embellir sa cité qui compta jusqu’à 20 000 habitants. Conservée sous le sable pendant des siècles, le site très étendue est demeuré intacte. Ainsi, les archéologues estiment qu’actuellement ils n’ont encore fouillé qu’1/3 du site! Vous pourrez visiter les monuments emblématiques de Jerash, comme l’Arc d’Hadrien, l’hippodrome, le théâtre sud, le temple de Zeus, la place ovale, la rue des colonnades, le temple d’Artémis, les thermes ou encore le théâtre nord. Il faut compter entre 2 et 3h pour profiter pleinement du site.

La mer morte et ses wadis

Voici un lieu mythique en Jordanie: la région de la Mer Morte. Changement de décor, les paysages sont arides et désertiques. Le long de la Mer Morte, paisible comme un lac, on trouve également de nombreux wadis bien cachés.

  • ♥ Mer Morte: située entre la Jordanie et Israël c’est certainement le lieu le plus curieux de la planète. Basée à 400m sous le niveau de la mer, le Mer Morte constitue le point le plus bas sur terre mais aussi le plus salée avec une teneur en sel de 27% contre 4% pour une mer « normale ». On vient au bord de la Mer Morte pour admirer les paysages mais surtout pour y flotter. La sensation est particulière et je confirme, la mer est extrêmement salée alors attention à vos blessures, ça peut piquer! De plus, il faut obligatoirement se rincer à l’eau après la baignade afin d’éviter les démangeaisons. Pour se baigner, vous avez plusieurs options: loger dans un des hôtels de luxe, payer pour accéder aux piscines et plages des hôtels (entre 30 et 60JOD), aller sur les plages publiques ou alors se trouver un spot sauvage. C’est bien sur la dernière option que nous avons choisi. Nous nous sommes arrêtés sur un petit parking au bord de la route, à seulement 200m du Wadi Mujib. Munis de nos bidons d’eau nous avons marché environ 10min en direction de la mer. A cet endroit, nous étions seuls pour nous baigner et surtout pour profiter des concrétions de sel, chose que vous ne trouverez pas sur les plages payantes ou publiques. Petit bonus, la présence d’argile si vous souhaitez vous enduire le corps. Venez rapidement voir cette mer qui risque bien de disparaitre à cause de l’évaporation, du détournement du Jourdain ou encore de l’exploitation intensive de ses richesses en potassium par le gouvernement jordanien. Voici les coordonnées de ce spot sauvage sur la mer morte: GPS 31°27’25.7″N 35°34’08.3″E.
  • Wadi Numeira (gratuit, rando de type facile, pas de boucle possible, à faire période sèche pour éviter les crues éclairs): après l’usine de potassium, il faut prendre le sentier sur la gauche, se garer sur le parking et marcher en direction du canyon. L’entrée du wadi est symbolisé par une pierre coincée entre deux parois rocheuses formant ainsi une porte monumentale. Durant nos vingt premières minutes de rando nous marchons parmi de nombreux déchets laissés par les visiteurs ou les bédouins, c’est malheureusement assez classique en Jordanie. Puis, en remontant le cours d’eau, on s’engouffre dans le siq, sorte de couloir creusé dans la roche. Tout au long de la rando, on peut facilement barboter dans les petites piscines naturelles formées par le cours d’eau. Un wadi à l’écart des circuits touristiques, idéal pour une pause fraicheur sur la route de la Mer Morte.Les coordonnées de la rando: GPS 31°08’09.9″N 35°31’42.3″E (piste sur la gauche juste après l’usine de potassium).
  • ♥♥ Wadi Al-Hasa (gratuit, rando de type facile, boucle possible sur 2-3 jours, 25km de profondeur, à faire période sèche pour éviter les crues éclairs): notre wadi coup de cœur dans la région. Il faut se garer le long de la station d’eau de Gawr-as-Safi puis marcher environ 10/15min en direction du wadi. Ainsi, la première partie du canyon est assez large et il faut remonter le cours d’eau pendant environ 1h pour s’enfoncer dans le siq. On admire les différentes couleurs de la roche, on escalade quelques rochers et surtout on profite des nombreuses piscines naturelles pour se baigner. Un wadi idéal si vous avez des enfants! Un conseil: randonner tôt le matin pour ne pas souffrir du soleil et pour profiter des piscines naturelles toute la journée. Les coordonnées de la rando: GPS 31°01’06.2″N 35°29’15.6E
  • Wadi Mujib (21JOD/pers pour le Siq Trail de 2h sans guide, non compris dans le Jordan Pass): sans doute le wadi le plus célèbre de Jordanie permettant de faire du canyoning. Se renseigner avant de venir car l’ouverture du wadi dépend du débit d’eau. Nous n’avons pas fait ce wadi car nous trouvions le prix trop élevé pour 2h et surtout c’est un site extrêmement fréquenté notamment par les groupes.
  • Kerak (2JOD/pers, compris dans le Jordan Pass): cette forteresse, érigée sur les contreforts d’une colline au XIIème siècle par les croisés, a été la bête noire du roi Saladin. Il dut s’y reprendre à 3 fois avant de conquérir la forteresse en 1188 après un siège de 8 mois. On déambule librement sur le site qui nous rappelle un peu les châteaux cathares. Le site m’a également fait penser à un iceberg: en surface on pense qu’il n’y a pas grand chose à visiter alors qu’en profondeur, le lieu regorge de galeries et pièces dissimulées. De plus, la vue sur la vallée depuis la forteresse est superbe et on comprend pourquoi le site a été choisi comme poste avancé de défense pour Jérusalem. Un conseil: munissez-vous d’une lampe torche pour visiter les souterrains.

La mythique cité de Pétra, le bijou de Jordanie

Il y a des cités dont le seul nom fait rêver. Pétra fait partie de celle-ci! Cette cité mystérieuse, construite au fond d’un canyon par un peuple non moins mystérieux, fait partie des 7 merveilles du monde moderne. Pendant 2 jours, j’ai été émerveillée par les monuments, mais également par l’environnement naturel du site. Un incontournable qu’il faut savoir découvrir tôt, tranquillement et surtout en prenant de la hauteur! Pour vous donner une idée de notre programme, voici notre itinéraire sur 2 jours ainsi que nos conseils et coups de cœur. Premier conseil, je ne peux que vous inciter à venir dés l’ouverture du site à 6h du matin. Oui c’est tôt mais à cette heure là vous serez seul devant le Trésor mais aussi dans le reste du site, ce qui n’a pas de prix. Afin de préparer votre visite, voici un plan de Petra ici! Tarif: site compris dans le Jordan Pass (il faut choisir le pass selon la durée de votre visite 1, 2 ou 3 jours) ou sur place 50JOD pour 1 jour, 55JOD pour 2 jours et 60JOD pour 3 jours.

  • PÉTRA JOUR 1: réveil à 5h30 nous arrivons à 6h du matin à l’entrée du site. Cette première journée sera consacrée à la randonnée en direction du monastère Deir ainsi qu’à la ville basse.
    • Le Siq: depuis l’entrée, il faudra parcourir 3km pour rejoindre le Trésor. Durant la première partie du chemin, le sentier est large et vous pourrez croiser les premiers monuments nabatéens tels que le Triclinium ainsi que quelques tombeaux. Ensuite, vous entrez dans le Siq, ce couloir creusé dans la roche. On admire la couleur de la roche, les sculptures et on observe les rigoles creusées par les nabatéens afin d’écouler les eaux de pluies. A chaque virage, on croit que c’est enfin le moment: l’arrivée au Trésor…
    • Le Khazneh: c’est le monument emblématique de Pétra. Encaissée dans un espace protégé de la vallée, le monument est incroyablement bien conservé. Pendant longtemps, les bédouins ont cru que le Tholos (urne) coiffant le monument renfermé un trésor oublié. Aujourd’hui encore, les archéologues ne peuvent véritablement confirmer la destination de ce monument. La théorie généralement avancée est que le Trésor est un tombeau édifié en l’honneur d’un roi nabatéen. Posez-vous devant le monument afin d’admirer sa grandeur, sa finesse, les détails sculptées et même les traces d’encoches qui servirent aux échafaudages.Le Khazneh
    • Le Deir: en quittant le Trésor on arpente le Main Trail qui traverse les monuments emblématiques de la ville basse de Pétra. On reviendra explorer cette portion après notre visite du Monastère. Pour arriver au Monastère, il faut suivre le sentier Ad-Deir, ancien chemin de processions, et gravir les 800 marches sculptées dans la roche ocre. Randonner tôt le matin permet d’être au calme, les marchands ne sont pas encore arrivés, et d’arriver au monastère avant la foule. Depuis l’entrée du site, il faut compter environ 1h30-2h pour arriver au Deir. Au sommet, nous étions seulement 6 devant ce chef d’œuvre! Le Deir est encore plus impressionnant que le Trésor. Haut de 43m et large de 44m, on se sent petit face à cette merveille de l’homme. Selon les archéologues, le monument était un haut lieu de culte pour les Nabatéens. N’hésitez pas à prendre de la hauteur pour admirer le Deir mais également pour profiter des « Best view on earth », selon les bédouins tenant le café qui se trouve à chaque point de vue!
    • Ville basse: après la descente, on profite de la ville basse de Pétra. Il est alors 11h et on se dit que l’on a vraiment bien fait de venir tôt car les premiers groupes de touristes se dirigent vers le Monastère. Pour éviter la foule, on visite avant de déjeuner le Winged-Lion Temple ainsi que l’église byzantine. Depuis l’église, la vue sur la ville basse et les tombes royales est magnifique. Au retour, on suit le Main Trail à la découverte du Qasr al-Bint, le Grand Temple, la rue à colonnades, le théâtre ainsi que l’impressionnante rue des façades. Au retour, petit passage par le Trésor. Le matin, la place devant le monument était déserte, à cette heure-ci le lieu est noir de monde! ça se bouscule, ça hurle…On ne regrette absolument notre choix de visiter Pétra en décalé.
  • PÉTRA JOUR 2: cette deuxième journée est consacrée à deux très belles randos afin de prendre de la hauteur et d’admirer pleinement le site.
    • Tombes royales: le complexe de tombes regroupe le Tombeau à l’urne, le Tombeau de la soie, le Tombeau corinthien, le tombeau palais et le Tombeau Sextius Florentinus. Ces tombeaux rivalisent aisément avec le Trésor ou le Deir par leur taille et leur finesse.
    • Al-Khubtha Trail: le sentier débute au niveau du Tombeau palais et est essentiellement composé de marches. Il faudra entre 30min et 1h pour arriver à une superbe vue plongeante sur le Trésor, celle que vous voyez sur la plupart des cartes postales. Effectivement, la vue sur le Trésor est très belle mais la randonnée pour arriver à ce lieu est assez monotone. En effet, il faut arriver au sommet de la colline pour profiter d’un beau panorama sur la ville basse et ses monuments. Pour profiter de la vue sur le Trésor, ilLe Siq faut accéder à une esplanade privatisée par un bédouin. Vous n’êtes pas obligé de consommer une boisson mais les tarifs ne sont pas très élevés et cela permet de se reposer et de profiter de la vue en attendant que le soleil recouvre entièrement la façade du Trésor.
    • High Place of Sacrifice Trail: je vous conseille de ne pas commencer le sentier au niveau de la rue des façades mais au niveau du Qasr al-Bint (il faut passer au-dessus des groupes électrogènes et suivre la direction museum). Sans conteste notre randonnée coup de cœur durant ces deux jours à Pétra. On est seuls sur le sentier, on longe le wadi al Farasa tout en admirant les djebels (sommets) de Petra mais aussi quelques monuments dissimulés dans la roche comme la Fontaine au lion, le Triclinium, la superbe Tombe du jardin ou encore la Tombe du soldat romain. Les panoramas sont tout simplement incroyables. Ensuite, il faut grimper pour atteindre le Haut Lieu du sacrifice à 1000m d’altitude. Comme son nom l’indique, c’est dans ce lieu que les Nabatéens célébraient les dieux en l’honneur desquels ils se livraient à des sacrifices, peut-être humain. Depuis l’esplanade on a une vue à 360° sur Pétra: djebels, sommet du Deir et même les tombes royales. Après un moment de contemplation, on redescend vers la ville basse afin d’explorer les tombes de la rue des façades. Dernière contemplation du Trésor avant de repartir vers l’entrée du site. Nous avons profité pleinement de ces deux jours même s’il reste tant de sentiers et de tombes à découvrir…Je ne réalise toujours pas que j’ai visité Pétra, cette cité qui m’a tant fait rêver.

Enfin, vous avez également la possibilité de profiter du Trésor de nuit avec concerts et jeux de lumières grâce au billet Petra by night à 17JOD/pers. Une amie a fait cette activité et de son point de vue le spectacle est assez décevant et surtout le prix du billet est très élevè par rapport aux prestations. A vous de voir…

  • ♥ Little Petra ou Siq Al Barid (gratuit): ce site porte bien son nom. En effet, on a l’impression de se promener dans un Pétra miniature. On entre dans Little Pétra par un petit canyon de 350m de longueur appelé « canyon froid ». Ensuite, le Siq débouche sur des espaces plus larges comprenant quelques monuments comme un temple, la maison peinte et enfin quatre tricliniums qui servaient peut-être de lieu de repos aux marchands allant à Pétra. Au bout du Siq, des escaliers étroits mènent à un beau point de vue. Certains préconisent de visiter Little Pétra avant Pétra, comme une sorte de mise en bouche. Nous avons visité le site lors de notre premier jour à Pétra, en fin de journée après une bonne sieste. J’ai trouvé que c’était le bon moment car le site était tranquille et les lumières rasantes données un certain charme au lieu. 

Sur les pas de Lawrence d’Arabie dans le désert du Wadi Rum

Le Wadi Rum fait partie des incontournables de tout voyage en Jordanie. Le désert se trouve au sud du pays à seulement quelques kilomètres de l’Arabie Saoudite. S’étendant sur prés de 74 000 hectares, il a été rendu célèbre par les exploits de Lawrence d’Arabie et par son livre « les 7 piliers de la sagesse ». Contrairement à ce que l’on pourrait penser, le désert du Wadi Rum n’est pas un désert de type saharien avec des dunes à perte de vue. Il se situe le long d’une faille tectonique qui a fait surgir du sol, il y a des milliers d’années, des massifs rocheux (djebels) dont certains forment les plus hauts sommets de Jordanie.

Lors de nos 2 jours dans le désert, nous avons profité de la position de notre campement, dans une sorte de cul-de-sac, pour faire quelques petites marches autour du camp et profiter de la tranquillité du lieu. On profite des paysages, des troupeaux de chameaux et nous avons même eu la chance de voir 2 renards du désert! Au coucher du soleil, la roche s’embrase et le spectacle est tout simplement incroyable. On se sent petit et perdue face au silence et à l’immensité des paysages. Le deuxième jour, nous avons choisi de parcourir la réserve en jeep pour découvrir les sites incontournables en alternant randonnées et jeep (entre 60 et 80JOD la journée jeep selon les campements). Au programme, les sites phares du désert: les dunes, le Burdah rock bridge, Khazali canyon, la maison de Lawrence d’Arabie, les sept piliers de la sagesse, la source de Lawrence ou encore Uum Fruth rock bridge…Je ne peux que vous recommander de passer au moins 2 nuits dans le désert pour profiter pleinement des lieux. Par contre, une 3ème nuit peut paraitre long surtout avec la chaleur qui ralentit voir empêche certaines visites notamment durant le ramadan. Je garde un magnifique souvenir de notre passage dans ce désert, une première pour nous! Tarif d’entrée dans la réserve: inclus dans le Jordan Pass ou 5JOD par personne. Si vous dormez dans un des campements du désert, votre hôte vous proposera certainement une journée en jeep. Si vous n’avez qu’une journée et pas le temps d’y dormir, vous pouvez réserver un tour de quelques heures ou d’une journée au Visitor Center à l’entrée du site (entre 25 et 65JOD selon la durée).

Le sud de la Jordanie: Aqaba et la Mer rouge

Après 10 jours de randos, de dejbels, wadis et désert nous avions envie de quelques jours de farniente. Après le Wadi Rum, direction les plages de la Mer rouge. Au programme de cette dernière partie du road trip: piscine, plage, snorkelling et coucher de soleil magnifique. Se poser à Aqaba pour le coucher de soleil c’est se dire qu’à droite il y a Israël avec notamment la très chic Eilat en face les montagnes d’Égypte et à gauche le désert d’Arabie Saoudite…juste incroyable!

  • Aqaba:c’est l’unique port du pays ce qui en fait une zone économique importante pour la Jordanie. Contrairement au nord du pays, le climat d’Aqaba est doux tout au long de l’année, ce qui fait que même en plein hiver on peut s’y baigner. L’attrait d’Aqaba réside dans son climat, mais surtout dans ses fonds marins exceptionnels. Par contre, la ville en elle-même n’a rien d’exceptionnel, même si elle abrite quelques endroits agréables comme la balade le long de la plage publique, les souks, le fort (fermé pour rénovation) et la magnifique mosquée Sharif Hussein Ben Ali (peut se visiter gratuitement sauf le vendredi, s’habiller convenablement et se couvrir les cheveux pour les femmes).
  • ♥♥ Les plages de South Beach (15km au sud d’Aqaba): c’est sur ces plages que vous pourrez observer de beaux fonds marins. Je vous conseille la plage en face de l’hôtel Darna village, notre hôtel pour la première nuit. Les coraux y sont magnifiques et seulement à quelques brasses de la plage. On comprend rapidement pourquoi le lieu est réputé pour les plongeurs du monde entier.
  • ♥♥ Deep Blue Dive Center (Talay Bay Resort, Box 208, Aqaba, partenariat): nous avons passé une journée en mer avec cette compagnie entre snorkelling, barbecue et bonne humeur. Deep Blue Dive Center est un centre spécialisé dans la plongée. Il organise des journées en bateau ou vous pouvez soit plonger (deux plongées au choix parmi les 4 sites visités) ou faire du snorkelling. La sortie comprend les boissons à volonté, le repas du midi et un goûter. Pour vos sorties en sorkelling, le matériel est prêté et vous serez accompagné afin de repérer les épaves (bateau, avion, tank) ainsi que les plus beaux coraux. L’équipe est formidable, très professionnel et pédagogique notamment lors des baptêmes de plongée. Je ne peux que vous recommander cette équipe si vous souhaitez plonger en Mer rouge ou pour une sortie en mer. Tarif: journée en bateau avec 2 plongées 75JOD/pers ou  snorkelling 35JOD avec boissons et déjeuner compris.

Le coin des gourmets

Des adresses pour tester les spécialités culinaires de la Jordanie. J’ai trouvé que le cuisine jordanienne était trés proche de celle du Liban avec ses mezze…

  • Restaurant Haret Jdouna (Adel Jumean Street – Madaba): beau restaurant dans une ancienne maison ottomane rénové à deux pas de l’église St Georges. Sans doute le meilleur restaurant de Madaba et, pour certains, le meilleur du pays. On y sert une cuisine jordanienne raffinée avec un service impeccable. Je vous recommande le houmous billahmeh (houmous accompagné de petits bouts de bœuf) et le sawani (poulet au thym) accompagné de pains arabes délicieux. Une adresse à ne surtout pas rater.Shawerma
  • M. Shawarma (Palestine Street – non loin de l’église St Georges – Madaba) pour tester le fameux shawarma, le kebab local mais en meilleur! C’est une sorte de galette fourrée de bœuf, agneau ou poulet. Il est souvent accompagné de crudités et de frites…un délice!
  • Darna Take Away (K.Talal St, juste en face de l’église St Geroges – Madaba): pour déguster une bonne pizza avec vue sur l’église St Georges. Je vous conseille la pizza jordanienne, assez surprenante.
  • Reem Beladi Restaurant (Tourisme Street – Wadi Musa): petit restaurant essentiellement fréquenté par les locaux ou vous pouvez déguster différentes spécialités jordaniennes. Le shawerma au poulet est délicieux. Profitez en pour tester le cocktail local: du citron et de la menthe mixés, très rafraichissant!
  • Restaurant de Shawerma (
  • Pistachio Sweets & Cafe (

Quelques spécialités de Jordanie: le mansaf (plat national à base de mouton cuit dans du lait fermenté), baba ghanouj (caviar d’aubergine), falafel (boulette de pois chiche et d’épices frit), labaneh (crème épaisse à base de lait fermenté), chiche kebab (viande de moutons hachées avec des herbes), kefta (boulette de viande hachée) ou encore le maglouba (ragout de viandes servi avec du riz et des légumes connu sous le nom de upside-down).

A voir aussi

Des références de sites et de livres pour préparer votre séjour en Jordanie.

Nous avons adoré nos 2 semaines à travers ce magnifique pays qu’est la Jordanie, la perle du Moyen Orient. Au delà des superbes sites historiques et paysages naturels, on retient surtout la gentillesse et le sourire des jordaniens. Ce pays a été un véritable coup de cœur, la réalisation d’un rêve de petite fille…


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

14 commentaires sur “Jordanie: road trip de 2 semaines

  • tania

    oh la la ç est super
    merci pr cet article très complet
    la possibilité d un dépaysement garanti à quelques heures de vol de la France
    en tout cas ça donne envie de visiter
    bon pour moi se poserait le pb d être sans voiture loool

    • PepetteEnVadrouille Auteur de l’article

      Merci Tania pour ton commentaire! Si tu as pas de voiture, aps de soucis il y a quelques bus entre les grands sites du pays ou encore possibilité de prendre un taxi. A bientôt

  • kikimagtravel

    Coucou ! un article très passionnant qui forcément me donne très envie d’y aller et découvrir l’histoire et la beauté de ce pays ! Par contre le prix du vol me ralentit complètement. Je trouve ça hyper cher !! Peut-être parce que vous avez pris un vol direct ? Ayant lu pas mal d’articles sur la Jordanie, j’ai quand même vu des prix moins onéreux donc je pense que ça doit se trouver, je l’espère en tout cas ! Mais bon quoi qu’il arrive, il n’y a pas de prix lorsque l’on veut réaliser un rêve de petite fille 🙂 et je suis contente de voir que tu as réalisé un de tes rêves, et on sent à travers tes mots que tu as adoré ce pays et ça fait plaisir à lire ! Sache que je garde cet article sous le coude en espérant y aller un jour =) gros bisous !

    • PepetteEnVadrouille Auteur de l’article

      Merci pour ton commentaire. Oui j’ai complétement adoré la Jordanie, c’est un pays magnifique! Pour le prix des billets cela est du au choix de la compagnie, au vol sans escale et aussi à la période. J’ai vu des billets aller/retour entre 300 et 400 euros au départ de Paris par contre au lieu de 5h de voyage c’est entre 8 et 13h…

    • CELINE GREAU

      Nous sommes allés en famille en Jordanie en mars dernier, et pour les vols, bonne nouvelle (?): les low cost sont arrivés!
      Easyjet dessert Aqaba depuis Berlin; Ca peut être intéressant car par exemple le retour du 2 novembre Aqaba/Berlin est à 15 euros par personne (fin des vacances de Toussaint). Easyjet propose aussi des départs depuis Londres mais plus chers. Ryanair dessert Amman depuis Charleroi au sud de la Belgique, maia aussi depuis l’Autriche, l’Italie… au vu du prix des billets, même si on doit rajouter le vol au départ de la France, ça reste très intéressant. Pour nous, c’était 340 euros pour 4 personnes A/R avec un bagage soute

      • PepetteEnVadrouille Auteur de l’article

        Au départ de France on peut également partir avec Turkish airlines mais avec une escale. Après le prix dépend beaucoup de la période, nous étions dans la haute saison…En tout cas, vous avez fait une affaire pour votre voyage!

      • Flo

        Merci pour ce super article et les conseils. Est ce que tu conseillerais de prendre un chauffeur ? Vous avez trouvé des guides sur place a Petra ou vous avez visite tous seuls ? En 10 jours qu’est ce que tu conseillerais de garder / supprimer de ton itinéraire ?

        • PepetteEnVadrouille Auteur de l’article

          Bonjour, pour moi pas nécessaire de prendre un chauffeur car les routes sont en bon état, pas de soucis d’indications ou de sécurité…Pour la visite de Pétra, nous avons organisés nos 2 jours seuls en utilisant la plan à l’entrée (mention des itinéraires randos…)

          Sur 10 jours je pense qu’il faut garder Jerash, la mer morte (un classique), une rando dans un wadi car c’est une particularité du pays, 2 jours à Petra, le wadi rum et terminer au bord de la mer rouge pour faire du snorkelling et se remettre du voyage…

          Exemple:
          Jour 1: arrivée en Jordanie et visite et logement à Madaba
          Jour 2: Jerash retour à Madaba (1h30 aller)
          Jour 3: Mer morte et un wadi. Wadi Numeira et non loin de la mer morte
          Jour 4: Kerak et arrivée à Petra
          Jour 5: petra
          Jour 6: petra
          Jour 7: little petra et depart pour le desert
          Jour 8: desert
          Jour 9: depart desert et farniente à Aqaba
          Jour 10: depart d’Aqaba

          Si vous ne repartez pas d’Aqaba, vous pouvez coupler la journée 3 et 4 en faisant une baignade à la mer morte (hôtel ou spot sauvage), la balade dans le Wadi Numeira avec pique-nique sur place et la route jusque Petra environ 2h30. Comme cela, vous gardez la journée 9 pour faire Aqaba-Madaba (ville proche de l’aéroport).

          Il y a également la possibilité de zapper la côte de la mer rouge mais bon j’ai apprécié le coin. Certes Aqaba n’a rien d’exceptionnel mais les couchers de soleil y sont magnifique, très beaux coraux au sud à 15km de la ville et ça fait du bien de se poser après les visites, randos…

  • aurorevoyage

    J’ai vu sur un blog un prix de 90€ pour le vol. J’avais du mal à y croire croire. Ils ont du oublier un 0 !
    Super article. Très complet ! J’ai juste visité Petra, et la Jordanie n’est pas sur ma liste de priorité mais tu donnes quand même super envie !

    • PepetteEnVadrouille Auteur de l’article

      Merci pour ton commentaire. J’ai adoré la Jordanie, maintenant je rêve d’Oman, du Maroc, d’Abu dabi…bref des 1001 nuits!

    • kikimagtravel

      J’ai lu comme toi Aurore !!! mais je pense que ca doit se trouver si tu prends plusieurs escales ou des heures un peu galère. Je pense qu’il y a moins cher que le prix de Pépette ( oui je t’appelle comme ca mdr ) après 90 euros c’est un coup de chance ou connaitre quelquun qui regarde les meilleurs prix et surtout ne pas avoir de dates déjà fixées ca aide beaucoup

      • PepetteEnVadrouille Auteur de l’article

        Merci pour ton commentaire. La Royal Jordanian c’est l’équivalent d’Air France donc forcément les prix sont plus élevés mais les avions sont neufs et confortables alors pour une fois on a dit banco! Sinon, il y a moins cher avec Lufthansa et Turkish Airlines mais avec escales et des horaires pas possible. J’avais regardé avec Lufthansa, escale à Francfort et arrivé à 2h du mat et départ à 2h du mat… Sinon, il y a des vols Bruxelles Amman avec Ryanair. Après la période avril/mai est la plus chère…