5 astuces pour parcourir l’Europe à petit prix


Avec la crise, j’entends souvent dire « Voyager ça coûte trop cher! » Oui, cela représente un budget mais c’est comme tout, ça se prépare à l’avance. Aujourd’hui vous pouvez découvrir l’Europe de différentes façons et surtout avec un petit budget! En effet, on peut s’envoler pour Londres, Budapest ou encore Barcelone au même prix qu’un resto! Je vous propose dans cet article quelques astuces pour découvrir les plus belles villes européennes sans faire hurler votre banquier…

Astuce n°1: s’envoler avec des compagnies low-cost

Le meilleur moyen de voyager en Europe c’est bien-sur d’utiliser les compagnies low-cost comme Easy Jet, Volotea ou Ryanair.  « Low-cost » ne signifie pas dangers et encore moins insécurité. Bien au contraire, les avions sont jeunes et bien entretenus pour éviter les pannes et les retards.Vous avez le choix des compagnies mais également des destinations. Je suis toujours étonnée voyager malinquand je vois qu’un vol Bordeaux-Lisbonne coûte moins cher qu’un trajet en TGV Bordeaux-Lille. Toutefois, pour trouver les billets au meilleur prix, il vous faut: réserver à certains horaires (exemple vers 2 ou3h du matin), réserver à l’avance (au moins 6 mois) ou à la dernière minute, avoir des dates flexibles, voyager léger (sans bagages en soute) et surtout ne pas cocher les multiples options durant la réservation (choix du siège, assurances…).

Faites attention car certaines compagnies pratiquent l’IP Tracking. En effet, vous avez déjà du le constater, parfois le prix d’un billet d’avion fluctue entre deux recherches sur le site. Cette évolution des prix n’est pas du à la limitation du nombre de places disponibles mais bien à l’IP Tracking! Le principe est simple: « quand vous faites une recherche de billets, l’opérateur enregistre cette recherche. Si vous n’achetez pas immédiatement, et que vous réessayez un peu plus tard, l’opérateur a gardé en mémoire le fait que vous êtes intéressé par ce trajet. Il vous propose alors un prix supérieur en vous laissant penser que cette augmentation est du à la baisse du nombre de places disponibles. » (source: rapport de la CNIL 2013). Voici quelques astuces pour éviter d’être tracé: consultez les sites en changeant d’ordinateur, débranchez votre box entre deux connexions ou encore alternez wifi et connexion 3G.

Enfin, pour trouver les meilleures offres, n’hésitez pas à vous inscrire aux newsletters des compagnies pour être prévenu des offres promotionnelles ou utilisez les comparateurs de prix comme Opodo, Kayak, Illigo ou encore Trivago. Cependant, dans certains cas, les tarifs des comparateurs peuvent être plus élevés que sur les sites des compagnies (pensez donc à comparer les tarifs des comparateurs et des compagnies avant de réserver). Ne pas oublier: si vous aimez la route, la voiture reste un moyen économique mais il faut avoir le temps et le courage…Toutefois, c’est l’une des meilleures options pour les petits budgets.

Astuce n°2: loger chez l’habitant

Depuis quelques années, l’hébergement à petit prix s’est diversifié. En effet, à côté des traditionnelles auberges de jeunesse, vous trouvez des concepts d’échanges d’appartements ou de gardiennage de maisons.Voici un petit bilan des divers modes d’hébergements économiques.

C’est hyper tendance de louer un appartement le temps d’un week-end en plein cœur de Londres ou de Madrid. Les sites de location entre particuliers se multiplient mais les plus connus sont Airbnb ou encore Bedycasa . Si vous avez déjà lu quelques-uns de mes articles, vous avez du constater que je suis une grande fan du site Airbnb! Le principe: des particuliers mettent en location une chambre, un appartement ou encore une maison via cette plateforme. Vous réservez votre logement,  l’argent est bloqué par Airbnb et n’est versé aux loueurs que 2 jours après votre arrivée. Cela permet d’éviter les arnaques et de sécuriser les loueurs et les propriétaires. Si le logement ne vous convient pas, vous pouvez appeler la plateforme française du site afin que celle-ci vous reloge dans un logement équivalent. Je trouve que ce type de location est à la fois économique mais permet  également de s’immerger totalement dans le pays visité. Pour plus d’informations sur Airbnb cliquez ici!

Le couchsurfing fait une entrée fracassante sur le marché du voyage low-cost. Le principe repose sur la réciprocité: des hôtes accueillent pour une nuit ou quelques jours des voyageurs sur leur canapé ou dans leurs chambres d’amis (tout cela gratuitement). Pour devenir un couchsurfeur, vous vous inscrivez sur un site spécialisé et vous sélectionnez vos hôtes et vos dates. En retour, vous pouvez préciser si vous souhaitez accueillir des hôtes chez vous.

Il est possible également d’échanger votre maison ou votre appartement avec des Londoniens, des Romains ou autres le temps d’un week-end ou encore d’une semaine!

Autre solution, vous pouvez tester le Home-sitting c’est-à-dire devenir gardien de maison le temps de vos vacances (il faut juste s’occuper des plantes et ne pas oublier de nourrir Médor!).

Enfin, le WWOOFing permet d’être héberger contre services. Par exemple, vous proposez vos services, auprès d’une exploitation, en échange du gîte et du couvert. Les hôtes qui proposent cette formule sont le plus souvent des fermiers, mais il peut aussi s’agir de particuliers qui veulent créer un potager, de patrons de chambres d’hôtes…Pour en savoir plus WWOOF.

Bref, c’est possible de se loger à prix maitrisés partout dans le Monde sans sacrifier son confort et en prime vous vous immergez complétement dans le pays visité!

Astuce n°3: utiliser les transports en commun

Non seulement utiliser les transports en commun c’est plus économique mais en plus vous évitez d’aggraver le réchauffement climatique! De nombreuses villes proposent des pass, type Viva Viagem à Lisbonne ou Oyster card à Londres, pour permettre aux touristes de circuler à prix minis. En effet, généralement, ces pass combinent l’ensemble des transports: métro, bus, tram…

Avant de partir, renseignez-vous donc sur ces pass et comparez les différents types de forfaits selon vos besoins et votre aptitude à la marche! Pour finir, lors de vos diners, vous pourrez vous vanter d’être LE spécialiste des métros européens et ça c’est pas rien!

Astuce n°4: déguster des encas locaux le midi

Voyager c’est aussi découvrir la gastronomie locale. Personnellement, je n’aime pas perdre 2 à 3h le midi dans un restaurant. Je privilégie les petits encas (type sandwichs) dans les parcs ou les marchés.  Attention, je ne vous dis pas de vous priver et de vous nourrir exclusivement de pain et d’eau durant votre voyage!

En effet, chaque pays à ces petits encas du midi, à 2-3 euros, consistants et surtout économiques: idéal pour s’imprégner de la culture locale et pour ne pas exploser votre budget! Vous pouvez tester: les kebabs à Istanbul, les bureks à Ljubljana, le fish an chips à Londres ou encore les tapas à Madrid. Non seulement vous ne perdez pas de temps mais en plus vous déjeunez dans des endroits sympas, calmes ou animés! Le soir, vous pouvez cuisiner des produits locaux dans votre appartement ou tester les restaurants sans que votre budget vacances soit dans le rouge.

Astuce n°5: sélectionner vos visites

Lorsque l’on prépare un planning de visites, la note peut grimper assez rapidement: 9 euros pour le Musée de l’Ara Pacis à Rome ou 18 euros pour la Tour de Londres. Si vous avez un petit budget, faites une première sélection de visites en ne retenant que les incontournables. De plus, allez faire un petit tour sur les sites internet des monuments concernés. En effet, bien souvent, il existe des jours où les visites sont gratuites comme le dimanche matin ou à partir d’une certaine heure (exemples: gratuité pour la visite de la Tour de Belém à Lisbonne le dimanche matin ou gratuité du Palais Royal de Madrid le vendredi pour les ressortissants européens). Privilégiez également des sites comme les parcs, les églises, les belvédères ou les marchés. Enfin, profitez-en, marcher dans les rues reste gratuit…enfin pour l’instant!

Voilà, j’espère vous avoir donné quelques bons tuyaux pour parcourir l’Europe à petit prix…Alors bon voyage et n’hésitez pas à partager vos bons plans ci-dessous!